Muraille de Chine (Xinjiang, Chine)
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Origine, raisons, hasard

Comprendre simplement  Up Page
Vulgarisation, de 7 à 77 ans

Domaines de présence  Up Page
 
Prolongement de la Muraille
Des archéologues chinois ont trouvé les ruines d'un mur de terre dans la région autonome du Xinjiang qui prolongerait la Grande Muraille de plus de 500 km vers l'ouest. Selon un spécialiste, Luo Zhewen, cette identification ne fait pas de doute car "il s'agit d'un rempart pourvu de tours de guet pouvant émettre des signaux lumineux, ce qui forme un système de défense complet". Ce prolongement est mentionné dans les archives de la dynastie Han (206-220 ap. J.-C.). Des ruines de tours de guet ayant été découvertes jusqu'à la frontière nord-ouest de la Chine, la muraille s'étendrait probablement encore plus loin...

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Archeologia
Science & Avenir juillet 2004 n689
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Vue de l'espace
L'astronaute américain Eugene Cernan affirme part que la Grande Muraille de Chine serait visible à l'oeil nu depuis une orbite de 160 à 320 km d'altitude.
Que la Grande Muraille soit ou non visible à l'oeil nu depuis l'orbite terrestre, son ombre, elle (avec un Soleil suffisamment bas sur l'horizon), pourrait l'être.
En octobre 2003, à son retour sur Terre, le cosmonaute chinois Yang Liwei exprimait toute sa déception: la Grande Muraille n'était pas visible depuis l'espace ! Pas exactement, puisque le satellite Proba est parvenu à photographié l'immense rempart entre 160 et 300 kilomètres. L'astronaute Eugene Cernan démontrant qu'à cette altitude, la Grande Muraille de Chine était bien visible à l'œil nu.