Temple du Soleil (Chankillo, Pérou)
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

© Myriam Détruy

La petite histoire  Up Page
Deux mille ans avant les Incas
Une civilisation péruvienne a édifié, voici plus de 2000 ans, un observatoire solaire étonnant, fait d'un alignement de treize tours sur une montagne. La vocation astronomique de ce site déjà connu des archéologues vient d'être démontrée par deux chercheurs.
Grâce à des mesures au carbone 14, les deux scientifiques estiment l'âge de la structure entre 2000 et 2350 ans. Le centre Chavin de Huantar se trouve à une centaine de kilomètres de Chankillo.

Comprendre simplement  Up Page
Epine dorsale du "monstre"
De loin, on dirait l'épine dorsale d'un gigantesque monstre terrestre. Treize vertèbres attachées à la courbe d'une crête rocailleuse, surgie d'un désert de pierre et de sable, à une quinzaine de kilomètres de la mer. Cet étrange alignement, composé de 13 tours mesurant de 2 à 6 m, se trouve à 400 km au nord de Lima. Son nom: Chankillo. En se plaçant à des points précis, situés à 235 m de part et d'autre de la crête qui s'étire du nord au sud, un observateur peur voir l'astre du jour se lever et se coucher dans différentes créneaux selon l'époque de l'année.
 
Le jour du solstice d'été, qui a lieu en décembre au Pérou, le Soleil se lève ainsi à droite de la tour la plus à droite pour l'observateur. Lors du solstice d'hiver, en juin, le Soleil se lève à gauche de la tour la plus à gauche.
Vues depuis le temple fortifié, les treize tours de Chankillo se détachent distinctement. En juin 2003, Ivan Ghezzi a photographié le lever du Soleil le jour du solstice depuis le point d'observation ouest, au pied de la colline. Depuis l'an -300, la position du Soleil à cette date s'est déplacé de 0,3° vers la droite.
Ivan Ghezzi, de l'Université catholique du Pérou, et Clive Ruggles, professeur britannique d'archéoastronomie fraîchement retraité, ont retrouvé ces points précis d'observation par GPS. Pour eux, c'est la preuve indubitable que cet édifice a été construit par une civilisation capable d'observer les mouvements du Soleil et de les fixer à la fois dans le temps et dans l'espace.

Domaines de présence  Up Page
Le culte du Soleil
Ce calendrier monumental ne semble pas avoir été utilisé, comme dans d'autres civilisations, pour organiser l'agriculture.
"Sur cette bande côtière, on ne faisait pas de culture, rappelle Luis Jaime Castillo. Les ressources alimentaires venaient principalement de l'océan."
Les vestiges dispersés sur 4 km² laissent penser qu'en plus des observations astronomiques, d'autres activités, notamment des cérémonies, se déroulaient à Chankillo. L'ensemble du site archéologique faisant penser à un sanctuaire. Sur douze tours, deux escaliers, l'un au nord, l'autre au sud, mènet au sommet de chaque édifice.
 
Seule la treizième tour ne comporte qu'un seul escalier. Etait-ce un chemin processionnel, comme le suggère l'anthropologue américain Tom Pozorski ?
Ivan Ghezzi et Clive Ruggles n'excluent pas que Chankillo permette d'autres observations que celle du Soleil. Le site recèle peut-être des alignements relatifs aux mouvements de la Lune, comme des archéologues l'ont suggéré dès les années 1960.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Observatoire solaire
Retrouvez Chankillo sur Google Earth. Sur l'image satellite, on distingue nettement toutes les structures du site archéologique. Entrez les coordonnées 9°33'40 S et 78°13'38 W.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Ciel & espace juillet 2007 n446
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir