Textes des Pyramides
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Datation
Grâce aux textes des Pyramides, on peut reconstituer les traits de la religion dominants de la religion célébrée à Héliopoplis. Les inscriptions les plus anciennes sont gravées sur la pyramide de Unas aux alentours de 2350 av. J.-C., soit deux siècles après l'édification de la grande pyramide de Gizeh. En réalité, la plupart des égyptologues estiment que les Textes des Pyramides sont beaucoup plus anciens que les inscriptions relevées ici et là, et qu'ils remontent, tout comme la cosmologie et les concepts religieux, au début de la 1ère dynastie, qui voit naître la civilisation égyptienne, soit en 3100 av. J.-C. environ.

Comprendre simplement  Up Page
Voyage astral
Traditionnellement divisés en brefs "chapitres" appelés "énoncés" par les spécialistes, ces textes décrivent les rites funéraires et le voyage dans l'au-delà du roi (le terme de "pharaon" n'apparaît que beaucoup plus tard). Ils sont centrés autour du voyage dans l'autre vie, ou "voyage astral" du roi qui, assimilé à Osiris, s'élève dans le ciel et se transforme en étoile. Il rencontre alors plusieurs dieux et entités, auxquels il finit par s'intégrer, après quoi il se réincarne en Horus, fils d'Osiris.

Domaines de présence  Up Page
Livre de prières
Loin d'être une sorte de "Bible d'Héliopolis", les Textes des Pyramides s'apparentent à un livre de prières.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Théologie sophistiqué
Rédigés à l'évidence par les prêtres d'Héliopolis, les Textes des Pyramides se prête à de multiples interprétations, la même image pouvant illustrer divers concepts.
De tous les spécialistes qui se sont efforcés de reconstituer l'univers intellectuel prévalant à Héliopolis, c'est sans doute un Américain, Karl Luckert, professeur d'histoire des religions, qui nous propose l'hypothèse la plus satisfaisante.
Dans Egyptian Light and Hebrew Fire, il explique que derrière l'apparente simplicité de ce système se profile une théologie extrêmement complexe.
 
Description du big bang
Une lecture objective des Textes des Pyramides ne saurait se limiter au symbolisme poétique. C'est ainsi que l'on nous y décrit un processus créateur qui ressemble étrangement à celui que formule la physique moderne, et que l'on se trouve en présence d'une véritable description du big bang, dans laquelle la matière, point nodal, explose, puis s'étend, se développe et se complexifie au fur et à mesure que les forces fondamentales prennent naissance, agissent l'un sur l'autre et finissent par constituer de la matière (à noter que, dans The Complete Pyramids, l'éminent égyptologue américain Mark Lehner emploie le mot de "singularité" lorsqu'il évoque le rôle dévolu à Atoum au sein du mythe).
 
Soupe primitive
Se référant à la complexité des idées énoncées par les Textes des Pyramides, l'écrivain belge Philip Coppens observe qu'il font implicitement appel à des découvertes scientifiques très récentes.
Atoum émerge du vide, Noum, l'abîme aqueux primordial, ce qui nous amène à faire un rapprochement avec la terre qui sort de l'eau lorsque le Nil amorce sa décrue, tous les ans. Mais c'est gauchir le texte, comme l'explique un autre égyptologue, Rund Clark:
"Il ne s'agit pas d'une mer, qui a une surface, car les eaux originelles occupent tout l'espace, au-dessus comme au-dessous de nous ... Le cosmos présente est donc une immense cavité, ressemblant peu ou prou à une bulle d'air, jetée au milieu d'une étendue infinie."
Voilà une façon adroite de dire que l'océan représente simultanément le vide, c'est-à-dire le néant, et un potentiel illimité, à savoir l'infini. Le choix de cette métaphore obéit aussi peut être à une autre raison: on vient en effet de découvrir qu'il existe, dans l'espace intersidéral, beaucoup plus d'eau qu'on ne le croyait jusque-là. Elle se trouve sous forme de gigantesques "nuages d'eau", contribuant de façon décisive à créer les étoiles, comme la nôtre. Nos chercheurss sont parvenus à recréer en laboratoire ds conditions semblables à celles qui existent au sein des nébuleuses présentes dans l'espace intersidéral.
Dès lors, il s'est avéré très facile de synthétiser des molécules complexes (le processus est même inéluctable). L'exemple le plus frappant en est celui des lipides, qui constituent les parois des cellules, et sans lesquels ces dernières, qui sont des "briques" des êtres vivants, ne verraient pas le jour.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Porte des étoiles: Mystère ou conspiration ? Lynn Picknett et Clive Prince
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Sagesse de l'apprenant
Le mythe égyptien de la création du monde par Atoum - dont l'éjaculation témoigne symboliquement que les ingrédients indispensables à la vie existent depuis le début, et qu'ils sont véhiculés par l'univers lui-même, qui est en perpétuelle expansion, correspond parfaitement à la thèse qui veut que l'on "ensemence" la vie dans l'univers.