Slovaquie
Informations générales
Institution
L'industrie automobile
Les massifs carpatiques
Anciennement Tchécoslovaquie
Rome slovaque
Crêpes et gnocchis
Références
Agriculture
Energies
Matières premières
by Pepe ©
Accueil Arborescence Page précédente



Informations générales  Up Page
Aperçu
Population: 5 415 900 habitants.
Superficie: 49 010 km2.
Point culminant: 2 655 m (Gerlachovský stít).
Capitale: Bratislava.

Type de population
Slovaques (85,8%), Hongrois (9, 7%), Roms (1,7%), Tchèques (0,8%), Ruthènes et Ukrainiens (0,7%)
Langue officielle : slovaque

Institution  Up Page
Sujet


Economie  Up Page
L'industrie automobile
La Slovaquie dispose d'une forte tradition industrielle : sidérurgie, raffinage d'hydrocarbures, industrie automobile. Cette dernière est historiquement très dynamique. Les réformes drastiques, conduites au début des années 1990, ont permis un redressement prononcé de l'activité économique, une diminution du poids de l'agriculture - très largement privatisée - et l'émergence du secteur de services. Le principal partenaire commercial de la Slovaquie est l'Union européenne : 59% de ses exportations (équipements automobiles, notamment) se dirigent vers l'UE et 49,8% des importations (principalement pétrole et gaz brut, automobiles, produits pharmaceutiques) en proviennent. La France est le 6e client et le 4e fournisseur d'un pays qui possède le taux d'inflation le plus faible d'Europe centrale et à qui sa position géographique assure un rôle important dans les échanges économiques. De nombreux groupes français se sont récemment installés en Slovaquie, notamment de la grande distribution (Carrefour, Auchan) et de l'industrie automobile (le groupe PSA Peugeot Citroën y fait construire sa plus grand usine d'Europe centrale).

Géographie  Up Page
Les massifs carpatiques
Près des deux tiers du territoire de la Slovaquie sont hérissés de montagnes. Son plus haut sommet culmine à 2654 m et les stations de ski y sont nombreuses. Le pays offre une nature préservée et sauvage. Au hasard de promenades dans les massifs carpatiques on peut encore croiser des castors, des ours ou des chats sauvages... La région des Carpates offre la matière première d'une architecture typique : les églises de l'est du pays sont bâties entièrement en bois, sans un seul clou, sans fondement, sans tour et sans cloche.

Histoire  Up Page
Anciennement la Tchécoslovaquie
Ses hautes montagnes, symboles du pays, rappellent que la Slovaquie appartient à la région des Carpates. Berceau d'un des plus anciens peuples slaves depuis le VIe siècle, elle est christianisée au IXe siècle par les frères Cyrille et Méthode, venus de Byzance. Ce sont eux qui traduisirent les écritures en langue slave et inventèrent l'écriture glagolitique, ancêtre de l'alphabet cyrillique. La Slovaquie, coeur de l'empire de la Grande Moravie, deviendra, après sa conquête au Xe siècle par les Magyars, une province hongroise. Après l'éclatement de l'empire austro-hongrois à la fin de la Première Guerre mondiale, les Slovaques et les Tchèques constituent la Tchécoslovaquie, rattachée brutalement au bloc soviétique en 1948. A la suite du printemps de Prague en 1968, la Slovaquie acquiert une certaine indépendance et est dotée d'un Parlement et d'un exécutif autonome. Après la chute du mur de Berlin, les deux gouvernements fédérés de Prague et de Bratislava décident de créer deux Etats souverains par "un divorce à l'amiable". La Constitution de la république de Slovaquie est adoptée le 1er septembre 1992, et cette démocratie parlementaire proclame son indépendance le 1er janvier 1993. Par référendum, les 16 et 17 mai derniers, la population slovaque approuve à plus de 90% son adhésion prochaine à l'Union européenne.

Napoléon
26 décembre 1805:
A Presbourg (aujourd'hui Brastislava, capitale de la Slovaquie), l'archiduc d'Autriche François II tire les conséquences de l'écrasement de son armée à Austerlitz.
Il signe avec Napoléon 1er un traité de paix par lequel il renonce à la Vénétie, tandis que la Bavière, alliée de Napoléon, lui enlève le Tyrol. Par un article secret, François II renonce à son titre d'empereur du Saint Empire romain germanique.

Culture  Up Page
Rome slovaque
Comme dans beaucoup de pays du centre de l'Europe, les Slovaques se prêtent au rite du "corso", qui consiste à passer et à repasser dans la même rue pour voir les gens et être vus.
De nombreux courants artistiques et architecturaux (héritages romain, byzantin, baroque...) ont influencé le pays comme en témoignent les magnifiques églises et les quelque 200 châteaux que l'on peut visiter sur tout le territoire. Trnava, petite ville de 70 000 habitants, à une heure de route de Bratislava, est surnommée la "Rome slovaque" à cause de ses 11 églises et édifices religieux, de ses universités et de ses façades de couleur.

La ville de Bratislava
Bratislava, située sur la rive nord du Danube, au pied du versant sud des petites Carpates, occupe un site stratégique au coeur de l'Europe qui l'a prédestinée à devenir le carrefour de nombreuses cultures et un lieu d'échanges commerciaux. A seulement 60 km de Vienne, elle est à proximité immédiate de l'Autriche et de la Hongrie. Avec une population d'environ 460 000 habitants, Bratislava est une ville jeune (la moyenne d'âge est d'environ 30 ans) et compte de nombreuses universités ont la célèbre université Coménius, fondée au Moyen Age, sur le modèle de la Sorbonne. Capitale des rois de Hongrie à partir du XVIe siècle, sous le nom de Presbourg, Bratislava connaît trois siècles d'épanouissement et de gloire. Entre 1563 et 1830, onze rois et huit reines s'y font couronner (dans la cathédrale Saint-Martin) et jusqu'en 1848 s'y tiennent les assemblées royales hongroises. Au XIXe siècle, la capitale devient le principal centre du nationalisme slovaque.

