Télégraphie céleste
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Le triangle rectangle de Carl Friedrich Gauss
En 1822, le mathématicien et physicien allemand Carl Friedrich Gauss (1777-1855) suggérait de se signaler aux habitants de la Lune ou de Mars par une gigantesque figure géométrique. Il proposait de dessiner, à l'aide de très larges rangées de pins en Sibérie, un immense triangle rectangle à l'intérieur duquel aurait été planté un champ de blé. Les bandes de forêts, larges de 18 kilomètres, auraient constitué le contour du triangle contrastant avec le champ de blé. L'échelle de la figure et son symbole _ le théorème de Pythagore _ alliézs au contraste des couleurs auraient représenté, selon Gauss, un signal identifiable par des mathématiciens ou astronomes d'un astre voisin.

Comprendre simplement  Up Page
Le cercle de Joseph von Littrow
L'astronome et mathématicien autrichien Joseph von Littrow (1781-1840) suggérait de se rendre visible à l'échelle interplanétaire par des signaux lumineux selon le procédé suivant: des canaux creusés en plein cœur du Sahara, selon un schéma circulaire de 30 kilomètres de diamètre, auraient été remplis d'abord d'eau puis de kérosène; en enflammant le kérosène la nuit pendant plusieurs heures, de façon à envoyer un signal intermittent, l'humanité aurait pu signaler sa présence aux habitants des autres planètes.

Domaines de présence  Up Page
Télégraphie optique
En 1899, Mercier propose ce dispositif: "Placer sur le haut d'une montagne plusieurs réflecteurs mobiles au début du crépuscule; puis diriger un faisceau de rayons du soleil couchant vers Mars, qui se lève une heure avant le coucher du Soleil; l'interruption du point lumineux ferait remarquer l'idée intentionnelle qui le dirige."

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Science & Avenir Hors-Série Seuls dans l'Univers ? Juillet / août 2007 n151
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir