Pierre de Dashka (Oural, Russie)
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Origine, raisons, hasard
Le 21 juillet 1999, sous les yeux du professeur Alexandre Chuvyrov et de son étudiant chinois Huan Hun, la chose la plus extraordinaire qu’il leur ait été donné de voir. Il s’agit d’une carte de l’Oural en relief visiblement très ancienne, puisqu’il semblerait qu’elle est estimée à 120 millions d’années…
Appelée pierre de Dashka, du nom de la localité où on l’a découverte, elle est gravée sur un plateau de calcaire et pèse plus d’une tonne. Une analyse plus fine de la pierre a révélé la présence en son sein de deux coquillages caractéristiques, l'un de 50 millions d'années, l'autre de 120 millions d'années. Mais rien ne permet de dire que ces coquillages n'étaient pas déjà à l'état de fossile lors de la création de la carte.

Comprendre simplement  Up Page
200 tablettes
Au cours de leurs recherches, qu’ils commencèrent en 1995, ils découvrirent dans les archives du Gouverneur général d’Ufa des notes du 18ième siècle qui rapportaient l’existence d’environ 200 tablettes de pierre gravées inhabituelles près du village de Chandar, dans la région de Nurimanov. L’archéologue A. Schmidt avait également vu ces tablettes blanches en Bachkirie.
La pierre était enfouie dans la cour de Vladimir Kraïnov, ex-président du conseil local de l’agriculture, demeure du père de Kraïnov où Schmidt avait séjourné. La pierre a été baptisée ainsi en l’honneur de la petite-fille de Pr Chuvyrov, née la veille.

Domaines de présence  Up Page
Composition
La pierre est composée de trois couches:
_la base, épaisse de 14cm est en dolomite
_la deuxième couche (la plus surprenante), sur laquelle "l’image" est gravée, est en diopside, mais la technologie de son "traitement" nous est encore inconnue.
_la troisième couche, épaisse de 2mm, est en porcelaine de calcium et assure dont la protection de la carte contre tout impact extérieur.
 
Dolomite
Minéral courant de formule CaMg(CO3)2, que l'on trouve principalement sous forme d'importantes formations de calcaire dolomitique ou de dolomie, ou parfois en filons. Elle est habituellement incolore, blanche ou rose mais peut être marron, noire ou verte selon les impuretés qu'elle contient. Lorsqu'elle est traitée à l'acide sulfurique, la dolomite produit du sulfate de calcium (gypse) et du sulfate de magnésium (epsomite). Calcinée (chauffée), la dolomite est souvent employée comme revêtement pour les convertisseurs Bessemer utilisés dans la production d'acier à partir de la fonte.
 
Diopside
Minéral appartenant à la famille des pyroxènes, principalement formé de silicate de calcium magnésium, de formule CaMgSi2O6. Il est habituellement blanc, gris, jaune ou vert pâle, mais parfois, il peut être vert foncé et pratiquement noir s'il contient du fer. Le diopside est un minéral commun, que l'on trouve souvent dans le calcaire et la dolomite. Les cristaux transparents, huileux et verts, plus particulièrement ceux que l'on trouve en Italie, en Suède, au Canada et aux États-Unis, se trouvent en quantité suffisamment grande et claire pour être exploités en gemmes.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Puzzle de 340m x 340m
Son passage aux rayons X a révélé qu’elle était d’origine artificielle. Cette pierre a été usinée à l’aide d’outils de précision, son relief n’a pas pu être exécuté par un graveur de pierre. Elle ferait partie d’un "puzzle" de 340m x 340m, et le Pr Chuvyrov pense pouvoir localiser 4 autres éléments de l’ensemble…
Comme le relief de la Bachkirie n’a pas trop changé en quelques millions d’années, ils parvinrent assez rapidement à identifier le mont d’Ufa et surtout son canyon, tout ceci en tenant compte de la géologie locale ainsi que des mouvements tectoniques. A l’aide de spécialistes en cartographie, physique, géologique et autres, les différentes rivières de l’Oural ainsi que la faille d’Ufa à Sterlitimak, furent identifiées. Tout ceci confirme la grande ancienneté de la carte à l’échelle 1:1,1km.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Marcogee
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Barrages gigantesques

Plus étonnant encore, en plus de toutes les différentes rivières de la région, cette carte montre un système géant d'irrigation avec notamment deux systèmes de canaux de 500 m de large, 12 barrages entre 300 et 500 m de large pour 10 km de long et 3 km de profondeur chacun. Ces barrages servant à alimenter les différents réseaux ont nécessité l'extraction d'au moins 1024 m3 de terre. En comparaison, le canal de la Volga au Don semblerait n'être qu'une simple éraflure. La Belaya actuelle semble avoir été à l'origine une rivière artificielle.
 
Il semble que ceux qui vivaient à cette époque et qui ont construit cette carte n'utilisaient que les voies maritimes ou aériennes car il n'y a aucune trace de route. Les auteurs de cette carte ( une civilisation antérieure disparue ? ) n'habitaient peut-être pas à cet endroit mais prévoyaient-ils une colonisation ?