Canada
Informations générales
Institution
Economie
Parc national Wapusk
Explorateurs
Au pays des Iroquois
Ours polaires
Références
Agriculture
Energies
Matières premières
Population par ville
by Pepe ©
Accueil Arborescence Page précédente



Informations générales  Up Page
Aperçu
Population: 33 646 800 habitants.
Superficie: 9 970 610 km2.
Point culminant: 5 959 m (Mont Logan).
Capitale: Ottawa.


Institution  Up Page

Provinces et territoires


Villes et Etats
Lac Peyto (Alberta)


Toronto (Ontario)


Ottawa (Ontario)


Calgary (Alberta)


Québec (Québec)


Halifax (Nouvelle-Ecosse)


Oratoire de Saint Joseph (Montréal)


Economie  Up Page
Sujet


Géographie  Up Page
Parc national Wapusk
Diversité
Plus de la moitié de Wapusk est couverte de tourbières, et la tourbe a parfois 3,60 m d'épaisseur", déclare Cam Elliott, le directeur de Wapusk. "C'est parfait comme tanières de mise bas pour les ours polaires. Les femelles en ont creusé plus de 1 200 dans le secteur, une des plus grandes concentrations du monde".
Wapusk signifie "ours blanc" en langue crie. Ces 11 475 km² renferme également quantité d'autres espèces.  "C'est l'écotone, la zone de transition entre la forêt boréale et la toundra", explique Andrew Derocher, biologiste de l'université d'Alberta, qui étudie les ours polaires. "Rares sont les endroits où se côtoient les ours polaires, les ours noirs, éventuellement l'ours gris, l'élan, le caribou, le renard roux, le renard polaire, le béluga, le long du littoral. Quelle formidable diversité biologique !"

Oiseaux
Près de 200 espèces d'oiseaux se reproduisent ici où s'y arrêtent dans leur migration, parmi lesquelles la nyctale de Tengmalm, la chouette épervière, l'harfang des neiges, le faucon gerfaut et le faucon pèlerin.

Terres hospitalières
Le secteur de Churchill, qui s'étend le long d'une courbe où la côte court vers l'ouest depuis le cap Churchill, repose sur un soubassement rocheux proche de la surface. Dans cette région se trouvent quelques-unes des terres les plus récentes du Canada - et les plus détrempées. Il existe des milliers de lacs et d'étangs à Wapusk. Des marais en abondance. Et des tourbières, dangereuses si vous faites un faux pas et tombez dans un trou. A qoi il faut ajouter une population fort nombreuses et agressive d'invertébrés.



Aurores boréales
La voûte céleste de l'aurore boréale drape la baie d'Hudson quelque 300 nuits par an, visible surtout de la fin de l'automne au début du printemps.

Ile de Terre-Neuve


Passage du Nord-Ouest
Le 14 septembre 2007, les scientifiques ont annoncé que le passage du Nord-Ouest, route maritime directe entre l'Europe et l'Asie, est entièrement libre de glaces pour la premiere fois depuis que des observations satellite ont débuté en 1978. Ce passage à travers l'Arctique canadien constitue un raccourci entre l'océan Atlantique et l'Océan pacifique et permettrait aux navires, qui actuellement transitent par le canal de Suez ou le Canal du Panama, d'économiser de manière significative temps et carburants.
Les modèles climatiques prévoyaient que ce passage pourrait éventuellement s'ouvrir suite au réchauffement climatique qui fait fondre les glaces de l'Arctique, mais aucun n'imaginait que cet événement interviendrait si rapidement. A-t-on atteint le point critique ou l'on bascule d'un changement progressif à une évolution rapide ? Quoi qu'il en soit, cette brutale fonte des glaces intensifie la bataille internationale pour le contrôle des routes et des ressources naturelles ainsi libérées.
Il sera important de vérifier que ce passage s'ouvrira maintenant chaque année.

Histoire  Up Page

Explorateurs
Jean-Jacques Audubon, naturaliste américain d'origine française (v. 1780-1851).
En 1803, il commença des voyages qui dureront quarante-cinq ans et qui lui feront visiter toutes les régions comprises entre la Floride et le Labrador: il en étudiera la faune, et en particulier les oiseaux ...

