Pirates et flibustiers
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

© Keira Knightley & Johnny Depp

La petite histoire  Up Page
A l'abordage !
L'histoire de la flibuste _ du hollandais "vrijbuster", signifiant butiner librement _  commence en 1494 quand le pape, par le traité de Tordesillas, partage les terres du Nouveau Monde entre Espagnols et Portugais. François 1er en est exclu. Avant les autres souverains européens, il encourage alors les marins à s'emparer des caravelles de retour de l'Eldorado.
Ainsi, en 1523, le capitaine Jean Fleury met la main sur un butin inestimable: rien moins que le trésor des Aztèques, pillé par Cortez.

Comprendre simplement  Up Page
Les corsaires
Sous le règne d'Henri II, l'amiral de Coligny, devenu l'un des chefs du parti protestant, remet des lettres de course _ d'où le terme "corsaire" _ aux marins huguenots du port de La Rochelle pour "courir sus et endommager les ennemis de la religion réformée sur tous  vaisseaux". Ces lettres sont une garantie royale: quand l'affaire tourne mal, elles évitent la corde aux aventuriers, qui sillonnent la mer des Antilles et s'établissent bientôt sur ses îles: la Tortue, la Guadeloupe ou encore Petit-Goâve. Ils y fondent leurs propres sociétés.

Domaines de présence  Up Page
Les aventuriers
Ces comptoirs facilitent l'installation des colons. Mais sitôt que le travail des esclaves les a enrichis, les planteurs adoptent les moeurs raffinées de la métropole et rompent tout lien avec leurs protecteurs de la flibuste. Ils noircissent même les légendes que les écumeurs de mer véhiculaient eux-mêmes pour terroriser leurs ennemis.
 
On raconte que Jean-David Nau, dit l'Olonnois, aurait obligé, en 1667, l'un de ses prisonniers à manger le coeur d'un autre. Cette mauvaise réputation ne rebute pas les souverains européens. En ce début de XVIIIe siècle, ils mandatent des corsaires pour traquer les navires des nations ennemis et parfois attaquer leurs ports. Le Malouin Duguay-Trouin conquiert ainsi Rio de Janeiro en dix jours.
 
Du XVIe au XVIIIe siècle, les Caraïbes sont le fief des pirates, l'archipel étant au centre du commerce entre l'Europe, les Etast-Unis et l'Afrique. Vers 1720, la puissance des armées nationales annonce le début du déclin  de la flibuste.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Chasse au trésor
Surcouf, illustre corsaire français, mena dans l'Océan Indien, une redoutable guerre aux Britanniques. C'était un génie du combat naval. Il s'installe comme armateur à Saint-Malo, où il meurt en 1827.
 
Olivier Le Vasseur, dit La Buse, est monté sur le gibet en 1730. Il a alors lancé dans la foule un message codé qui devait indiquer la localisation de son trésor (estimé à 4,5 millards d'euros) sur l'île de la Réunion. Aujourd'hui encore, les chercheurs suent sur l'énigme.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Source
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir
L'île de Juan Fernandez, sur laquelle Robinson Crusoé avait trouvé refuge, est, comme beaucoup d'autres endroits d'Amérique Latine, l'objet de bien des attentions. A l'époque des conquistadores, sa situation géographique, à 650km au large de Valparaiso, au Chili, fit d'elle un passage quasi obligatoire pour les galions espagnols qui rentraient en Europe chargés d'argent, d'or et de pierres précieuses, convoités par les pirates.
Selon une rumeur qui perdure, c'est sur cette île qu'un marin espagnol, Juan Esteban, aurait enterré un trésor. On dit même que ce serait le plus fabuleux de toute l'Amérique du Sud ...
 
Dix trésors les plus recherchés
Les tombes des empereurs de la dynastie Ming en Chine.
La chambre funéraire de Kheops (2 500ans av. J.-C.).
Le galion de Hernan Cortes, chargé des trésors du Nouveau Monde, qui fit naufrage dans les eaux cubaines.
Les tombes des rois de Palenque au Mexique et Tikal au Guatemala.
La tombe d'Alexandre Le Grand qui serait sertie de pierres précieuses.
Le trésor des quatorze galions marchands de Rande, immergé en Galicie en 1702.
L'Arche de Noé, qui se trouverait vers le mont Arabat en Turquie.
Le trésor d'Atahualpa dispersé en Equateur.
La cargaison du galion Nuestra Señora del Juncal, coulé au large du Mexique.
Le trésor du Grosvenor, galion chargé de pierres précieuses dont l'épave serait près du cap de Bonne-Espérance.
 
Les trois navires les plus convoités
Le Flor do Mar
Navire du gouvernement des Indes portugais, chargé de 20 tonnes d'or, 200 diamants, un trône en or ... Il a sombré en 1512 dans le détroit de Malacca, entre la Malaisie et Sumatra.
Estimation de sa cargaison: huit milliards de dollars.
 
Soleil d'Orient
Navire envoyé par le roi de Siam à Louis XIV, chargé de 60 caisses de cadeaux royaux, tous extraits de palais. Il a sombré en 1681 au sud-est de Madagascar.
Estimation de sa cargaison: cinq milliards de dollars.
 
San Jose
Un galion espagnol revenant des Amériques. Dans ses cales: 116 coffres d'émeraudes et sept à 12 millions de pesos en or et argent Il sombre en 1708 au large de Carthagène (Colombie).
Estimation de sa cargaison: cinq milliards de dollars.