Les thermes d'Apamée en Syrie
Au Ve siècle
Des thermes privés
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil Arborescence Page précédente


La petite histoire Up Page
Au Ve siècle
Le bassin des thermes privés du "Triclinos", une des plus grosses constructions d'Apamée en Syrie au Ve siècle, était alimenté par les aqueducs de la cité.

Comprendre simplement Up Page
Des thermes privés
Dans les années 1980, des fouilles avaient dégagé à Apamée des citernes accolées aux murs de villas bizantines. Les archéologues avaient supposé qu'elles servaient à recueillir l'eau de pluie.

Mais en 2010, l'équipe de Didier Viviers, de l'université libre de Bruxelles, a découvert, dans trois villas, des bassins reliés à ces citernes par des canalisations.

Dans deux villas, ces bassins formaient des fontaines d'agrément, et dans la troisième il alimentait des thermes privés. L'eau ne provenait probablement pas des pluies:
"Compte tenu des précipitations à Apamée, nous avons calculé que ces systèmes n'auraient pu être utilisés que de façon irrégulière et pendant un temps très court lorsqu'il ne pleuvait pas, " explique Benoît Haut, également à l'université libre de Bruxelles.

Seule solution: les fontaines et les thermes étaient alimentés en eau courante par l'aqueduc interne d'Apamée, encore opérationnel.

Domaines de présence Up Page
Monde présent


Son interprétation dans l'avenir Up Page
Monde futur


Les références Up Page
Réseau Pepe
La Recherche n°488 - juin 2014

Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.

Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir