Wimps
Le neutralino
Energie émise
Neutrinos vs WIMPS
Un "vent" de matière noire
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente


La petite histoire  Up Page
Le neutralino
Au-delà des quarks, il existe probablement des particules encore inconnues, nommés WIMPs (acronyme de weakly interactive massive particles), dont le candidat le plus vraisemblable est la particule supersymétrique la plus légère, peut-être le neutralino.

Comprendre simplement  Up Page
Energie émise
Si kT (k, constante de Boltzmann égale à 8,6x10-5eV/K) devient supérieure à deux masses de WIMPs, des paires WIMP-antiWIMP vont se former.

Domaines de présence  Up Page
Neutrinos vs WIMPS
Neutrinos versus WIMPs
Les fluctuations de densité primordiales créées par l'inflation survivent seulement sur des échelles supérieures à ct, où t est le temps de parcours. A des échelles plus petites, l'Univers apparaît homogène.
 
Dans le cas où la matière noire est constituée de WIMPs lourds, les fluctuations de densité à petite échelle survivent au libre mouvement. Il en résulte un Univers où les premières structures formées sont à petite échelle, c'est-à-dire que les petites galaxies apparaissent d'abord, suivies par leur regroupement en galaxies plus grandes, elles-mêmes s'associant en amas.
 
Dans le cas où la matière noire est composée de neutrinos, les densités de fluctuation primordiales créées lors de l'inflation sont éliminées à petite échelle. Les 300 millions d'années-lumière  (distance parcourue par les neutrinos avant d'être piégés sur une grille imaginaire qui se dilaterait avec le temps) d'expansion nécessaire, sont beaucoup plus grandes qu'une galaxie (celles-ci se sont formées en regroupant la matière qui était à l'origine dans une région dont le rayon étant d'environ 300 000 années-lumière). L'Univers est hétérogène seulement à des échelles beaucoup plus grandes correspondant à des objets qui peuvent être encore plus grands que les amas de galaxies observés (des super-amas). Dans un tel scénario, ce sont ces objets qui se forment en premier avant de se fragmenter sous la forme des galaxies que l'on observe aujourd'hui.
 
Toutes les observations astronomiques montrent que les structures galactiques ou sub-galactiques se sont formées en premier. Il y a tout d'abord l'observation de galaxies à très grand décalage vers le rouge et des quasars. Les objets les plus lointains parmi ceux-ci nous ont envoyé leur signal lorsque la température du fond diffus était environ 0,01 électronvolt, indiquant que les étoiles s'étaient déjà formées. Ce qui élimine la possibilité que les neutrinos puissent être une composante majeure de la matière noire !

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Un "vent" de matière noire
Un groupe de physiciens italiens et chinois dirigé par Rita Bernabei de l'Université de Rome a annoncé en mai 2008 la découverte de mystérieuses particules de matière noire. Elle repose sur l'expérience DAMA, un révélateur de particules situé dans les Laboratoires Nationaux du Gran Sasso en Italie. Les données montrent une modulation annuelle des signaux du révélateur, interprétée comme le résultat du passage d'un "vent" de particules de matière noire qui tourne autour du soleil.
Une théorie avance que la matière noire pourrait être constituée d'hypothétiques particules produites lors du Big Bang qui auraient une très faible interaction avec la matière: les WIMP (Weakly Interacting Massive Particles).
L'expérience DAMA a fait appel à un révélateur au iodure de sodium, qui est supposé émettre un "flash" lorsqu'une interaction entre un atome et une de ces WIMP se produit à l'intérieur. La première expérience, réalisée entre 1996 et 2002, a nécessité l'utilisation d'environ 100 kg de révélateur, tandis que pour la nouvelle version a été nécessaire plus du double. Dans les deux cas, les chercheurs ont trouvé un taux de "flash" plus élevé en juin et plus bas en décembre.
Rita Bernabei a annoncé qu'une nouvelle expérience dénommée Dama/Libra a permis d'observer la même modulation. Cependant, aucune autre étude effectuée avec une méthode indépendante qui pourrait être confrontée à celle-ci n'est pour le moment disponible. En effet, même si de nombreux groupes se consacrent aux recherches sur la matière noire, peu de résultats notables paraissent.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
BE Italie
Pour la Science octobre / décembre 2004 L'histoire de l'Univers n45
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir