Rotation et champ magnétique
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Origine, raisons, hasard
On a constaté qu'un corps cosmique en rotation produisait généralement un champ magnétique. On sait en revanche qu'un aimant provoque un champ magnétique dont les lignes de force sortent par une des extrémités (désignée conventionnellement comme le pôle nord) pour se refermer sur l'autre extrémité (désignée alors comme le pôle sud).
Les planètes, le Soleil, et de façon plus générale tous les corps cosmiques en rotation sur eux-mêmes se comportent un peu comme des aimants: leurs pôles nord et sud magnétiques sont très voisins des pôles  Nord et Sud géographiques définis par leur axe de rotation. D'autres part, plus la planète ou l'étoile tourne vite sur elle-même, plus sa masse est grande, plus son rayon est petit, et plus son champ magnétique observé a une intensité élevée.
Bref, il semblerait qu'il y ait une relation directe entre les caractéristiques géométriques, massiques et rotationnelles du corps cosmique et le champ magnétique qu'il produit.

Comprendre simplement  Up Page
Vulgarisation, de 7 à 77 ans
En 1947, le physicien anglais P. M. S. Blackett, prix Nobel de physique 1948 pour ses travaux sur le rayonnement cosmique, proposa d'ailleurs d'ériger ces observations en loi physique, reprenant alors une suggestion faite dès 1911 par un autre physicien, Wilson. Mais les scientifiques n'ont suivi ni Wilson ni Blackett dans cette voie: celle-ci aurait supposé une relation directe entre l'électromagnétique et la gravitation, ce qui n'est pas encore établi aujourd'hui.
On peut seulement dire que le champ magnétique des planètes ou des étoiles n'est peut-être pas sans relation avec leurs caractéristiques rotationnelles. La clef du mystère qui entoure les lois de la rotation des corps cosmiques sur eux-même est peut-être là. Peut-être expliquerait-on du même coup le spin des électrons.

Domaines de présence  Up Page
Effet gyromagnétique
Il peut être simplement décrit comme suit: les électrons se comportent comme de petits aimants car ils sont formés d'une charge électrique tournant sur elle-même comme une toupie (spin de l'électron). Si les électrons sont contenus dans un corps qui a lui-même une rotation d'ensemble, chaque électron voit sa vitesse de rotation sur lui-même un peu modifiée: il en résulte que l'ensemble des électrons a un champ magnétique un peu différent de celui de chaque électron pris séparément. C'est ce que l'on nomme l'effet Barnett: un corps solide tournant sur lui-même s'aimante grâce à l'aimantation de chacune de ses parties.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Grandes énigmes de l'astronomie Jean Charon Encyclopédie Planète
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir