Doliodus problematicus
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Les premies requins
Les requins sont apparus dans les eaux du globe il y a au moins 455 millions d'années (Ma), durant une période géologique appelée l'Ordovicien tardif. Mais de ces anciens squales, on ne trouve que des dents fossilisées ou encore des écailles isolées, en raison de fragilité de leur squelette de cartilage, ce qui ne dit pas grand chose sur l'allure de l'animal. Les plus vieux restes "assemblés" de requins datent du Dévonien, soit 394 Ma. Il subsiste donc un "trou" de 60 Ma dans nos connaissances sur l'évolution de ce groupe de vertébrés.

Comprendre simplement  Up Page
Vulgarisation, de 7 à 77 ans
Le paléontologue Richard Cloutier de l'Université du Québec à Rimouski a découvert, vers l'année 2000, un spécimen de près de 409 Ma (début du Dévonien) à Atholville, près de Campbellton. Il s'agit en fait du plus vieux fossile de requin avec les dents encore in situ dans la mâchoire. C'est lors d'une promenade sur les rives de la rivière Restigouche, qui sépare le Québec du Nouveau-Brunswick, qu'il a fait l'heureuse trouvaille. Les résultats de l'examen du spécimen, en collaboration avec des chercheurs du Nouveau-Brunswick et de l'Australie sont publiés dans la revue britannique Nature (octobre 2003).

Domaines de présence  Up Page
Ancêtre commun
"Les requins, aussi bien fossiles que vivants, possèdent parfois des aiguillons osseux à la marge des nageoires dorsales, mais jamais aux nageoires pectorales" explique le docteur Cloutier. "Mais nous avons remarqué des épines pectorales chez le Doliodus. Et c'est une caractéristique qu'on retrouve chez les autres grands groupes de vertébrés qui vivaient à cette époque: les poissons osseux, les placodermes et les acanthodiens (deux groupes éteints). L'ancêtre commun de tous ces groupes (et donc de nous) avait probablement de telles épines, mais la famille des requins les ont rapidement perdues après le Doliodus. "

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Le Gondwana et le Laurentia
À l'époque où le Doliodus vivait, la Terre ne comptait que deux immenses masses continentales, le Gondwana, qui donnera l'Afrique, l'Australie, l'Amérique du Sud… et la Laurentia, qui donnera l'Europe, l'Asie et l'Amérique du Nord. Les plus vieux requins fossiles ayant été trouvés dans des formations du Gondwana, on croyait qu'ils originaient de cet ancien continent. Mais la découverte du Doliodus sur l'ancien Laurentia vient changer la donne. Si ce très vieux requin vivait au Laurentia, il se pourrait qu'il s'agisse de la terre d'origine de ce groupe. En attendant d'en savoir plus, le spécimen est conservé au Musée du Nouveau-Brunswick à St John.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Cybersciences
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir