Champ gravitationnel de la Terre
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Le satellite GOCE mesurera le champ gravitationnel
Dès la fin 2007, le satellite européen GOCE, pour "Gravity Field and Steady-State Ocean Circulation Explorer", cartographiera durant vingt mois l'intensité du champ gravitationnel (déformation de l'espace-temps induite notamment par la matière et l'énergie) dans le proche environnement de la Terre.
Situé sur une orbite basse à 250 km d'altitude, le satellite recueillera des valeurs de mesures du champ de gravitation qui permettront de retrouver la répartition de matière à l'intérieur de la Terre. Ces données, associées aux relevés sismiques et aux résultats des analyses menées par l'Agence spatiale européenne (ESA, http://www.esa.fr) via les satellites ERS-2 (http://earth.esa.int/ers) et ENVISAT (http://envisat.esa.int), bénéficieront entre autres à l'amélioration des modèles climatologiques et météorologiques actuels, tels ceux relatifs aux courants marins.
L'Autriche participe à plusieurs maillons du projet GOCE : le logiciel d'exploitation de GOCE a été développé à l'Institut de recherche spatiale (http://www.iwf.oeaw.ac.at) de l'Académie autrichienne des sciences à Graz, en coopération avec l'Universite technologique de Vienne (TU-Wien, http://www.tuwien.ac.at), tandis que Austrian Aerospace (http://www.space.at) gère l'isolation thermique et la commande de propulsion du satellite.
 
Le 5 octobre 2008 sera lancé le satellite de la mission GOCE (Gravity field and steady-state Ocean Circulation Explorer). L'objectif de cette première des quatre missions baptisées "Earth Explorer" de l'ESA, qui a démarré officiellement en 1999, est de déterminer et de cartographier le champ de gravite terrestre avec une extrême précision encore jamais atteinte. Pour y parvenir, les 45 partenaires européens de cette mission, pilotés par Thales Alenia Space, ont dû réaliser plusieurs prouesses technologiques, tant au niveau du satellite que du gradiomètre embarqué. Directeur du Département Mesures Physiques (DMPH) de l'ONERA, dont les équipes ont conçu les accéléromètres électrostatiques ultrasensibles de cet instrument et travaillent actuellement au développement de ceux de MICROSCOPE, une autre mission spatiale de l'extrême qui sera lancée à l'horizon 2011-2012 par Pierre Touboul.

Comprendre simplement  Up Page
Vulgarisation, de 7 à 77 ans

Domaines de présence  Up Page
Monde présent

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
BE Autriche
BE France 16 septembre 2008 n215
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir