Nain homo alaouite
Population
Description
Activités
Présence
Particularités
Tendance
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

Population  Up Page
Qui est-elle, famille, genre
Fossilisation
Le crâne n’est pas déformé et la mâchoire inférieure est restée en place pour des raisons de fossilisation explicables (soit un milieu anaérobie, soit un enfouissement rapide dans une boue calcaire).
 
Calsification par infiltration
Des infiltrations d’eau ont pu se produire au cours des périodes humides qui ont précédé la période sèche actuelle. Dans le Sud Ouest du Sahara, le climat était par exemple pluvieux il y a entre 10 500 ans et 20 000 ans ; il y a 40 000 ans, le désert de Tafilalet était bien arrosé et recouvert de grands lacs. On ignore si le crâne était déjà rempli de craie, car deux hypothèses sont plausibles.
Soit ces nodules calcaires se sont formés dans un espace creux, avant le remplissage du crâne par de la craie et dans ce cas l’Homo alaouite date plus probablement de l’ère quaternaire.
Soit, ils se sont formés à l’intérieur même des sédiments poreux déjà en place (la craie n’empêche pas les infiltrations d’eau); du calcaire plus dense aurait alors rempli localement les pores de la craie (on remarque d’ailleurs que les pourtours de ces nodules sont entourés de zones de densités intermédiaires).
Dans ce cas, une autre hypothèse resterait possible, celle d’une datation beaucoup plus ancienne du crâne.
 

Description  Up Page
Comment elle est, physiologie, phylogénie
D'époque quaternaire (2 M.a.)
Les calcaires et les grés crétacés des montagnes environnantes ont été érodés au cours du temps. Des pierres ont été détachées des falaises par le gel, la foudre, le vent, l’eau... etc., réduites en galets et en sable, et transportées par les cours d’eau. Les formations quaternaires du Tafilalet (comme par exemple la hamada du Guir) constituent des terrasses et des glacis à blocs, galets, sables, limon, argile et carbonates, sous formes de dépôts ou de ciments. Les dépôts quaternaires se forment aux abords des escarpements, des oueds, dans les anciens lacs... etc. ; les sédiments sont transportés durant les périodes pluvieuses et épisodiquement par la suite.
 
Dans les environs du site, des blocs de marbre du dévonien ont été fissurés par le gel, creusés par dissolution lors des pluies... etc. Le crâne a sans doute roulé dans l’une des fissures à la suite d’une forte pluie (lors d’un orage), et été recouvert par des sables et débris rocheux transportés par la suite.
On peut supposer qu’il a subsisté entre deux blocs de marbre durant des millénaires, jusqu’à ce que l’on retire l’un des deux blocs à l’aide d’un palan; il est alors tombé dans la fosse qui a été creusée, et a été enfoui avec le sable qui s’est déversé à sa suite.
 
Selon Mohammed Zarouit, il se trouvait à 2 ou 3 m de profondeur, inclus dans un remblai de sable et de terre, mélangé avec des calcaires de couleur vert lac et riches en fossiles; il n’y avait pas d’autres morceaux de calcaire blanc (comme celui qui recouvre la mâchoire) dans cette fosse. Le crâne ne ressemblait donc ni aux marbres noirs du dévonien de la carrière, ni aux calcaires verdâtres présents à ses cotés, et par conséquent, il était étranger à ces couches géologiques; il provient certainement d’un autre endroit, tout comme le sable et la terre qui le recouvraient.
 
La datation du quaternaire ne concerne cependant que le dépôt; les pierres et sables de ce dépôt proviennent de couches du dévonien et du crétacé, situées dans les montagnes environnantes, et elles contiennent des fossiles de ces époques. Le fait que le crâne se soit trouvé dans un dépôt quaternaire ne prouve pas qu’il date lui-même de l’ère quaternaire...
 
D'époque crétacé (70 - 145 M.a.)
La surface du crâne ( y compris les dents ) est recouverte de calcaire, et l’apparence de ce calcaire est semblable à celui des fossiles datant de 100 millions d’années, qu’on trouve dans cette région (notamment des fossiles du Kem Kem, datant du Cénomanien, à 20 Km au Sud).
 
D'époque dévonien (370 - 420 M.a.)
S’il était effectivement inclus dans la couche géologique datant du dévonien, alors tout le monde devrait admettre que des êtres humains vivaient déjà sur terre à cette époque, et ils ne pourraient alors provenir que d’une autre planète, car les seules créatures évoluant sur le sol terrestre étaient alors des amphibiens ressemblant encore à des poissons.
(Les premières plantes de grande taille sont apparues au dévonien moyen, comme par exemple le Pseudosporochnus, un arbre de 3 à 5 m de haut ; il existait déjà des graines, comme celle du Runcaria, mais pas encore de fruits et de légumes, à moins que des extraterrestres n’en aient importé et cultivé sous serre.
 
Exhumée des collections de l'institut royal des sciences naturelles de Belgique, la plante fossile Runcaria heinzelinii serait un précurseur des plantes à graines. A défaut de présenter tous les caractères typiques de ces dernières, elle possède en effet un organe reproducteur inséré au fond d'un cupule, et surtout un appendice qui le prolonge et qui semble apte à capturer du pollen disséminé par le vent. Cette découverte situe l'apparition des plantes à graines entre - 385 millions d'annés (âge de Runcaria) et - 365 millions d'années (âge des plus anciennes graines connues).
 
D'époque silurien (420 - 440 M.a.)

Activités  Up Page
Ce qu'elle fait, démarches


Présence  Up Page
Où la voit-on, environnement
Le crâne est recouvert d’une fine couche de calcaire (y compris les dents). Une pellicule de couleur brun jaune (comparable à la couleur des terrains crétacés prés d’Erfoud), recouvre également le crâne. Le calcaire à droite provient du site du Kem Kem, à 20 Km au Sud et date du cénomanien; on peut constater sa remarquable ressemblance avec le calcaire recouvrant le crâne.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Bipédie initiale
Recherche janvier 2005 n382
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Particularités  Up Page
Ce qui la distingue des autres


Tendance  Up Page
Pourquoi elle le fait