Requin
Mangeur d'hommes malgré lui
Ampoules de Lorenzini
Requins le monde
Rencontre avec un requin
Références
Etude sur le requin
Sandra et le requin inconnu
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente


Population Up Page
Mangeur d'hommes malgré lui
On recense 350 espèces de requins et seule une trentaine est dangereuse pour l'homme, tels les requins blancs, les requins bleus, les requins-tigres et les requins-marteaux. Mais selon les spécialistes, les squales qui attaquent les humains les confondent avec leurs proies traditionnelles (gros poissons, mammifères marins). Chaque année, les requins sont responsables d'au moins 200 attaques d'hommes dont 25 sont mortelles.

Les requins sont apparus il y a 350 millions d'années. Il en existe environ 350 espèces. Le plus grand est le requin baleine, qui peut mesurer 18 mètres et peser jusqu'à 43 tonnes. Le requin-chat pygmé est le plus petit, avec ... 24 centimètres seulement !

Tous les ans, 100 millions de requins disparaissent, pris par mégarde dans les filets ou pêchés, notamment pour leurs ailerons, un plat de choix en Asie. Résultat: un vingt ans, leur nombre a diminué de 50 % à 80 %. selon les espèces.

Attaque (rare) de requins

Les attaques de requins sont rares. Peter Hurley, biologiste à l'Institut océanographique de Bedford, en Nouvelle-Écosse, va jusqu'à dire que le requin blanc n'est pas très friand de chair humaine. " Le requin blanc s'attaque à l'homme par erreur. Il préfère des animaux plus gras comme les poissons, les phoques, les otaries et les petites baleines. Mais comme il ne voit pas très bien, il "mordille" tout ce qui peut ressembler à une proie. "
" Contrairement à la plupart des poissons, les requins sont capables de maintenir leur température corporelle un peu au-dessus de la température de l'eau, ce qui explique pourquoi ils s'aventurent parfois dans les eaux plus froides pendant l'été ", explique Peter Hurley.
Malgré tout l'effroi qu'ils suscitent, on connaît très peu les moeurs des requins. Au Québec, les spécialistes se font aussi rares que le fameux requin blanc lui-même… De la Nouvelle-Écosse, Peter Hurley tente de suivre les migrations du maraîche (Lamna nasus), un requin de quelques 200 cm de longueur. " On pense que les maraîches quittent les eaux canadiennes vers la fin de l'automne pour passer l'hiver au large du plateau continental puis reviennent dans le golfe en mai. Le requin bleu suivrait à peu près le même patron mais arriverait dans le golfe un peu plus tard, vers juin ou juillet, à la poursuite des bancs de harengs et de maquereaux. " Le Saint-Laurent abrite aussi d'autres espèces de requin inoffensives (pour l'homme…) comme le requin du Groenland, l'aiguillat commun ou le requin pèlerin. Mais les scientifiques ignorent combien de requins peuplent nos eaux.
Les requins sont présents dans presque toutes les eaux du globe. En revanche, les attaques contre les plongeurs ou les nageurs sont relativement localisées. Elle surviennent en large majorité dans les eaux tropicales. Parmi les zones à haut risque, on retrouve les côtes de la Californie et de l'est de l'Australie.

Description Up Page
Les ampoules de Lorenzini >
En réponse aux changements de température, les requins fabriquent un gel qui agit comme un semi-conducteur et induit un courant électrique, indique Brandon Brown de l'Université de San Francisco, en Californie, dans la revue Nature du 30 janvier 2003. De nature protéique, le gel se trouve dans un tube qui relie les pores de la peau de l'animal à des récepteurs sensoriels (électrorécepteurs) appelés ampoules de Lorenzini. Les ampoules de Lorenzini transmettent les signaux au cerveau.
Quand un requin nage dans des eaux plus chaudes ou plus froides, le gel transforme cette variation de température en signal électrique, ce qui stimule les ampoules de Lorenzini et envoie un message au cerveau de l'animal. En augmentant la température de l'eau de 0,1 degré Celsius, Brandon Brown a calculé que le gel délivrait un courant de 30 microvolts. Les ampoules de Lorenzini peuvent ainsi répondre à des changements inférieurs à 0,001 degré.
Les ampoules de Lorenzini permettent aux requins de s'orienter par rapport au champ magnétique terrestre et de repérer leurs proies, qui produisent un faible champ magnétique. Elles ont été décrites en 1678 par l'anatomiste italien Stefano Lorenzini, qui pensait qu'elles étaient responsables de la perception de la température. Brandon Brown lui donne raison.

