Stimulation mentale
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

©Physiologiste Guang Yue

La petite histoire  Up Page
Suggestion mentale
Impossible de développer sa force sans lever le petit doigt ? Pourtant, une étude menée à Cleveland prouve qu'il suffit d'imaginer que l'on se muscle pour obtenir un réel gain musculaire.

Comprendre simplement  Up Page
Expérience sous contrôle
"Imaginez que vous devez repousser sur le côté un énorme objet à la seule force de votre petit doigt." Assis dans une petite pièce de la Cleveland Clinic Foundation, Ohio (Etats-Unis), un établissement spécialisé dans la rééducation, Mark écoute le physiologiste Guang Yue. Sa main et son avant-bras droits reposent à plat, fermement maintenus dans un dispositif conçu pour l'occasion. Toutes les cinq secondes pendant quinze minutes, Mark doit imaginer qu'il contracte le muscle abducteur de son petit doigt. Seulement l'imaginez !
 
Pour s'en assurer, Guang Yue vérifie à l'aide d'un détecteur d'activité musculaire qu'aucune contraction réelle du muscle n'a lieu tandis qu'il enregistre l'activité de son cerveau à l'aide d'un casque d'électrodes. Car tel est l'enjeu de cette étrange expérience qui, menée en 2002, a mobilisé pendant trois mois à raison de cinq jours par semaine 24 participants: démontrer que l'entraînement mental peut à lui seul engendrer un gain physique de la force musculaire.
"La force ne dépend pas que de la masse musculaire, explique le chercheur, mais aussi de l'intensité du signal cérébral qu'envoie aux neurones moteurs."

Domaines de présence  Up Page
Trois groupes tests
Contrètement, les volontaires (des hommes et des femmes âgés de 24 à 35 ans, tous droitiers) étaient séparés en trois groupes. Le groupe "petit doigt" auquel participait Mark; un autre de huit personnes qui, elles, devaient contracter virtuellement leurs biceps; enfin, un groupe, dit "de contrôle", de huit individus devait rester tranquillement assis quinze minutes. Chaque semaine, Guang Yue demandait au groupe "contrôle de contracter abducteurs et biceps et aux deux autres groupes d'actionner physiquement cette fois le muscle qu'ils avaient entraînés mentalement. Ceci afin d'évaluer à l'aide d'un appareil spécial, un transducteur, leur force musculaire réelle. Trois mois d'observation plus tard, les résultats se sont avérés bluffants: si la force des individus du groupe contrôle n'avait pas bougé, celles des deux groupes avait gagné en puissance. Pas moins de 13,5 % en moyenne pour le groupe "biceps" et 35 % pour le groupe "petit doigt"

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Science & Vie novembre 2004 n1046
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir