Royaume de Saba
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Métallurgie
Il y a 2 500 ans, au royaume de Saba (dans l'actuel Yémen), un homme nommé Hawtar'athat fit couler cette statue en bronze pour l'offrir aux dieux, comme le révèle l'inscription gravée sur son ventre. La métallurgie est remarquable: la couche d'alliage est régulière, sans défaut et recouvre un noyau de terre cuite creux qui a été laissé dans l'œuvre.
Si la datation est confirmée, les techniques yéménites étaient plus avancées que celles du monde grec contemporain, et s'en distinguaient par plusieurs points. D'abord, l'artisan a confectionné un noyau de terre cuite qui, à l'inverse de tous ceux connus ailleurs, était creux. Ensuite, ce noyau n'a pas été retiré, ce qui est une autre caractéristique des bronzes yéménites. Enfin, les soudures sont sans équivalents. Toutefois, le métal et le noyau ont mal résisté aux assauts du temps.

Comprendre simplement  Up Page
Pierres précieuses
Les yeux sont de lapis-lazuli, pierre d'un bleu profond que la pyrite éclaire de ses étincelles d'or. Le Yémen recelait tant de pierres précieuses que l'on en sertissait les meubles et les plafonds.

 
La tradition yéménite appelle "Haram Balkis" les ruines qui émergent des sables de Marib: ici, la colonnade du sanctuaire dédié à Ilumquh, dieu de la Lune. Hamdani, historien arabe du Xe siècle, raconte qu'autrefois (IVe siècle av. J.-C.) les souverains se proternaient chaque jour devant les effigies sculptées du Soleil et du Croissant.

 
Sanaa: aux hautes maisons de pierre et de terre ornées de briques peintes. Hamdani, l'un des premiers chroniqueurs yéménites, affirme qu'elle compta un palais de vingt étages.

Domaines de présence  Up Page
Monde présent

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Derniers Mystères du Monde Sélection du Reader's Digest
Pour la Science août 2007 n358
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir