Nuages sur Mars
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

©Trois Singes by Eric L.

La petite histoire  Up Page
Annonce officielle
Avant de lire ce résumé sur l'annonce officielle (septembre 2004), en provenance de l'ESA (Agence spatiale européenne), prouvant la présence d'eau et de méthane dans l'atmosphère marsienne, voici une photo prise par la sonde Opportunity, sur le sol 153 (1er juillet 2004). Ce que vous apercevez, juste au-dessus de l'horizon, en haut à gauche de l'image, c'est ... tout bonnement un nuage marsien ! Sans vous faire un dessin: qui dit présence d'eau et de méthane implique nécessairement de l'atmosphère.

Les concentrations de vapeur d’eau et de méthane "coïncident de manière importante" dans l’atmosphère de Mars, ce qui pourrait constituer un "indice supplémentaire" d’existence d’une vie sur la planète rouge, suggèrent des responsables de l’ESA (Agence spatiale européenne). Ces résultats proviennent de données obtenues par un spectromètre planétaire dit PFS, lequel a observé qu’à une altitude comprise entre 10 et 15 km de la surface, la vapeur d’eau est présente dans l’atmosphère de manière uniforme et est intimement mélangée à ses autres composantes. L’instrument PFS a également détecté des traces "d’autres gaz" dans l’atmosphère martienne, ajoute le communiqué de l’ESA sans donner plus de précision. "D’autres études détermineront s’il existe un lien de causalité entre ces gaz et l’eau et le méthane, ce qui contribuera à apporter une réponse aux questions non résolues".
Pour les plus sceptiques d'entre vous, sachez que s'il n'y avait pas d'atmosphère sur Mars, vous verriez les étoiles. Pour preuve, comparer les images vue du ciel, prises sur la Lune et sur la Terre ...

Comprendre simplement  Up Page
Provenance du méthane présent sur Mars
La sonde européenne Mars Express a confirmé la présence de méthane dans l’atmosphère martienne (10 parts pour un milliard). En l’absence de production, le méthane se décompose en eau et en dioxyde de carbone en quelques centaines d’années. La première étape pour déterminer cette source est d’étudier la répartition du méthane sur Mars. La production de méthane peut être causée par de l’activité volcanique ou hydro-thermique. Pour l’instant aucune activité volcanique n’a été détectée sur Mars. Une autre hypothèse pourrait être la présence de vie sur Mars. En effet, le méthane est un des produits de certaines activités biologiques telles que la fermentation.

Domaines de présence  Up Page
Voit qui veut, ou voit qui peut!
Sol 166 et sol 169, Opportunity prend sept superbes photos du ciel marsien le 20 juillet 2004.



 
Mars, la sœur jumelle de la Terre, selon la légende ...
Sol 194, Opportunity prend de nouveau trois photos le 16 août 2004: "Décidément!"

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Nuages sur sol marsien !
Sol 282


 
Nuages à volonté !
Sol 290 et sol 291, Opportunity nous émerveillerai toujours autant.


Les références  Up Page
Réseau Pepe
BE Etats-Unis
Science & Vie janvier 1959 n496
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir
Une coloration bleue, observé sur la planète Mars en janvier 1959, serait due, selon le Dr Hess, astronome en chef de l'Université de Floride, à une couche nuageuse de quelques kilomètres formée de cristaux de glace.
 
Vent sans nuage ? Ah bon !
Depuis plus d'une semaine (nous sommes alors en juillet 2007), une tempête souffle à la surface de Mars à une échelle régionale et affecte directement le fonctionnement des deux rovers de la NASA, Spirit et Opportunity. Cette tempête soulève effectivement des quantités de poussière impressionnantes qui agissent comme un écran et empêchent les panneaux solaires des deux engins de faire le plein d'énergie. Opportunity qui devait débuter sa descente au sein du cratère Victoria pour analyser les matériaux déposés au fond de celui-ci est donc actuellement dans l'incapacité de se mouvoir, sa puissance électrique disponible étant beaucoup trop faible, la poussière soulevée bloquant environ 96% des rayons du soleil.
La sonde Mars Reconnaissance Orbiter en orbite autour de la planète rouge fournit cependant un appui aux équipes en charge des rovers puisqu'elle permet de prendre des images précises de l'évolution de la situation, mais celle-ci ne devrait pas s'améliorer avant quelques jours au minimum.