Etienne Brulé, voyageur français (v. 1591-1633).
Ce "coureur des bois" (trafiquant chez les Indiens d'Amérique du Nord). Il fut interprète de Champlain. En 1611, il atteignit, seul, le lac Huron, puis le lac Supérieur et peut-être le lac Erié.

Jean Cabot, en italien Giovanni Cabato, navigateur génois (1450-1498).
Fixé en Angleterre, à Bristol, il partit, pour le compte des commerçants de cette ville, à la recherche d'une route vers l'Orient, plus au nord que celle dont Colomb posait les jalons. Le 24 juin 1497, Cabot atteignit une terre qui appartenait sans doute au Labrador ou à Terre-Neuve. Il longea des littoraux plus méridionaux dans un second voyage, probablement en 1498.

Sébastien Cabot, fils de Jean Cabot (v. 1476-1557).
Il aurait accompagné son père en 1498 et commandé une expédition vers l'Amérique du Nord en 1503. Entré au service de Charles Quint, il est nommé piloto mayor et dirige en 1526 une expédition en Amérique du Sud: il perd un de ses navires et se trouve assailli par les Indiens sur le rio de la Plata. A son retour en Espagne, il est accusé d'impérie et passe au service de l'Angleterre (1548). Nommé gouverneur de la Société des marchands aventuriers, il prend l'initiative d'envoyer Chancellor et Willoughby à la recherche d'un passage vers l'Orient, au nord-est de l'Europe (1553).

Luc Foxe (ou Fox), navigateur anglais (1586-1635).
Il partit en 1631 pour étudier le passage du Nord-Ouest et la baie d'Hudson, parvint sur le littoral occidental de cette dernière, puis reconnut le bassin auquel son nom a été donné (entre la terre de Baffin et l'île Southampton).

Louis Jolliet (ou Joliet), explorateur français (1645-1700).
A la recherche d'une mine de cuivre, il gagna le lac Huron, puis le lac Erié etg le lac Ontario. En 1672, il fut chargé d'accompagner Marquette dans la grande expédition qui leur fit descendre une partie du Mississippi. Pour certains, il a joué le rôle principal dans ce voyage. Jolliet fit encore une expédition au Labrador (1694).

Meriwether Lewis, officier américain (1774-1809).
Avec William Clark, il dirigea une grande expédition de reconnaissance en Amérique du Nord (1804-1806), remontant le Mississippi, puis le Missouri. Après avoir déterminé les sources de la Columbia, les deux hommes traversèrent les Rocheuses et atteignirent le Pacifique.

Alexander Mackenzie, voyageur écossais (v. 1765-1820).
Pour le compte de la Compagnie du Nord-Ouest, il gagne le lac Athabaska, puis le Grand Lac de l'Esclave et, de là, son émissaire, le fleuve auquel son nom sera donné. La "mer hyperboréenne" est atteinte le 15 juillet 1789. En 1792 et 1793, l'explorateur franchit les Rocheuses en remontant la Peace River et parvient au Pacifique, sur le détroit de Dean (22 juillet 1793): c'était le plus grand voyageà travers l'Amérique du Nord depuis celui qu'avait effectué Cabeza de Vaca.

John Rae, explorateur écossais (1813-1893).
En 1846, la Compagnie anglaise de la baie d'Hudson l'envoya explorer la côte ouest de la baie Committee (à l'ouest de la péninsule de Melville).

Thomson (David), cartographe canadien (1770-1857).
Il fit de remarquables levés pour le compte de la Compagnie de la baie d'Hudson, puis pour celle du Nord-Ouest, cartographiant en particulier les régions de l'actuelle province de Saskatchewan. En 1811, il ouvrit l'itinéraire vers la Columbia. On estime qu'il parcourut environ 50 000 km, et il est considéré comme l'un des principaux explorateurs de l'Amérique du Nord.

Vancouver (George), navigateur anglais (1757 ou 1758-1798).
Compagnon de Cook lors de ses deuxième et troisième voyages, il fut envoyé sur la côte nord-ouest de l'Amérique en 1791 pour étudier les régions littorales, au sujet desquelles Londres était en conflit avec Madrid. De 1792 à 1794, il cartographia avec un soin remarquable les côtes comprises entre 40° et 56° de latitude. La grande île littorale de la Colombie britannique portera son nom.

