Saturne
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Fusion de tempêtes
La sonde Cassini a observé deux tempêtes dans l'hémisphère sud de la planète Saturne. Ces deux tempêtes, dont les diamètres sont de l'ordre de 1000 km, ont fusionné du 19 au 20 mars 2004.

Comprendre simplement  Up Page
Cassini
Cassini doit survoler aujourd'hui Japet (un autre satellite de Saturne), à une distance d'environ 123400 km.
Durant l'année 2005 (que je vous souhaite excellente !), Cassini devrait effectuer les survols de satellites suivants :
Titan : 14 janvier 2005
Titan : 15 février 2005
Encelade : 9 mars 2005
Titan : 31 mars 2005
Titan : 16 avril 2005
Encelade : 14 juillet 2005
Titan : 22 août 2005
Titan : 7 septembre 2005
Hypérion : 26 septembre 2005
Dioné : 11 octobre 2005
Titan : 28 octobre 2005
Rhéa : 26 novembre 2005
Titan : 26 décembre 2005

Domaines de présence  Up Page
Mesures de la longueur du jour saturnien perturbées Une analyse effectuée courant début 2007 des données collectées par la sonde Cassini de la NASA a démontré que les mesures de la longueur du jour sur Saturne étaient fortement perturbées par le satellite Encelade. Ce dernier rejette en effet les particules de glace et d'eau chargées autour de la planète aux anneaux, qui ralentissent la période de révolution des lignes de champ magnétique de la planète, rendant ainsi impossible l'utilisation des mesures radio classiquement utilisées dans le cas des géantes gazeuses. La mesure de la longueur du jour sur Saturne révèle ainsi une augmentation de six minutes depuis le passage de la sonde Voyager dans les années 1980.
Aucune technique permettant d'accéder à la longueur du jour précise sur cette planète n'est actuellement connue, aucun point de repère fixe n'étant visible sur celle-ci, et les techniques radio étant troublées par les émissions d'Encelade.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
@rt Flash
Astrocosmos
BE Etats-Unis
Grandes énigmes de l'astronomie Jean Charon Encyclopédie Planète
Recherche avril 2007 n407
Science & Avenir juillet 2004 n689
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Lunes de Saturne

 
Saturne, anormalement chaude
La haute atmosphère de Saturne est anormalement chaude. En tout cas, le seul rayonnement solaire ne suffit pas à expliquer les températures qui règnent à 100 kilomètres au-dessus du niveau de pression de 1 bar: 400 kelvins au lieu de 200 attendus, et ce aussi bien aux pôles qu'à 30° de latitude. Jusqu'ici on invoquait le rôle des précipitations de particules chargées le long des lignes magnétiques: en injectant de l'énergie aux pôles, elles réchaufferaient les plus basses latitudes. Or, une récente modélisation, c'est au contraire un refroidissement dans ces régions qu'entraîneraient un tel processus: faut-il invoquer une autre explication ?