Cratères
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Eléments et minéraux d'origine extraterrestres
En 1979, des teneurs anormalement élevées en iridium et en autres éléments météoritiques (en particulier, les platinoïdes) indiquent la présence de matière extraterrestre. On trouve également des minéraux "choqués" et des microdiamants. L'existence de ces matériaux rarissimes ne s'explique que par l'onde de choc qui suit l'impact à grande vitesse d'un objet massif avec la Terre.
Ces sédiments contiennent aussi des cristaux de magnétite nickéligère. Sans équivalent sur Terre, ceux-ci sont le fruit de l'oxydation de matière extraterrestre à haute température dans l'atmosphère. Les volcans ne produisent pas de magnétite nickélifère.
 
Décrit en 1939, le mécanisme de capture de matière interstellaire n'est efficace que si le nuage est suffisamment dense pour que le vent solaire n'oppose pas une résistance trop forte à l'accrétion de la matière interstellaire. De tels nuages sont présents dans les bras spiraux de la galaxie. Or, le dernier passage du Système solaire dans ces bras remonte à 65 millions d'années, et le précédent à 250 millions d'années.
Ces poussières interstellaires contiennent des isotopes radioactifs qui n'existent plus ou en très faibles quantités dans le Système solaire, comme le plutonium 244 ou l'uranium 235. La répartition stratigraphique des cristaux de magnétite nickélière indique un dépôt rapide en quelques mois, voire quelques années, alors que la durée typique d'un épisode d'accrétion dans un nuage de matière interstellaire est de l'ordre de plusieurs dizaines de milliers d'années.
 
Iridium et magnétite nickélifère

Le niveau de rouille (à gauche) se situe exactement à la limite entre les dépôts de la fin de l'ère secondaire (Crétacé) et du début de l'ère tertiaire, sur cet exemple de sédiments du site du Kef, en Tunisie. Comme les autres niveaux du même âge trouvés dans une centaine de sites répartis sur toute la Terre, il contient des éléments (iridium et les autres platinoïdes) et des minéraux (magnétite nickélifère) que l'on ne trouve pas habituellement dans les roches terrestres.
La courbe bleue sur la figure de droite donne la concentration en iridium, la courbe rouge la concentration en magnétite nickélifère. La maximum des deux courbes coïncide avec la disparition du plancton, responsable du changement de couleur des sédiments (à gauche).
 
Au voisinage du cratère
Micro-tektites

De minuscules gouttelettes de verre se forment lors du refroidissement rapide de la roche fondue projetée dans l'atmosphère.
 
Minéraux choqués

L'onde de choc induite par la collision crée, dans certains minéraux, des structures lamellaires caractéristiques, comme dans le quartz.
 
Dispersés
Iridium et autres platinoïdes

Ces éléments, rares dans les roches terrestres, sont présents dans la majorité des météorites. On les retrouve dans les poussières qui retombent après l'impact.
 
Magnétite nickélifères

A des vitesses de plusieurs kilomètres par seconde, les débris du projectile se dispersent dans l'atmopshère, s'oxydent et forment des cristaux de magnétite nickélifère, sans équivalent sur Terre.
 
Suie et cendres

Les formidables incendies qui suivent la collision d'une météorite gigantesque produisent une énorme quantité de suie: sa concentration est parfois des milliers de fois supérieure à la normale.
 
Dans le cratère
Brèches d'impact

Les ondes de choc qui traversent la roche y créent des roches d'impact et brisent le socle rocheux. Une fois retombés, les débris forment  une roche caractéristique de l'intérieur d'impact, la brèche.

