Robots conscients
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Robots autonomes
Dans un avenir proche, des systèmes artificiels capables de performances corporelles, intellectuelles et spirituelles analogues voire parfois supérieures à celles des humains d'aujourd'hui verront le jour. Ces systèmes, de plus, seront autonomes, c'est-à-dire capables de se comporter en fonction de leurs propres intérêts, désobéissant le cas échéant aux ordres donnés par les humains. On parle d'ailleurs à leur égard de robots plus ou moins autonomes.
 
Robots indépendants
L'image du robot autonome est depuis longtemps présente dans l'imaginaire collectif. Sans remonter aux origines, il suffit de mentionner HAL, l'ordinateur prenant le pouvoir présenté par le film de Stanley Kubrick 2001, Odyssée de l'Espace (1968). Aujourd'hui, le film WALL. E, produit par les studios Pixar, modernise cette représentation. Il met en scène des robots dotés de toutes les qualités d'intelligence et de sensibilité propres aux humains. Le petit robot nettoyeur WALL. E, resté seul sur Terre après que l'humanité l'ait désertée, a développé une forte personnalité ... Extrêmement curieux, il se sent trop seul. Mais sa vie sera bouleversée par l'arrivée d'une petite "robote" extraterrestre prénommée Eve. Tombant instantanément amoureux d'elle, WALL.

Comprendre simplement  Up Page
Humains malveillants
Beaucoup d'humains seront près à construire avec des robots-compagnons, selon l'expression consacrée, de véritables relations d'amitié. De premiers exemples existent, autour de produits japonais. Mais pour beaucoup d'autres humains, ces possibilités, comme toutes celles d'ailleurs intéressant le développement des sciences, susciteront d'abord de la méfiance. Les scientifiques et ceux qui financent leurs recherches ne vont-ils pas, selon le mot répandu, jouer les apprentis sorciers. Ne vont-ils pas mettre en circulation des entités non humaines qui, soit de leur propre chef, soit à l'incitation d'humains "malveillants" (dictateurs, terroristes, pervers) se retourneront contre les humains pour les contrôler voire les détruire ?
 
Craintes supposées
_ que ce soit en robotique ou dans les neurosciences, le concept naïf d'un espace, en machine ou dans le cortex, dédié exclusivement aux processus de génération de représentations conscientes, doit être abandonné.
_ on constate que 80 à 90% des projets de recherche en science et en technologie sont exclusivement financées et donc décidées par des militaires ou de grandes entreprises capitalistes travaillant pour le seul profit de leurs actionnaires.

Domaines de présence  Up Page
Dissiper le malentendu
Les sociétés démocratiques occidentales, depuis le siècle des Lumières et contrairement à bien d'autres, valorisent le rôle des individus comme facteurs de leur développement. Pour employer un terme un peu technique, elles considèrent les individus comme des agents proactifs et non comme des composants passifs. Elles ne nient certes pas, en général, que les individus comme les groupes soient déterminés par de grands conditionnements que les sciences s'efforcent d'étudier: géographiques, climatiques, génétiques, économiques, politiques… Mais elles mettent en valeur un processus que d'autres sociétés ne veulent pas voir ou nient, et que l'on nomme parfois l'individuation.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Décisions individuelles
Chaque individu, selon cette conception, dans une société qui s'enrichi et se complexifie, peut acquérir certaines marges de manœuvre à l'intérieur des différents déterminismes globaux pesant sur lui. En fonction de ses qualités propres, il peut prendre des décisions qui ne sont pas nécessairement celles des autres et qui, en principe, ne sont pas prévisibles au plan collectif.
 
Facteurs causaux
Ces décisions individuelles ne résultent pas du jeu d'un libre-arbitre hypothétique de nature quasi divine. Il s'agit d'émergences de complexité, si l'on peut dire, propres à chaque individu et à chaque situation, résultant de la conjugaison de facteurs causaux plus simples présents dans l'organisme et dans son cerveau. Comme toutes les émergences, elles ne sont ni prévisibles ni réductibles aux éléments simples les ayant provoquées. La décision une fois « émergée », c'est-à-dire prise, réorganise souvent autour d'elle l'activité du sujet tout entier. A ce stade, elle est donc causale.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Automates intelligents
Automates intelligents 07 octobre 2008 n81
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Le capital Survie
L'individuation et l'organisation démocratique qui lui correspond globalement sont menacées par les théocraties et autocraties toujours en activité, mais elles semblent pour le moment encore se répandre, par suite des avantages compétitifs qu'elles confèrent. Le fait que les individus composant les sociétés démocratiques aient pu développer une relative auto-détermination a longtemps fait la force des sociétés occidentales. Leurs membres ont été les premiers à faire preuve de curiosité scientifique, face à de grandes questions dont les traditions anciennes, notamment religieuses, prétendent détenir seules les réponses. Aujourd'hui encore, les capacités de résilience ou résistance diversifiée aux agressions subies par les sociétés démocratiques, dues à l'autonomie des individus, semblent un atout important de survie pour l'avenir.