Activités Up Page
Les îles Galapagos
On retrouve le requin de récif à pointe blanche dans tout l'archipel des Iles Galapagos. De couleur grise avec le ventre blanc, il possède une deuxième nageoire dorsale deux fois moins haute que la nageoire dorsale principale. Il vit surtout sur des fonds rocheux en pente. C'est un animal nocturne. Durant le jour, il adore les replis rocheux pour se mettre à l'abri de la lumière. On le rencontre aussi très souvent dans les grottes sous-marines. Il se nourrit principalement de poisson mais aussi de pieuvres et de crustacés. Il se sauve rapidement lorsque l'on tente de l'approcher. S'il n'est pas provoqué, il n'est pas considéré comme dangereux.
 
Il existe huit espèces courantes aux Galapagos:
Noms latins (Noms français)
Carcharhynchus amblyrhynchus (Requin gris de récif)
Triaenodon obesus (Requin à aileron blanc)
Carcharhynchus limbatus (Requin à aileron noir)
Sphyrna lewini (Requin marteau)
Galeocerdo cuvieri (Requin tigre)
Carcharhynchus galapagoensis (Requin des Galapagos)
Rhincodon typus (Requin baleine)
heterodontus quoyi (Requin à cornes)

Requins des Bahamas


Aussi diversifiées que leurs habitats, plus de quarante espèces de requins peuplent les écosystèmes bahaméens. Les requins de récif des Caraïbes sont vraisemblablement les plus nombreux; les requins bleus sont de grands voyageurs, parcourant jusqu'à 3 200 km en quête de nourriture ou d'un partenaire.

Requins en Europe

Il existe près de cinquante espèces de requins et de raies autour de nos côtes. Cette carte reproduit les espèces commerciales et les espèces "phares": le requin-pèlerin et le requin blanc - qui n'a pas été capturé depuis 1991. D'après la Liste Rouge de l'UICN, l'état de conservation des requins et des raies d'Atlantique Nord-Est et de la Méditerranée serait pire que partout ailleurs. De toutes les espèces, seule la roussette est encore bien présente.

Requin en baie de Tokyo
Des pêcheurs de la baie de Tokyo ont trouvé en février 2007, dans leurs filets un requin lutin, une espèce rarissime et peu étudiée, dotée d'un museau allongé en forme de lame, à quelque 150 à 200 mètres de profondeur. Ils ont pu le transporter vivant et l'amener dans un aquarium, mais ce squale long de 1,3 mètre est mort trois jours plus tard. Le requin lutin évolue dans les grandes profondeurs dans l'Atlantique, l'océan Indien et le Pacifique. Fin janvier 2007, l'équipe d'un autre parc aquatique près de Tokyo aurait pu filmer un autre spécimen de requin lézard, une espèce fossile qui n'a pas changé depuis des millions d'années.

Rencontre avec un requin Up Page
Nager avec des requins
Depuis dix ans (1995), le petit port de pêche de Gansbaai abrite une flotte de bateaux dont l'activité ne consiste plus à ramener du poisson, mais à emmener des plongeurs et plus largement des touristes observer les grands requins blanc qui vivent toute l'année près des côtes sud-africaines.

Direction Dyer Island à une dizaine de kilomètres des côtes. L'île est un immense dortoir d'oiseaux. A quelques encablures, une île plus petite (Geyser Rock) accueille une colonie d'otaries à fourrure du Cap. Quelques 30 000 à 60 000 individus seon la saison, proies favorites des grands squales qui patrouillent dans le chenal d'un kilomètre de large entre les deux îles.

Shark Alley (l'allée des requins) est son nom car l'observation du grand prédateur y est plus facile qu'ailleurs.

