Planète X
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Origine, raisons, hasard
Le système solaire pourrait avoir une dixième planète à son extrême limite, tournant en sens inverse des neuf autres et influençant la trajectoire des comètes, a affirmé un astronome britannique dans une revue scientifique, en octobre 1999.

Comprendre simplement  Up Page
Vulgarisation, de 7 à 77 ans
Les astronomes du monde entier spéculent, depuis plus de cinquante ans, sur l'existence de cette fameuse planète baptisée "X" (X pour dixième et inconnue), en raison de perturbations observées de l'orbite d'Uranus. Mais le scientifique britannique John Murray affirme apporter de nouveaux éléments pour soutenir sa thèse. Dans un article, que publiera lundi la revue de la Société d'astronomie royale (Royal Astronomical Society, RAS) de Londres, il affirme avoir déduit la présence de ce mystérieux astéroïde de trajectoires étranges de comètes arrivant dans le système solaire.
De nombreuses comètes proviennent d'un gigantesque "réservoir" qui entoure le système solaire, appelé le "nuage d'Oort". Elles n'y pénètrent que lorsque leurs orbites sont "dérangées". Le Dr Murray estime que la dixième planète est directement à l'origine de ces perturbations. "A mon avis, a-t-il dit, cette planète traverse constamment ce nuage et nous envoie ces comètes".
La planète serait au moins de la taille de Jupiter, la plus grosse de notre système, et peut-être dix fois plus massive, selon les calculs de l'astronome. Située à une distance 30.000 fois supérieure à celle séparant la Terre du Soleil, elle ne serait pas née au moment de la création du système solaire mais aurait été "captée" par lui plus tard. Elle tournerait en outre en sens inverse des neuf autres planètes et avec une inclinaison très différente par rapport au plan du système solaire.

Domaines de présence  Up Page
Explosion de la plan&eagrave;te Aztec
Pour l'astronome britannique Michael Ovenden, qui travaillait à l'université de Colombie britannique, la fameuse planète introuvable (Science et Vie n°658), la dixième planète du système solaire, aurait bien existé, mais elle aurait explosé il y a 16 millions d'années. 90 fois plus grosse que la Terre, cette planète baptisée Aztex, aurait donné naissance à ce qui est actuellement la ceinture d'astéroïdes qui se trouve entre Mars et Jupiter.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
La Recherche (AFP)
Science & Vie novembre 1972 n662
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir