La Saga du Commonwealth ou l'étoile du Pandore
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
L'univers
La Saga du Commonwealth décrit, de manière vivante et avec une précision égalant presque celle de l'Aube de la Nuit, le Commonwealth intersolaire (intersolar commonwealth), vaste organisation de planètes reliées par des Trou de ver permanents (wormholes) permettant une libre circulation des personnes et des biens sur une vaste proportion de la galaxie.
 
Dans cet univers, les problèmes socio-culturels de la Terre ont été en partie réglés par l'ouverture des nouvelles planètes à la colonisation, d'une part, mais aussi et surtout, par l'invention d'un procédé permettant à tout un chacun (selon ses moyens) de bénéficier d'un traitement de rajeunissement complet tous les 50 ans environ, et d'une récupération de sa mémoire avec clonage d'un nouveau corps en cas de mort violente, ce qui a rendu de fait l'humanité quasi immortelle.
 
La population du Commonwealth se compose, dans son écrasante majorité, d'une classe moyenne à l'échelle galactique, en bonne santé, vivant éternellement, et jouissant de libertés civiques très étendues. Une situation qui leur permet de ne pas se faire de soucis pour l'avenir et qui garantit au Commonwealth une prospérité et une tranquillité majeures.
Cependant, la majeure partie de la population (excepté les plus riches, qui s'octroient jusqu'au luxe occasionnel d'une vie sabbatique !) est obligée de travailler toute sa vie pour se payer le rajeunissement qui lui permettra de passer à la vie suivante. Cet état de fait ne semble cependant pas engendrer de mécontentement autre que marginal.
 
D'une vie à l'autre, les citoyens sont culturellement incités à laisser en arrière leur passé, ce qui se caractérise par la possibilité d'effacer certains souvenirs, par l'édition directe de la mémoire, et le stockage des souvenirs précieux sur supports sécurisés dans les cliniques de rajeunissement, ainsi que par l'abandon quasi-systématique des anciennes relations amoureuses. Tous les mariages étant des contrats pouvant être rompus avec peu de formalités, en effet dans cet univers comme aujourd'hui l'amour n'est pas éternel.

Comprendre simplement  Up Page
Les Silfens
Espèce extra-terrestre présente sur presque tous les mondes viables. Ils sont particulièrement secrets et ressemblent sur bien des points aux elfes des légendes humaines. Ils possédent une manière de passer de monde en monde qui demeure mystérieuse, appelé "chemin". Leurs "chemins" partent et arrive systématiquement dans des forêts. Ils sont difficiles à appréhender par les humains, leurs esprits semblent trop différents de ceux des humains. Ozzie pense que les silfens humanoides ne sont qu'une transition vers un état différent. Il part alors arpenter les chemin en compagnie d'un jeune adolescent Orion. Ce jeune homme aurait perdu ses parents alors que ceux-ci seraient partis via les "chemins" silfen.

Domaines de présence  Up Page
Les Xénos (Neutres ou alliés)

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Wikipédia
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir