Plusieurs pères biologiques
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Origine, raisons, hasard
Décembre 2003, en étudiant la tribu des Barís du Venezuela, les anthropologues ont réappris les choses de la vie. Eux qui croyaient que le spermatozoïde d'un seul homme devait rencontrer l'ovule d'une femme pour faire un bébé, ils ont dû se rendre à l'évidence: un enfant peut avoir plusieurs pères naturels.

Comprendre simplement  Up Page
Vulgarisation, de 7 à 77 ans
Ce que ces chercheurs ignoraient encore, et que n'importe quel membre de la tribu pouvait leur expliquer, c'est qu'un foetus se construit avec le temps par des apports répétés de sperme pendant la grossesse. Ce qui signifie, évidemment, que plus d'un homme peut contribuer au "produit fini".

Domaines de présence  Up Page
Monde présent

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Cybersciences
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Structures familiales
Partout sur la Terre, les peuples ont élaboré différentes stratégies familiales pour prendre en charge les petits. Le modèle occidental classique d'un père, d'une mère et de leurs poupons, qui nous paraît si naturel et universel, n'en est, en fait, qu'un parmi d'autres.
"Tous les peuples s'appuient sur deux postulats similaires, explique Jean-Jacques Chalifoux, professeur d'anthropologie à l'Université Laval. D'abord, celui bien évident selon lequel l'espèce humaine se décline en deux sexes devant s'unir pour concevoir un bébé. L'autre postulat est que les enfants, avec leur longue période de croissance et d'apprentissage, sont dépendants des adultes. Là où la diversité a carte blanche, c'est dans la composition de cette famille qui entoure et subvient aux besoins de l'enfant. Tous les types d'alliance sont possibles: un homme et une femme, un homme et plusieurs femmes, une femme et plusieurs hommes. Dans ces trois cas, on parle respectivement de monogamie, de polygynie et de polyandrie".
L'expansion territoriale des grands empires coloniaux au cours des derniers siècles, particulièrement en Afrique noire et en Orient, a facilité la "découverte" de peuples "exotiques" et la panoplie des types familiaux.