Pluton
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Origine, raisons, hasard

Comprendre simplement  Up Page
Vulgarisation, de 7 à 77 ans

Domaines de présence  Up Page
Monde présent

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Pluton, satellite de Neptune
Eloigné du Soleil de plus de 30% de plus que Neptune, il plonge pourtant dans l'orbite de celui-ci quand il se trouve le plus près du Soleil. Ce qui conduit à suggérer que Pluton serait peut-être un ancien satellite de Neptune.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Grandes énigmes de l'astronomie Jean Charon Encyclopédie Planète
Science & Avenir août 2006 n714
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Pluton posséderait trois satellites !
La planète Pluton est, en moyenne, de l'ordre de 40 fois plus éloignée du Soleil que ne l'est notre Terre.
Son diamètre équatorial n'est que de 2400 km environ ; elle est donc plus petite que notre Lune !
Cette petite et lointaine planète découverte en 1930 reste encore fort méconnue : elle n'a encore, à ce jour, reçu la visite d'aucune sonde en provenance de la Terre.

On lui connaissait déjà un satellite, Charon, découvert en 1978, d'un diamètre de l'ordre de 1200 km.
Des images prises en mai 2005 par le télescope spatial Hubble (en orbite autour de la Terre), indiquent que Pluton pourrait posséder deux autres satellites !

De nouvelles observations sont prévues pour le mois de février, afin de confirmer l'existence de ces deux satellites supplémentaires. Ceux-ci ont été provisoirement désignés sous les codes S/2005 P1 et S/2005 P2.

 
Nix et Hydra
L'Union internationale d'astronomie a baptisé les deux nouvelles lunes de Pluton (S/2005 P1 et S/2005 P2), découvertes en mai 2005, des noms mythologiques de Nix et Hydra. Nix, la déesse de la Nuit, est la mère de Charon. Hydra est le monstre mythologique qui gardait le royaume de Pluton.