Régulateur de flux optique de l'abeille
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Flux optique
La vision des abeilles fait partie de ces systèmes. Ainsi Mandyam Srinivasan, de l'université de Canberra (Australie), a-t-il étudié la façon dont ces hyménoptères utilisent le flux optique _le mouvement des images défilant devant leurs yeux à facettes_ pour se diriger. En les entraînant à voler dans un tunnel dont les murs étaient recouverts de bandes verticales de taille variable, il a pu extraire des informations transposables à des systèmes de commande d'un robot doté de deux caméras panoramiques. "Il n'a pas besoin de connaître l'environnement dans lequel il évolue, il se fie uniquement à la déformation de l'image enregistrée par ses caméras, note Mandyam Srinivasan. Le robot peut ensuite revenir directement en ligne droite à son point de départ." Son équipe travaille à la mise au point d'un hélicoptère autonome capable de voler en rase-mottes en s'inspirant du même principe.
 
Chercheurs:
_Elizabeth A. Capaldi, de l'Université de l'Illinois, aux Etats-Unis.
_Thomas S. Collett, de l'Université du Sussex, en Angleterre
_Mandyam Srinivasan, de l’Université de Canberra, en Australie

Comprendre simplement  Up Page
Mode de pilotage automatique
Une équipe du CNRS de Marseille a découvert que les insectes comme les mouches ou les abeilles utilisaient une sorte de mode de pilotage automatique pour éviter de s'écraser.

Domaines de présence  Up Page
Octave le micro-robot
Des spécialistes de biorobotique du laboratoire Mouvement et perception (CN RS/Université de la Méditerranée) à Marseille ont réussi à percer le mystère des performances des mouches ou des abeilles. Pour éviter de s'écraser, ces insectes sont aidés par un véritable "pilote automatique" qui exploite des informations visuelles destinées à envoyer des impulsions électriques aux ailes et redresser le vol.
Cet automatisme, ces derniers l'imputent à un "régulateur de flux optique" qui permet de maintenir ce flux à une valeur constante: si l'insecte change de vitesse, il change aussi d'altitude de manière à maintenir constant ce rapport entre ces deux grandeurs. S'il subit un fort vent de face, il vole moins vite et son régulateur lui demande de réduire son altitude, pour maintenir le défilement à la valeur de référence. Lorsque cet insecte, ou un oiseau, voire un pilote, vole au-dessus du sol, expliquent les scientifiques, l'image de clkui-ci défile d'avant en arrière dans la partie ventrale de son champ visuel, créant un "flux optique", c'est-à-dire la vitesse angulaire à laquelle défilent les contrastes du terrain. Ce schéma, modélisé grâce aux simulateurs du micro-robot Octave explique non seulement pourquoi les insectes descendent par vent de face et s'élèvent par vent arrière, mais aussi pourquoi les abeilles atterrissent à pente constante et se noient en traversant une eau dormante. Le CNRS a d'ores et déjà déposé un brevet international sur "le pilote automatique de la mouche". Le "régulateur de flux optique" d'Octave pourrait à terme servir de pilote automatique aux engins aériens et spatiaux, voire aux sous-marins observant les fonds abyssaux. La découverte de Nicolas Franceschini, Franck Ruffier et Julien Serres a fait l'objet d'une étude publiée en ligne par la revue Current Biology.
 
100 grammes, c'est le poids d'Octave. Ce micro-robot foncitonnant comme un hélicoptère est doté de capteurs optiques qui s'inspirent de l'oeil de la mouche. Il mesure la vitesse de défilement du sol et est capable de réagir à son environnement. Son oeil ventral observe le relief grâce à un neurone électronique détecteur de mouvement.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Octave
OCTAVE est un hélicoptère captif de 100 grammes doté de vision. Son œil ventral observe le relief survolé à 3m/s et mesure le flux optique de translation grâce à un neurone détecteur de mouvement (de masse 0,8 gramme) dérivé de la mouche. Né d’une formalisation du comportement visuomoteur du moustique et du criquet migrateur, son pilote automatique innovant (qui a donné naissance à un brevet CNRS) est un "régulateur de flux optique", qui lui permet de réaliser des prouesses telles qu’un décollage automatique, un suivi de terrain automatique, un atterrissage automatique, ainsi qu’une réaction sensée à des perturbations telles qu’un vent de face ou un vent arrière.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Automates intelligents
Montpellier plus
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir