Chute à Chicxulub (Yucatan, Mexique)
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Origine, raisons, hasard
C'est un physicien américain, Luis Alvarez, et son fils géologue, Walter, qui ont émis l'hypothèse selon laquelle la chute d'un météorite il y a 65 millions d'années était responsable du bouleversement climatique à l'origine de l' extinction des dinosaures et d'un grand nombre d'espèces animales tant terrestres que marines.
 
La collision provoqua la disparition de plus de la moitié des espèces animales et végétales. Près de 80% du plancton, les ammonites, les bélemnites et, sur les continents, les dinosaures.
 
Origine extraterrestre
En 1980, le physicien américain Luis Alvarez et Walter, son fils géologue, découvrent une concentration inhabituelle d' iridium dans le sol italien, à la limite des roches du Crétacé (-144 à -65 millions d'années). Or, l'iridium est rare sur Terre mais très abondant dans les météorites: et si ce métal précieux était la trace d'un gigantesque impact ? Le cataclysme résultant pourrait alors expliquer un événement simultané et mystérieux: la disparition des dinosaures (et de 70 % des espèces vivantes) à l'aube du Tertiaire. Très vite, l'intuition d'une catastrophe planétaire se transforme en solide piste tandis que la couche d'iridium, signature de la météorite, est découverte partout sur Terre.
Accompagné d'indices révélateurs _ billes de roches fondues, cristaux déformés par un choc colossal _ elle est le signe d'une collision dantesque. Restait à trouver le cratère. "Or, Chicxulub répond exactement à la météorite de 10 kilomètres prédite par les Alvarez, remarque Philippe Claeys, géologue de la Vrije Universiteit Brussel Et on a même retrouvé de minuscules fragments, typiques des roches profondes du Yucatan, projetés jusque dans la limite Crétacé-Tertiaire, en Amérique du Nord !

Comprendre simplement  Up Page
Pas de vie sans luminosité
Lorsqu'une météorite de près de dix kilomètres de diamètre s'est abattue sur la Terre il y a 65 millions d'années, elle a soulevé une énorme quantité de poussières qui a plongé la planète toute entière dans l' obscurité pendant plusieurs années. Sans soleil, pas de photosynthèse possible. Les végétaux ont très vite dépéri, suivis de près par les herbivores qui entraînèrent les carnivores dans leur déclin. Pas un dinosaure n'en réchappa. Tout règne confondu, près de huit espèces sur dix disparurent à jamais.
La quasi-totalité du plancton marin passa de vie à trépas. Plusieurs spécialistes estiment que cette extinction en masse a duré tout au plus quelques centaines d'années. La météorite a signé son forfait par une concentration anormale élevé d'iridium dans les strates géologiques datant de la limite crétacé-tertiaire. Or, ce métal de la famille du platine, plutôt rare sur notre planète, est relativement abondant dans les météorites. La présence de cristaux de quartz choqués _ ayant subi des pressions énormes à la suite d'un impact violent _ et de spinelles nickelifères, des mineraux dont l'apparition peut être liée à l'oxydation dans l'atmosphère d'une météorite riche en nickel constituent d'autres traces compromettantes.

Domaines de présence  Up Page
Traces d'impact
On a découvert un cratère d'impact (dit de Chickulub) de 260 km de diamètre en bordure de la péninsule du Yucatan (Mexique) enseveli sous une couche de sédiments de 1 km d'épaisseur. Circonstance atténuante, la météorite s'est peut-être contentée d'asséner le coup de grâce.
Le volcanisme exceptionnel qui régnait à la fin du crétacé avait probablement déjà perturbé le climat en éjectant d'énormes volutes de gaz carbonique et d'oxydes de soufre.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Extinction de masse du Crétacé (65 Ma)
Cause invoquée : Impact d’une météorite. Eruptions volcaniques
Contexte : La Pangée se divise en deux continents : la Laurasie et le Gondwana. Ces deux continents se disloquent pour former les continents actuels.
Changement climatique important qui entraîne la montée des océans ( 200 m de plus par rapport à aujourd’hui)
Pourcentage de disparitions: 45%
Disparitions principales : Dinosaures. Reptiles marins et volants
 
Cette extinction a anéanti tous les animaux de plus de 25 Kg. On peut citer par exemple certains mammifères marsupiaux.
Dans les mers, ont disparu, outre les reptiles marins, des poissons téléostéens, les ammonites et plus de la moitié des différentes familles planctoniques.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
BE Chine
Cybersciences
Pour la Science avril / juin 2006 Les éléments en furie n51
Science & Vie
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Trop de mâles
Sous l'influence des changements climatiques, trop de dinosaures mâles seraient nés il y a 65 millions d'années aux dépens des femelles reproductrices. Ils auraient ainsi provoqué l'extinction de leur espèce. Des chercheurs de l'université de Leeds, en Grande-Bretagne, avancent cette explication dans la nouvelle édition de la revue Fertility and Sterility.
 
Les chercheurs ne savent pas avec précision comment les dinosaures ont disparu de la surface de la Terre. Cependant, ils pensent que l'impact d'une météorite et le nuage de poussière soulevé auraient causé des changements climatiques favorisant la naissance des dinosaures mâles. Chez la plupart des mammifères et des animaux, les gènes assurent la distinction sexuelle. Mais pour certains reptiles comme les tortues, quelques lézards ou les crocodiles auxquels sont apparentés les dinosaures, c'est la température lors de l'incubation de l'oeuf qui détermine le sexe.
L'extinction de leur espèce reste encore un sujet de controverse. Si l'impact des changements climatiques sur la Terre est une explication approuvée en général, la nouvelle théorie des chercheurs anglais ne fait pas l'unanimité. Plusieurs paléontologues pensent que les dinosaures s'apparentent davantage aux oiseaux qu'aux reptiles par exemple.
 
Heyuan, terre des dinosaures en Chine
La ville de Heyuan de la province du Guangdong a recu le titre de "terre des dinosaures en Chine" par le China Geological Survey's Stratum and Paleontology Centre lors du premier séminaire international sur les dinosaures de Heyuan, qui a rassemblé une quarantaine de paléontologues de Chine, des Etats-Unis, de France, de Corée du Sud, du Japon, d'Allemagne, du Canada et de Belgique le 10 avril 2005.
Heyuan est également cité dans le livre Guinness des records après avoir atteint le nombre de 10.008 oeufs de dinosaures fossilisés découverts. 8 squelettes de dinosaures fossilisés et 168 empreintes de dinosaures ont également été retrouvés sur le site. Tous les fossiles datent de la fin de la période crétacée. Selon des experts, Heyuan dispose d'une géologie particulière qui a permis une conservation de ces fossiles.
Le nombre d'oeufs de dinosaures découverts en Chine représente un tiers des découvertes mondiales. Heyuan hébergera un parc de paléontologie ouvert au public d'ici cinq ans.