Culture  Up Page
Au pays des Iroquois
Le Québec.
Des lacs poissonneux, des tourbières où nichent des hérons et des familles de canards, des îlots de végétation entourés par les bras de la rivière. Le fond du décor est quant à lui immuable, composé d'épinettes, de cèdres, et d'érables.

Arômes et Saveurs  Up Page
Ours polaires
Les ours polaires de la baie d'Hudson ont besoin d'une solide plate-forme de glace pour chasser le phoque et ses petits, leur nourriture de base. C'est le cas en hiver et au printemps seulement: de juillet en novembre, les ours vivent sur leurs réserves de graisse. Ils risquent de pâtir des bouleversements climatiques. "Même si l'on assiste à des variations importantes, la fonte des glaces survient au moins deux semaines plus tôt qu'il y a vingt ans", explique Ian Stirling, biologiste au Canadian Wildlife Service (Service canadien de la faune). "Si la tendance se confirme et que la glace disparaît de la baie d'Hudson", s'inquiète Andrew Derocher, biologiste à l'université d'Alberta, "il est évident que ces ours disparaîtront aussi."

Bassin Foxe



Sterne arctique


Les références  Up Page
Réseau Pepe
BE Canada
ChallengeS
Energies dans le monde Ouvrage numérique
Freesport
National geographic décembre 2005 n°75
National geographic avril 2007 n°91
Terres vierges mondes interdits Sélection du Reager's Digest
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).
AGRICULTURE Up Page 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020
Blé
(millions de tonnes)
15,961 25,748
(2008)
Bois
(millions de mètres cube)
198,077 203,121
(2008)
Cacao
(millions de tonnes)
Café
(millions de tonnes)
Canne à sucre
(millions de tonnes)
Coton
(millions de tonnes)
Maïs
(millions de tonnes)
8,999 9,332
(2008)
Millet
(millions de tonnes)
Oranges
(millions de tonnes)
Orge
(millions de tonnes)
7,468 11,678
(2008)
Pomme de terre
(millions de tonnes)
4,705 4,434
(2008)
Riz
(millions de tonnes)
Thé
(millions de tonnes)
Vin
(millions de tonnes)
0,036 0,05
Bovins
(millions de têtes)
13,752 14,925
(2008)
Ovins
(millions de têtes)
0,994 0,978
(2008)
Porcins
(millions de têtes)
14,375 14,81
(2008)
Production halieutique
(millions de tonnes)
1,252 1,279
(2008)
ENERGIES Up Page 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020
Production totale d'énergie
(millions de tonnes équivalent pétrole)
384,029 400,962
(2008)
Consommation totale d'énergie
(millions de tonnes équivalent pétrole)
248,705 271,679
(2008)
Consommation d'énergie par habitant
(tonnes équivalent pétrole)
7,930 8,408
(2008)
Production d'électricité
(milliards de kWh)
601,158 626,023
(2008)
_ dont énergie biomasse (résidus forestiers & déchets agricoles) (MWh) 1,7%
10,7 GWh
(2012)
_ dont énergie éolienne (vent, courant aérien) (MWh) 1,8%
6 200 MW
11,8 GWh
(2012)
_ dont énergie de déchets non renouvelables (industriels & municipaux) (MWh) 0,008%
57 MWh
(2012)
_ dont énergie fossile (combustible naturel: charbon, pétrole, gaz naturel...) (MWh) 22,2%
(2012)
22,5%
145,0 GWh
(2012)
_ dont énergie géothermique (chaleur du sous-sol) (MWh)
_ dont énergie hydraulique (barrage, pompage-turbinage) (MWh) 58,31% 58,08%
(2008)
59,0%
70 000 MW
380,1 GWh
(2012)
_ dont énergie marine (marée, vague, courant, hydrothermale) (MWh) 0,004%
27 MWh
(2012)
_ dont énergie nucléaire (fission ou fusion de l'atome d'uranium) (MWh) 12,56% 14,70%
(2008)