Comprendre simplement  Up Page
Vulgarisation, de 7 à 77 ans
Au cours des derniers 250 millions d'années, neuf épisodes d'extinctions biologiques d'importances inégales ont été recensés. Les crises biologiques ne se produisent pas au hasard, mais se répètent périodiquement: cinq extinctions majeurs et 20 extinctions secondaires d'espèces qui vivaient en mileiu marin se succèdent depuis le début de l'ère primaire, il y a 560 millions d'années.
A chacun, on peut faire correspondre un épisode volcanique, une diminution du niveau des océans, la formation d'une chaîne de montagnes, une inversion du champ magnétique, ou encore un ou plusieurs cratères d'impact.
Nom du cratère Localisation Latitude Longitude Diamètre Age
Extinctions massiques
Ses dérivés
Extinctions secondaires
Ses effets
Suavjarvi 16 2 400
Vredefort 140 2023 4
Sudbury 200 1850 3
Teague 30 1 685 5
Shoemaker 30 1630 5
Iso-Naakima 3 >1 000
Lumparn 9 1 000
Suvasvesi N. 4 <1 000
Janisjarvi 14 698 22
Beaverhead 60 600
Spider 13 570
Acraman 90-160 450-570
Kelly West 10 550
Holleford 2 550 100
Lockne 7 455-540 10
Soderjfarden 6 550
Lawn Hill 18 515
Saaksjarvi 5 514 12
Presqu'île Québec 12-24 500
Garnos 5 500 10
Glover Bluff 3-8 500
Newporte 3 <500
Strangways 25 470
Ames 16 470 30
Granby 3 470
Kardla 4 455
Brent 4 450 30
Pilot Lake 6 445 2
Glasford 4 430
Lake Couture 8 430 25
Nicholson Lake 12 400
Lac La 8 400 50
Misarai 5 395 145
Ilyinets 4 395 5
Kaluga 15 380 10
Siljan 52-55 368 1
Charlevoix 54 357 15
Flynn Creek 4 360 20
Piccaninny 7 360
Mishina Gora 4 360
Slate Islands 30 350-450
Gweni-Fada 14 <345
Crooked Creek 7 320 80
Serpent Mound 6-8 320
Serra da Cangalha 12 300
Decaturville 6 300
Dobele 4 300 35
Ile Rouleau 4 300
Kentland 13 97-300
Middlesboro 6 300
Clearwater West 36 290
Clearwater Est 22 290 20
Ternovka 12-15 280 10 -350
Des Plaines 8 280
Gaw Lake 4 250
Kursk 5 250 80
Araguainha Dome 40 249 19 / 247 5
Puchezh-Katunki 80 167 / 175 3 / 220 10
Saint Martin 40 220 32
Obolon 15 215 25
Minacouagan 100 212 1 / 214 1
Riachao Ring 4 200
Aorounga 12-17 200 / 345
Wells Creek 12-14 200 100
Red Wing 9 200 25
Rochechouart 23 186 8 / 214 8
Vepriaj 8 160 30
Liverpool 2 150 70
Morokweng 70 145 1
Mjolnir 40 143 20
Gosses Bluff 22 142 1
Rotmistrovka 3 140 20
Goyder 3 >136
Tookoonooka 55 128 5
Azuara 30 40-130
Mien 9 121 3
B. P. Structure 3 120
Oasis 11-18 120
Zeleny Gai 3 120 20
Carswell 39 115 10
Zapadnaya 4 115 10
Dellen 15-19 89 3 / 110 3
Sierra Madera 13 100
Deep Bay 13 100 50
West Hawk Lake 3 100 50
Avak 12 100 5
Steen River 25 95 7
Boltysh 24-25 88 3
Lappajarvi 23 77 1
Kara 65 73 3
Ust-Kara 25 73 3
Vargeao Dome 12 70
Chicxulub 170 65
Beyenchime-Salaatin 8 65
Eagle Butte 10-19 65
Gusev 4 49 1 / 65
Kamensk 25 49 2 / 65
Manson 35 65 1 / 74 1
Upheaval Dome 5-10 65
Marquez 22 58 2
Connolly Basin 9 60
Ragozinka 9 55 5
Montagnais 45 50 1
Goat Paddock 5 50
Chiyli 5 46 7
Logoist 17 40 5
Popigai 100 35 5
Chesapeake 85-90 35 1
Bee Bluff 3 40
Mistastin 28 38 4
Wanapitei Lake 7 37 2
Kara-Kul 52 5-25
Logancha 20 25 20
Haughton 20-23 21 1 / -23 1
Ries 24 15 1
Classe
Classe
Classe
Classe
Classe
Classe
Classe
Classe
Classe
Classe
Classe

Domaines de présence  Up Page
Cinq grandes extinctions en masse
En carré bleus, les cinq extinctions qui ont marqué l'histoire de la vie, depuis l'explosion de la vie multicellulaire, il y a 560 millions d'années. La crise de la limite Crétacé-Tertiaire (carré vert) est la deuxième en importance, après celle de la limite Permien-Trias.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Pour la Science avril / juin 2006 Les éléments en furie n51
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir