Quasars
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Source d'ondes radio
De l'anglais quasi stellar radio-source, c'est-à-dire radio-source émettant à la manière d'une étoile. Ce sont des radio-astronomes australiens qui ont déterminé pour la première fois la position exacte d'un quasar en profitant de son occultation derrière la Lune.

Comprendre simplement  Up Page
Origine
En décembre 1960, Allan R. Sandage, de l'observatoire des monts Palomar et Wilson, signala qu'il venait de découvrir sur ces plaques photographiques ce qui lui paraissait être une étoile appartenant à notre Voie lactée, à l'endroit précis où la radioastronomie avait localisé un très fort émetteur d'énergie radio (la source 3 C 48).
 
La première forme d'une galaxie, ou proto-galaxie, est un grand nuage de particules de matière. Sous l'effet des forces gravitationnelles, ce nuage se brise en des milliards de nuages plus petits, qui vont sans cesse en accroissant leur densité puisque les forces gravitationnelles tendent à rassembler la matière en des volumes toujours plus petits.
L'échauffement résultant de cette "compression" de la matière déclenche des réactions thermo-nucléaires (toutes semblables à celle de nos bombes H) au centre des sphères de matière; et ainsi prennent naissance les étoiles. Cette phase d'existence de la jeune galaxie, où toutes les étoiles s'allument alors qu'elles sont encore relativement proche l'une de l'autre, est un quasar émettant une lumière considérable pour un volume d'émission cependant réduit (mais un surface d'émission considérable).
La pression de radiation, les effets mécaniques du gaz expulsé de cette fournaise et l'expansion continuelle de l'espace donnent aux quasars, après des milliards d'années, l'apparence que nous connaissons aux galaxies "habituelles", Andromède ou notre Voie Lactée par exemple.

Domaines de présence  Up Page
Vitesse de fuite
En 1963, lorsque Maarten Schmidt de l'Institut de Technologie de Californie, étudia le spectre optique du quasar 3 C 273, il constata le décalage des raies spectrales vers le rouge, à un point tel que tous ces objets paraissaient nous fuir à une vitesse prodigieuse. Pour l'un d'eux, le 3 C 191, le décalage atteignit 200 %, soit une vitesse de fuite de l'ordre de 80% de celle de la lumière, 240 000 km/s environ !

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Grandes énigmes de l'astronomie Jean Charon Encyclopédie Planète
Homme et l'Univers Jean Charon Albin Michel
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir