Vaccin obligatoire
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

© On nous cache tout

La petite histoire  Up Page
Un empoisonnement obligatoire, mais... remboursé !
La plupart des vaccins renferment un poison pudiquement baptisé "adjuvant de l'immunité". Le plus communément employé à l'heure actuelle - et l'un des plus nocifs - est l'hydroxyde d'aluminium. Cet adjuvant est présent dans la grande majorité des vaccins actuels - pour l'homme mais aussi l'animal - à raison de 1250 micro grammes par doses. C'est dire qu'un enfant vacciné de nos jours, a reçu à l'âge de douze mois plus de 8000 micro grammes de ce poison !

Comprendre simplement  Up Page
Informations occultées
Or, cet hydroxyde d'aluminium est toxique pour l'organisme à partir de 60 micro grammes par litre de sang - avec des signes certains d'encéphalopathies (maladie neurologique) à partir de 100 micro grammes par litre de sang. Se combinant avec la ferritine du sang en lieu et place du fer, l'aluminium n'est pas éliminé par les reins, et peut donc progressivement imprégner le cortex cérébral et l'hippocampe. C'est à dire les zones du cerveau liées à la mémoire et à la personnalité. Il y provoque la formation de vacuoles (trous) dans le tissu nerveux noble, identiques à celles observées dans les encéphalites spongiformes ou maladie de la vache folle. On retrouve également la présence d'aluminium dans le cerveau des malades atteints par la maladie d'Alzheimer et de la plupart des maladies neurologiques dégénératives...
Ces informations scientifiques n'ont jamais été démenties. Elles sont connues des autorités et délibérément occultées.

Domaines de présence  Up Page
Empoisonnement vaccinal
En conséquences, l'empoisonnement vaccinal est sans doute responsable:
de l'épidémie d'encéphalites spongiformes, tant des animaux (tremblante du mouton, encéphalite de la vache folle) que des hommes (maladie de Kreutfeld Jacob, etc...). L'existence et la responsabilité des prions dans ce drame n'étant sans doute qu'un maquillage habile pour cacher les conséquences de la folie des savants fous !
de la flambée de maladies d'Alzheimer que nous observons de nos jours, sachant là encore que les hypothèses génétiques sont hasardeuses et bien peu plausibles.
sans doute également de la plupart des cas de scléroses en plaques et de myopathies qui se multiplient si malencontreusement de nos jours.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Adjuvant de l'immunité
Il s'agit d'une substance chimique obligatoirement ajoutée au vaccin, pour - soi disant - stimuler la réponse du patient. Il faut savoir qu'un vaccin sans adjuvant est toujours inopérant. Mais l'adjuvant, par sa présence, modifie le terrain du vacciné (ce qui est démontré par les mesures bio-électroniques) et permet le recul apparent et momentané des épidémies, avec , à la clé, leur réapparition et leur recrudescence un peu plus tard. On constate parfois même l'apparition de nouvelles maladies beaucoup plus graves : cancers, maladies auto-immune (rhumatismes majeurs, scléroses en plaques, recto-colite, ulcéro-hémorragique...)

Les références  Up Page
Réseau Pepe
On nous cache tout
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir