Russie
Informations générales
Dmitry Medvedev
Etat des hautes technologies
Lac Baïkal
Les explorateurs
Culture
Aromes & Saveurs
Références
Agriculture
Energies
Matières premières
by Pepe ©
Accueil Arborescence Page précédente



Informations générales  Up Page
Aperçu
Population: 141 800 000 habitants.
Superficie: 17 075 400 km2.
Point culminant: 5 633 m (Elbrouz).
Capitale: Moscou.


Institution  Up Page
Dmitry Medvedev
Le 7 mai 2008, Dmitry Medvedev prête serment comme président de la Fédération de Russie. Il s’engage à protéger la vie de ses concitoyens où qu’ils se trouvent, ce qui inclut les populations d’Ossétie du Sud, d’Abkhazie, du Haut-Karabagh et de Pridnestrovie.Répondant à l’intervention militaire géorgienne en Ossétie du Sud et en Abkhazie, le président Dmitry Medvedev a fait usage de la force pour protéger ces populations, en application de conventions internationales. Considérant qu’en attaquant des populations civiles, la Géorgie a perdu toute légitimité pour les administrer, et que ces entités, majoritairement peuplées de citoyens russes, ont depuis longtemps proclamé leur indépendance, il a décidé de les reconnaître au nom de la Fédération de Russie.

Une Russie moderne dans un monde affranchi de la tutelle états-unienne
Dans son discours annuel devant l’Assemblée fédérale, prononcé le 5 novembre 2008, le président russe Dmitry Medvedev a fixé les objectifs intérieurs et extérieurs de son gouvernement. Outre les mesures annoncées en vue d’améliorer le fonctionnement démocratique des institutions, de lutter contre la corruption, de réformer les tribunaux, de décentraliser, de moderniser l’éducation et la santé, de garantir les retraites et de créer un début de sécurité sociale, le président a présenté sa vision des relations internationales, politiques, militaires et économiques. Il a plaidé pour un ordre mondial rénové dans lequel la Russie serait intégrée et reconnue comme une puissance régionale. En conséquence, il a annoncé une restructuration militaire et un renforcement des pactes régionaux face aux menaces de l’OTAN; le soutien à une réforme des Nations Unies qui mette un terme à la domination US et reconnaisse l’émergence de nouveaux acteurs tels que l’Inde et le Brésil; enfin, l’élaboration d’un nouveau système financier global dont le dollar ne soit plus la monnaie exclusive de référence et où la rouble jouerait le rôle de monnaie régionale.

L'union soviétique


Economie  Up Page
Etat des hautes technologies
La Russie a une forte tradition scientifique mais ne compte plus aujourd'hui parmi les pays en pointe dans les hautes technologies, car son économie s'appuie essentiellement sur les matières premières qu'elle exporte, et tarde à se doter d'une organisation scientifique et d'une structure d'innovation efficaces, malgré de notables efforts depuis 2002.

Facteur actuel de puissance
En 2006, la croissance réelle du PIB s’est inscrite à 6,4 %, la hausse réelle des salaires s’est montée à 12,6 % et celle des investissements à 10,5 %. Selon les indications de la banque centrale, davantage de fonds étrangers ont afflué en Russie que de fonds russes à l’étranger. La balance des mouvements de capitaux a enregistré un afflux net de USD 14,5 milliards en 2006. Depuis le 1er juillet 2006, la Russie est passée à la convertibilité intégrale du rouble, le cours officiel se chiffrant à 26 roubles par dollar, 34 par euro, cours qu’appliquent aussi les banques et agents de change des pays de l’UE.

Géographie  Up Page
Lac Baïkal
Le lac Baïbal, en Sibérie orientale, doit son nom aux Turcs qui peuplaient autrefois son rivage, "baj-koul" signifiant "lac riche" en turc. Des richesses, il n'en manque pas: il abrite plus de 2 600 espèces végétales et animales.

Histoire  Up Page
Les explorateurs
Ludvig Mylius-Erichsen, explorateur danois (1872-1907). Son expédition au Groenland (1902-1904) lui permit d'étudier surtout la langue des Esquimaux. Il trouva la mort au cours d'une autre expédition sur le fjord Independence, à l'extrémité nord du Groenland.

Peter Simon Pallas, naturaliste allemand (1741-1811). Il voyagea en Russie à partir de 1768, gagna la Sibérie et étudia particulièrement l'Oural à son retour (1774). Ses recherches furent très fructueuses, notamment dans les domaines de la paléontologie et de la climatologie.

Willoughby (sir Hugh), navigateur anglais (mort en 1554). Avec Chancellor, il entreprend une expédition pour ouvrir vers l'Orient un passage maritime au nord de l'Eurasie (mai 1553). Chancellor peut regagner la Russie, mais Willoughby, pris par les glaces, ne peut résister à l'hivernage: il meurt avec tout son équipage près de la côte de Laponie.

Wrangel ou Vrangel (Ferdinand Petrovitch, baron von), navigateur russe (1797-1870). Il fit un tour du monde sous les ordres de Golovine (1817-1819) et étudia la Sibérie au-delà des régions situées au nord-est de l'embouchure de la Kolyma (1821-1824). Son nom fut donné à la première île que l'on rencontre en venant du détroit de Béring.