15,0%
96,5 GWh
(2012)
_ dont énergie solaire (centrales photovoltaïques et centrales solaires thermiques) (MWh) 0,04%
766MW
262 MWh
(2012)
Consommation d'électricité par habitant
(milliers de kWh)
16,960 17,319
(2008)
18,465
(2012)
Consommation totale d'électricité
(milliards de kWh)
531,887 559,609
(2008)
598,9
(2012)
MATIERES PREMIERES Up Page 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020
Argent
(tonnes)
1 310,2 995,0
(2008)
Bauxite
(millions de tonnes)
Charbon
(million de tonnes)
Charbon & lignite
(million de tonnes)
62,130 66,002
(2008)
Cuivre
(millions de tonnes)
0,557 0,607
(2008)
Diamant
(milliers de carats)
10 756 13 234
(2008)
Etain
(tonnes)
Fer
(millions de tonne)
33,013 34,094
(2008)
Gaz naturel
(millions de mètres cube)
184,700 188,400
(2008)
Lignite
(millions de tonnes)
Nickel
(millions de tonnes)
0,163 0,233
(2008)
Or
(tonnes)
140,9 103,9
(2008)
Pétrole
(millions de tonnes)
142,600 153,400
(2008)
Phosphates
(millions de tonnes)
1,000 0,550
(2008)
Plomb
(millions de tonnes)
0,081 0,082
(2008)
Potasse
(millions de tonnes)
9,104 8,518
(2008)
Uranium
(tonnes)
10 456,0 9 862,0
Zinc
(millions de tonnes)
0,788 0,638
(2008)
Réserves de gaz
(milliards de mètres cube)
1 603 1 640
(2008)
Réserves de pétrole
(millions de tonnes)
2 259
(2006)
1 746
(2008)
POPULATION Up Page 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020
Toronto
(1re ville la plus peuplée)
2 385 421
(1996)
2 481 494
(2001)
2 503 281
(2006)
2 615 060
(2011)
Montréal
(2ème ville la plus peuplée)
1 547 030
(1996)
1 583 590
(2001)
1 620 693
(2006)
1 649 519
(2011)
Calgary
(3ème ville la plus peuplée)
768 082
(1996)
879 003
(2001)
988 193
(2006)
1 096 833
(2011)
Ottawa
(4ème ville la plus peuplée)
721 136
(1996)
774 072
(2001)
812 129
(2006)
883 391
(2011)
Edmonton
(5ème ville la plus peuplée)
616 306
(1996)
666 104
(2001)
730 372
(2006)
812 201
(2011)
Mississauga
(6ème ville la plus peuplée)
544 382
(1996)
612 000
(2001)
668 549
(2006)
713 443
(2011)
Winnipeg
(7ème ville la plus peuplée)
618 477
(1996)
619 544
(2001)
633 451
(2006)
663 617
(2011)
Vancouver
(8ème ville la plus peuplée)
514 000
(1996)
545 671
(2001)
578 041
(2006)
603 502
(2011)
Brampton
(9ème ville la plus peuplée)
268 251
(1996)
325 428
(2001)
433 806
(2006)
523 911
(2011)
Hamilton
(10ème ville la plus peuplée)
467 799
(1996)
490 268
(2001)
504 559
(2006)
519 949
(2011)
Québec
(11ème ville la plus peuplée)
467 728
(1996)
476 330
(2001)
491 142
(2006)
516 622
(2011)
Surrey
(12ème ville la plus peuplée)
304 477
(1996)
347 820
(2001)
394 976
(2006)
468 251
(2011)
Laval
(13ème ville la plus peuplée)
330 393
(1996)
343 005
(2001)
368 709
(2006)
401 553
(2011)
Halifax
(14ème ville la plus peuplée)
342 851
(1996)
359 111
(2001)
372 679
(2006)
390 096
(2011)
London
(15ème ville la plus peuplée)
325 669
(1996)
336 539
(2001)
352 395
(2006)
366 151
(2011)
Markham
(16ème ville la plus peuplée)
173 383
(1996)
208 615
(2001)
261 573
(2006)
301 709
(2011)
Vaughan
(17ème ville la plus peuplée)
132 549
(1996)
182 022
(2001)
238 866
(2006)
288 301
(2011)
Gatineau
(18ème ville la plus peuplée)
217 591
(1996)
226 696
(2001)
242 124
(2006)
265 349
(2011)
Longueuil
(19ème ville la plus peuplée)
225 722
(1996)
225 761
(2001)
229 330
(2006)
231 409
(2011)
Burnaby
(20ème ville la plus peuplée)
179 209
(1996)
193 954
(2001)
202 799
(2006)
223 218
(2011)