Le biologiste Mike Degruy
400 millions, apparitions des premiers requins; 10 millions pour le requin blanc.
2 millions d'années disparition du megalodon (20 m de long) Requin-baleine (eaux mexicaines, au large du Yucatan). Le requin-baleine se nourrit de planctons, il est couvert de taches blanches.
Le requin-pélerin se nourrit de plancton, au large des îles britanniques.
Le requin-grande-gueule, de 3 à 4 mètres de long, fut découvert en 1976, où il vit par 300 mètres de profondeur. Chaque nuit, les planctons remontent, c'est le moment que profite le requin-grande-gueule pour se nourrir.
Requin-cigare (ou squale féroce), d'une longueur de 30 cm, parcourt facilement 1500 mètres jusqu'en surface pour venir chercher le plancton. Ce prédateur s'attaque sens peur à des proies plus grosse que lui, tel le thon. Le requin-cigare a la particularité de luire, telle une luciole. A contre jour, la seule partie qui ne reluit pas se trouve sous leur tête, laissant croire au thon qu'ils ont affaire à une petite proie. Une fois le thon suffisamment proche de sa "proie", le requin-cigare vient alors le surprendre, et lui arracher une portion du corps, de la taille d'une balle de ping-pong. Blessures visibles, lors de la criée, dans les ports, à l'occasion de la vente du thon des maraîchers.
En plein océan pacifique, on trouve le requin-marteau. En Atlantique, près des côtes de la Floride, vivent une autre espèce de requin-marteau. L'électroréception, est le sixième sens qu'utilisent ces requins d'une trentaine de centimètres, pour "flairer" à l'aide de leur électro-récepteur, puisqu'ils sont capables de détecter les champs électriques émis par leur proie.
Le requin-taureau possède un sixième sens, celui de vivre indifféremment en eau douce qu'en eau salée. Son rein filtre sens cesse l'eau douce, tandis que d'autres organes retiennent le sel, pour sa survie.
Les requins vivent soit en eau salée, soit en eau douce. Aucun d'eux n'est capable de vivre simultanément dans les deux types d'eau. Hormi le requin-taureau. Ce sont les femelles qui remontent les eaux, afin de mettre au monde leurs petits, ainsi elles les laissent à l'abri de tout prédateur. Le requin-taureau remonte jusqu' 1 500 mètres dans les côtes, dans le fleuve Amazone.

Les références Up Page
Réseau Pepe
Carthago Tome 3: Le Monstre de Djibouti
Carthago Tome 4: Les Monolithes de Koubé
Cybersciences
Freesport
National geographic avril 2007 n°91
Science et Avenir novembre 2011 n°777

Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.

Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Etude sur le requin Up Page
Le pèlerin mis sur écoute
Où hiberne donc le requin pèlerin ? L'association pour l'étude et la conservation des sélaciens (APECS), sise à Brest se le demande. Un "mouchard", que l'APECS arrimat durant l'été 2001 sur l'un de ces squares devrait nous en apprendre davantage. L'appareil, résistant à une profondeur de 2 000 m, a été conçu par des élèves des écoles brestoises de télécoms (ENST) et des techniques d'armement (ENSIETA). C'est une balise Argos couplée à un système d'enregistrement de données. En révélant les trajets de l'animal, la profondeur et la température des eaux qu'il traverse, on saura s'il hiberne en profondeur ou s'il migre. L'expérience a dut prendre fin l'été 2002. Le système électronique peut détacher en toute sécurité la balise à tout instant,permettant sa récupération en surface de la mer.

Sous-marin requin


Et non, il ne s'agit pas d'un requin blanc au premier plan de cette photo, mais d'un... sous-marin. Celui-ci a été réalisé, à la demande de Fabien Cousteau (petit-fils du fameux commandant) par E.P Industries, société d’ingénierie basée à Hollywood, spécialisée en animatronique.

Avec ce submersible baptisé Troy, l'objectif était de pouvoir approcher dans les meilleures conditions les grands requins blancs, pour le tournage d'un documentaire (The Mind of a Demon, film actuellement en cours de montage).

Une véritable gageure car pour paraître "naturel" auprès de ces prédateurs, le sous-marin doit exactement imiter leur nage, sans faire de bruit ni émettre de bulles, et se mouvoir à la même vitesse qu'eux. Pour cela, la propulsion est obtenue grâce à un circuit pneumatique en circuit fermé, qui permet notamment d'actionner la queue grâce à deux pistons, imitant ainsi le mouvement du requin à la perfection.

Tendance Up Page
Sandra et le requin inconnu
Lors d'une plongée, près des côtes colombiennes, en 2004, la biologiste Sandra Bessudo observe un requin d'une espèce inconnue.


Repère & éthologie
79 attaques dans le monde dont six mortelles en 2010. Un décès par an (depuis 25 ans) en moyenne, sur l'île de La Réunion (présence d'une ferme aquacole, depuis 2007, dans la baie de Saint-Paul).

23 espèces sur 470 sont dangeureuses, dont le requin-tigre, le grand requin blanc, le requin-bouledogue, le requin-citron, le requin mako, le requin longimane.

11 espèces, dont le requin blanc, menacées d'extinction.

100 millions de requins pêchés et tués chaque année.