Yermak ou Iermak, chef cosaque de la région du Don (mort en 1585). Il pénétra en Sibérie (1581-1582), battant les Tartares et étendant les possessions russes depuis l'Oural jusqu'à l'Irtych.

Le baron de Münchuausen
Karl Friedrich Hieronymus, baron de Münchuausen, a réellement existé. Officier allemand dans l'armée russe, il combattit les Turcs en 1740. Nostalgique de ses exploits, il les racontait volontiers et n'hésitait pas à en rajouter.

Culture  Up Page
Sujet


Arômes et Saveurs  Up Page
Sujet


Les références  Up Page
Réseau Pepe
BE Russie
ChallengeS
Energies dans le monde Ouvrage numérique
Réseau Voltaire
Terres vierges mondes interdits Sélection du Reager's Digest
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).
AGRICULTURE Up Page 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020
Blé
(millions de tonnes)
50,609 47,698
(2008)
Bois
(millions de mètres cube)
165 185
(2008)
Cacao
(millions de tonnes)
Café
(millions de tonnes)
Canne à sucre
(millions de tonnes)
Coton
(millions de tonnes)
Maïs
(millions de tonnes)
1,563 3,211
(2008)
Millet
(millions de tonnes)
0,293 0,456
(2008)
Oranges
(millions de tonnes)
Orge
(millions de tonnes)
18,739 15,791
(2008)
Pomme de terre
(millions de tonnes)
32,871 37,28
(2008)
Riz
(millions de tonnes)
0,49 0,575
(2008)
Thé
(millions de tonnes)
0,001 0,001
(2008)
Vin
(millions de tonnes)
0,453
(2006)
0,504
(2008)
Bovins
(millions de têtes)
27,107 22,988
(2008)
Ovins
(millions de têtes)
13,035 15,494
(2008)
Porcins
(millions de têtes)
16,047 13,413
(2008)
Production halieutique
(millions de tonnes)
3,389 3,363
(2008)
ENERGIES Up Page 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020
Production totale d'énergie
(millions de tonnes équivalent pétrole)
1 034,467 1 197,097
(2008)
1 063,8 TWh
(2012)
Consommation totale d'énergie
(millions de tonnes équivalent pétrole)
613,768 651,271
(2008)
Consommation d'énergie par habitant
(tonnes équivalent pétrole)
4,224 4,550
(2008)
Production d'électricité
(milliards de kWh)
889,312 951,159
(2008)
_ dont énergie biomasse (résidus forestiers & déchets agricoles) (MWh) 0,004%
42 GWh
(2012)
_ dont énergie éolienne (vent, courant aérien) (MWh) 0,003%
30 GWh
(2012)
_ dont énergie de déchets non renouvelables (industriels & municipaux) (MWh) 0,3%
3,2 TWh
(2012)
_ dont énergie fossile (combustible naturel: charbon, pétrole, gaz naturel...) (MWh) 67,5%
718,0 TWh
(2012)
_ dont énergie géothermique (chaleur du sous-sol) (MWh) 0,1%
550 GWh
(2012)
_ dont énergie hydraulique (barrage, pompage-turbinage) (MWh) 18,24% 18,15%
(2008)
15,5%
164,8 TWh
46 GW
(2012)
_ dont énergie marine (marée, vague, courant, hydrothermale) (MWh)
_ dont énergie nucléaire (fission ou fusion de l'atome d'uranium) (MWh) 15,93% 15,71%
(2008)
16,7%
177,3 TWh
(2012)
_ dont énergie solaire (centrales photovoltaïques et centrales solaires thermiques) (MWh)
Consommation d'électricité par habitant
(milliers de kWh)
5,305 5,785
(2008)
7,517
(2012)
Consommation totale d'électricité
(milliards de kWh)
770,766 828,118
(2008)
MATIERES PREMIERES Up Page 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020
Argent
(tonnes)
700,0 1 250,0
(2008)
Bauxite
(millions de tonnes)
5,500 6,600
(2008)
Charbon
(million de tonnes)
Charbon & lignite
(million de tonnes)
276,664 309,900
(2008)
Cuivre
(millions de tonnes)
0,675 0,725
(2008)
Diamant
(milliers de carats)
33 020 38 361
(2008)
Etain
(tonnes)
2 000 3 000
(2008)
Fer
(millions de tonne)
92,605 103,900
(2008)
Gaz naturel
(millions de mètres cube)
561,400 593,800
(2008)
Lignite
(millions de tonnes)
Nickel
(millions de tonnes)
0,300 0,320
(2008)
Or
(tonnes)
170,1 159,3
(2008)
Pétrole
(millions de tonnes)
421,400 480,500
(2008)
Phosphates
(millions de tonnes)
1,100 1,100
(2008)
Plomb
(millions de tonnes)
0,024 0,036
(2008)
Potasse
(millions de tonnes)
5,465 6,610
(2008)
Uranium
(tonnes)
3 150,0 3 262,0
(2008)
Zinc
(millions de tonnes)
0,159 0,190
(2008)
Réserves de gaz
(milliards de mètres cube)
43 439 43 271
(2008)
Réserves de pétrole
(millions de tonnes)
10 247
(2006)
10 864
(2008)