Symbole de la ville, le château de Bratislava, fort carré à quatre tours, élevé sur une colline surplombant le Danube, domine et protège la ville de sa silhouette massive. A ses pieds s'étend le quartier historique, riche en églises et palais baroques et en petites ruelles pittoresques. Edifié en forteresse dès le IXe siècle, il fut transformé en palais Renaissance au XVIe siècle et reconstruit à plusieurs reprises. Il abrite aujourd'hui les collections permanentes du Musée national slovaque et les salles d'apparat du Conseil national slovaque. On peut notamment y admirer la plus ancienne oeuvre d'art trouvée en Slovaquie : la Vénus de Moravany, vieille de quelque trente-cinq mille ans avant notre ère...

Arômes et Saveurs  Up Page
Crêpes et gnocchis
Quelques plats typiques de la gastronomie slovaque : le fameux "bryndzové halusky", sorte de gnocchi à base de pommes de terre râpées auxquelles on ajoute des lardons et du fromage frais de brebis "brindza" ; la très répandue "zemiakova placka" et la savoureuse "kapustinca". Côté douceurs : le gâteau au miel, très prisé, date du XIVe siècle. Une confrérie de confectionneurs de gâteaux au miel fut même créée à Bratislava au XVIIIe siècle. Traditionnellement on utilisait, pour les faire cuire, des moules en bois élégamment sculptés, en forme de coeur, de chevaux, de hussards, de bébés ou de petites maisons.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
ChallengeS
Energies dans le monde Ouvrage numérique
MetroFrance
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).
AGRICULTURE Up Page 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020
Blé
(millions de tonnes)
1,554 1,608
(2008)
Bois
(millions de mètres cube)
5,782 9,302
(2008)
Cacao
(millions de tonnes)
Café
(millions de tonnes)
Canne à sucre
(millions de tonnes)
Coton
(millions de tonnes)
Maïs
(millions de tonnes)
0,754 1,074
(2008)
Millet
(millions de tonnes)
0,001 0,002
(2008)
Oranges
(millions de tonnes)
Orge
(millions de tonnes)
0,695 0,739
(2008)
Pomme de terre
(millions de tonnes)
0,484 0,301
(2008)
Riz
(millions de tonnes)
Thé
(millions de tonnes)
Vin
(millions de tonnes)
0,032 0,03
(2008)
Bovins
(millions de têtes)
0,625 0,54
(2008)
Ovins
(millions de têtes)
0,316 0,321
(2008)
Porcins
(millions de têtes)
1,517 1,149
(2008)
Production halieutique
(millions de tonnes)
0,003 0,003
(2008)
ENERGIES Up Page 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020
Production totale d'énergie
(millions de tonnes équivalent pétrole)
6,821 6,609
(2008)
Consommation totale d'énergie
(millions de tonnes équivalent pétrole)
18,733 18,830
(2008)
Consommation d'énergie par habitant
(tonnes équivalent pétrole)
3,483 3,495
(2008)
Production d'électricité
(milliards de kWh)
32,212 31,352
(2008)
_ dont énergie biomasse (résidus forestiers & déchets agricoles) (MWh) 2,7%
764 GWh
(2012)
_ dont énergie éolienne (vent, courant aérien) (MWh) 0,02%
5 GWh
(2012)
_ dont énergie de déchets non renouvelables (industriels & municipaux) (MWh) 0,01%
24 GWh
(2012)
_ dont énergie fossile (combustible naturel: charbon, pétrole, gaz naturel...) (MWh) 25,3%
7,2 TWh
(2012)
_ dont énergie géothermique (chaleur du sous-sol) (MWh)
_ dont énergie hydraulique (barrage, pompage-turbinage) (MWh) 16,35% 14,79%
(2008)
15,4%
4,4 TWh
(2012)
_ dont énergie marine (marée, vague, courant, hydrothermale) (MWh)
_ dont énergie nucléaire (fission ou fusion de l'atome d'uranium) (MWh) 55,73% 56,54%
(2008)
54,5%
15,5 TWh
(2012)
_ dont énergie solaire (centrales photovoltaïques et centrales solaires thermiques) (MWh) 2,0%
561 GWh
(2012)
Consommation d'électricité par habitant
(milliers de kWh)
5,050 4,920
(2008)
5,213
(2012)
Consommation totale d'électricité
(milliards de kWh)
27,162 26,503
(2008)
MATIERES PREMIERES Up Page 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020
Argent
(tonnes)
Bauxite
(millions de tonnes)
Charbon
(million de tonnes)
Charbon & lignite
(million de tonnes)
Cuivre
(millions de tonnes)
Diamant
(milliers de carats)
Etain
(tonnes)
Fer
(millions de tonne)
0,287 0,311
(2008)
Gaz naturel
(millions de mètres cube)
0,201 0,151
(2007)
Lignite
(millions de tonnes)
3,077 2,513
(2008)
Nickel
(millions de tonnes)
Or
(tonnes)
0,1 0,1
(2007)
Pétrole
(millions de tonnes)
Phosphates
(millions de tonnes)
Plomb
(millions de tonnes)
Potasse
(millions de tonnes)
Uranium
(tonnes)
Zinc
(millions de tonnes)
0,001 0,001
(2008)
Réserves de gaz
(milliards de mètres cube)
15 15
(2008)
Réserves de pétrole
(millions de tonnes)
1 1
(2008)