Les quatre soleils des Aztèques
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Mythologie aztèque
Les anciens Aztèques racontaient que quatre mondes, ou quatre soleils, ont précédé le nôtre et qu'ils furent détruits par des cataclysmes de grande ampleur.
"Quatre fois le monde fut détruit. La première fois, le soleil s'éteignit et un froid mortel s'abattit sur la terre. Seul un couple humain put s'échapper et perpétuer l'espèce. La deuxième fois, un vent magique souffla de l'ouest, et tous les hommes, sauf deux encore, furent transformés en singes. La troisième fois, ce fut le feu qui accomplit l'œuvre de destruction. Les rayons d'un soleil gigantesque firent flamber la planète, tandis que les coups de foudre répondaient aux rugissements des volcans déchaînés. Il y eut deux rescapés, et l'homme ne mourut pas. Enfin vint le quatrième cataclysme, celui de l'eau. Le ciel tomba sur la terre et ce fut le déluge. Tout disparut sous les flots, étoiles, soleils et planètes. L'obscurité s'étendit sur l'abîme. Mais l'homme survivait toujours."
 
Les quatre destructions quasi totales du monde furent successivement le fait du froid, du vent, du feu et de l'eau. On retrouve ces quatre agents de destruction dans de nombreuses autres mythologies.
A partir de l’époque d’Empédocle d’Agrimente, au Ve siècle avant J.-C., de nombreux philosophes enseignèrent que la combinaison ou la dissociation des quatre éléments fondamentaux de la nature : la terre, l’eau, l’air et le feu étaient à la base de tous les changements observés.
L’eau et surtout le feu étaient considérés comme pouvant provoquer la fin d’un cycle cosmique, à travers le kataclysmos (déluge) et l’ekpyrosis (feu cosmique) et ramener ainsi la régénération périodique de la vie.
1500 ans plus tard, des savants du Moyen Age croyaient encore à la véracité de cette théorie des quatre éléments.

Comprendre simplement  Up Page
Confidences des prêtres égyptiens
Hérodote, dans ses Histoires, raconte que d’après les confidences des prêtres égyptiens : "le Soleil s’est levé quatre fois hors du lieu accoutumé ; deux fois il s’est levé où maintenant il se couche ; deux fois il s’est couché où maintenant il se lève (…et…) Il n’en est résulté aucun changement pour l’Égypte ni à l’égard de la terre, ni à l’égard du fleuve."
 
Sens contraire
Platon le rapportait déjà "Il tourne dans le sens contraire (?). Il y a, à ce moment là, grande destruction des créatures, et une infime partie de la race humaine survint."
 
Ancien Testament
Pour Josué : "Le soleil s’était arrêté dans sa course !"

Domaines de présence  Up Page
Empire aztèque
Quatre mondes, ou Soleils, ont précédé le nôtre. Le premier était peuplé de géants, qui furent dévorés par des jaguars. Le deuxième fut détruit par des ouragans, et les hommes se transformèrent en singes. Le troisième succomba sous une pluie de feu. Enfin, un déluge vint à bout du quatrième et les hommes furent changés en poissons. Notre ère, le cinquième Soleil, est également vouée à disparaître, anéantie par d'effroyables tremblements de terre.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Géo avril 2005 n314
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir