Ustensiles de la civilisation quimbaya
(500 à 1 000 ap. J.-C.)
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Origine
M. B. Reber, pharmacien à Genève, mentionne une collection fort remarquable d'objets en or des tombeaux de Colombie. Ces objets, au nombre de 57, ne pèsent pas moins de 927 grammes. Ce sont des pièces d'applique en grand nombre représentant des personnages humains, des lézards, des grenouilles, des tortues, etc., des pendants de nez ou d'oreilles, des plastrons, une sorte de hausse-col à décor incisés en forme d'étoiles, un ornement en forme de bucion,  d'autres de nature indécise ayant l'aspect de fleurs épanouies, des épingles de mantes, enfin une grosse aiguille percée d'un chas.
Ils rappellent généralement par leur physionomie les objets dessinés autrefois par le Dr Posada-Aranbo et dont un certain  nombre figurent sur la planche IV du premier volume des Mémoires de la Société d'Anthropologie (2e série, 1873). Leur lieu d'origine, que M. B. Reber ne me donne point, serait ainsi la vallée de la Cauca, et plus particulièrement l'Etat d'Antioquia.

Comprendre simplement  Up Page
Poporo
Conteneur à chaux ou poporo, accessoire rituel pour la consommation de drogues, essentiellement la coca, qui fut cultivée dès 1 500 av. notre ère. La chaux servait à dissoudre les alcaloïdes au contact de la salive. La chaux contenue dans le poporo était faite de coquillage broyés. Colombie, civilisation quimbaya, 500-1 000 ap. J.-C.

Domaines de présence  Up Page
Río Cauca
L'or était le métal courant. Les Indiens l'utilisaient aussi bien pour la parure que pour les objets usuels _ pince à épiler, peigne, clous, vaisselles. Ce précieux vase anthropomorphe en or a été ciselé par un orfèvre du groupe Quimbaya qui occupait le cours moyen du río Cauca, en Colombie.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Archeologia février 2007 n441
Derniers Mystères du Monde Sélection du Reader's Digest
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir