Les Cathares
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
L'an 1030: Libre Esprit
Le plus célèbre de toutes les hérésies du Moyen-Age, celle des cathares, se rattache à un gnosticisme de type ascétique. C'est en 1030 que, pour la première fois, fut utilisé le mot cathare, qui signifie pur.  Il s'appliquait à une communauté de Montefeltro, en Italie, mais c'est dans le sud de la France que l'Eglise cathare s'enracina le plus profondément.
Ses doctrines y avaient été introduites par l'Eglise hérétique lombarde, désignée sous le nom de de Concoresso, qui elle-même avait puisé les siennes chez les bogomiles de Bulgarie.

Comprendre simplement  Up Page
L'an 1 244: le château de Montségur
A 1060 mètres d'altitude, perchée sur un piton calcaire d'une sauvage beauté, Montségur est une forteresse imprenable par les armes: de 1243 à 1244, 150 hommes seulement tiennent en échec plusieurs milliers d'assaillants.
Le château est construit entre 1205 et 1211 à la demande du clergé cathare qui décide d'en faire un centre spirituel et une place forte. Tout y est conçu pour la défense, mais aussi conformément à un projet symbolique: un large portail y invite les âmes à entrer, l'orientation du bâtiment suit exactement les points cardinaux, et son plan adopte la forme d'un pentagone, figure revêtue d'une valeur mystique dans la pensée cathare. Les arêtes de la montagne sont incluses dans le rempart, le sol de la cour n'est pas aplani: partour le rocher est laissé brut _ peut-être pour respecter un ancien lieu de culture celtique, à en croire certains commentateurs.
Une thèse soutient que Montségur, comme les châteaux voisins de Quéribus et Cabaret, serait également un observatoire et un temple solaire. De fait, certains alignements des murailles constituent des axes dans le prolongement desquels se lève le soleil, au solstice d'hiver et au solstice d'été. Une étrange légende circule contant que les Inquisiteurs ont poursuivi les hérétiques jusqu'au Tibet. Des sages tibétains s'intéressaient-ils au destin des cathares ?
 
Un trésor sauvegardé ?
En 1243, une armée de dix mille hommes, qu'accompagne des Inquisiteurs, met le siège au Château. Dix mois durant, les défenseurs repoussent tous les assaults. Mais, en mars 1244, l'eau vient à leur manquer. Les assiégeants proposent aux hérétiques la vie sauve pourvu qu'ils abjurent: ils refusent, préférant subir le martyr que de renoncer à leur foi. Le 16 mars 1244, le château ouvre donc ses portes; une cohorte de 215 croyants et croyantes. Ils finiront brûler sur le bûcher.
Une fortune estimée à 100 000 livres, peut-être en or en argent, se cachait dans la forteresse de Montségur. Or, dans la nuit qui précède la date fatale du 16 mars, deux ou bien quatre parfaits se seraient évadés de la forteresse assiégée en se laissant glisser, l'aide de cordes, le long des parois vertigineuses. "Ceci fut accompli, afin que l'Eglise des hérétiques ne perde pas son trésor", dit un témoin déposant devant l'Inquisition. Les évadés auraient traversé les montagnes de Saint-Barthélémy et atteint le Sabarthès, près de Tarascon-sur-Ariège: un  réseau de plus de cinquante grottes. On perd ensuite leur trace.
Pour d'autres passionnés de la légende cathare, le véritable trésor de Montségur n'aurait pas consisté en une fortune matérielle. Un objet plus précieux que tout aurait été caché dans la forteresse: la coupe du sang du Christ, le très précieux Graal. Popularisé par l'écrivain allemand Otto Rahn (la Croisade contre le Graal, 1933), ce thème ne s'appuie en fait que sur une ressemblance de nom, Montségur rappelant le Montsalvat de la légende du Graal. l'invention, du moins, prouve la force de fascination que conserve aujourd'hui le lieu.

Domaines de présence  Up Page
Albigeois
Adeptes d'une secte manichéenne qui se développa, aux XIIe et XIIIe siècles, dans la région d'Albi et le midi de la France. Egalement appelés cathares.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
La vraie doctrine cathare
Hérétiques traqués et massacrés par la Très Sainte Inquisition, les derniers des cathares meurent sur le bûcher, au pied du château de Montségur, en 1244. Deux cent quinze personnes, alors, sont brûlées vives. Elles meurent en emportant, peut-être, le secret de la cache d'un trésor très important.
Le système théologique cathare prône le dualisme: il existe un Dieu du bien et un Dieu du mal. Notre monde, créé par Satan, est issu du mal. Le royaume du Dieu de bonté ne saurait se trouver sur la Terre. Cette reconnaissance de deux Dieux ne signifie pas que les cathares adorent Satan, comme le disent les catholiques, mais au contraire qu'ils le dénoncent, tout en soulignant sa puissance. Les cathares associent l'existence sur Terre à l'œuvre du Malin: c'est Satan qui oblige des anges à s'incarner en hommes pour peupler la Terre. Au terme de plusieurs incarnations et à force de volonté, un homme peut espérer devenir un "parfait". Son âme échappe alors au diable et rejoint le royaume divin. Cette croyance en un cycle de réincarnations auquel on échappe finalement apparaît comme un legs évident des grandes traditions religieuses orientales, tels l'hindouisme et le soufisme.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Encyclopédie de l'Inexpliqué Richard Cavendish / J. B. Rhine / Jacques Bergier
Grandes énigmes France loisirs
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir