Mémoire absolue
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Perceptions croisées
Un mot, une lettre, un son induisent une couleur, un aspect, une forme, une texture, un goût ou une odeur. Deux hypothèses s'affrontent pour expliquer l'origine de ce phénomène. La première considère qu'il existe clez les synesthètes une série de connexions fossiles entre les différents modules corticaux associés au traitement de l'information perceptive. Ces connexions maintiendraient une sorte d'unité sensorielle comparable à celle qui existe chez les très jeunes enfants. Elles n'auraient pas disparu au cours de la petite enfance pour des raisons inconnues.
L'autre hypothèse, défendue par Richard Cytowic, suppose que ce phénomène est sous-cortical. Le système limbique (notamment l'hippocampe) serait responsable de l'interférence sensorielle. Toutefois, dans les deux hypothèses, la synesthésie peut expliquer la mémoire épisodique (émotionnelle ou événementielle) colossale d'un Nabakov.
 
Diverses expériences ont par ailleurs montré que les synesthètes étaient très émotifs, qu'ils éprouvaient souvent un sentiment de plénitude, l'impression d'être dans le vrai. Une telle organisation cérébrale a un pouvoir d'évocation considérable. Selon Cytowic, pour le synesthète, tout est mémorisable.

Comprendre simplement  Up Page
Rôle de l'émotion
L'émoi, la peur, le plaisir ou le dégoût facilitent grandement la mémorisation d'un événement, de même que l'attention qui y est portée. En ce qui concerne l'émotion, l'amygdale joue un rôle essentiel. Ses neurones à noradrénaline envoient leurs axones vers l'hippocampe et accentuent les phénomènes de plasticité et de PLT (potentialisation à long terme) qui s'y déroulent.
Parfois, lors d'un traumatisme, en revanche, une association stable (par exemple couteau-terreur) s'y établit. Elle a pour effet, via des neurones à vasopressine puis à GAVA (deux neurotransmetteurs), de rétro-inhiber le circuit normal d'activation de l'hippocampe. Cela expliquerait pourquoi les victimes d'une agression sont parfois incapables de se souvenir de leur agresseur, mais font une fixation sur son couteau, et tous les couteaux en général.
 
Le sens de la mémoire
L'amygdale, à l'origine de certains émotions, facilite non seulement la mémorisation, mais également la teinte émotive du souvenir. C'est ce qui donne à la mémoire épisodique son puissant pouvoir évocateur, la faculté d'accélérer les battements de cœur lors d'une réminescence amoureuse, de rendre vif le passé.

Domaines de présence  Up Page
100 000 décimales de pi
100 000 décimales de π (pi) ont pu être apprises par cœ.ur et récitées par un Japonais de 60 ans. Il détenait le précédent record avec 83 431 décimales. L'énoncé a pris plus de 16 heures, et ce sans une erreur.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Mémoire imagée
Méthode dite des lieux
La mnémotechnique (rime, césure ...) a été inventée pour éviter l'oubli d'un mot, ou son remplacement par un synonyme. D'après Cicéron, grand orateur romain du premier siècle, c'est au poète Simonide de Céos (Ve siècle av. J.-C.) que l'on doit le pas décisif conduisant à l'invention d'une véritable mémoire "artificielle". Sa méthode, dite "des lieux", est décrite pour la première fois dans un traité anonyme du Ier siècle av. J.-C. dédié à un mystérieux Herennius, d'où son titre: Ad Herennium.
 
La première étape, la plus importante de la technique, consiste à repérer un lieu bien connu, une villa par exemple, ou tout autre endroit comprenant quantité de pièces, ni trop grandes ni trop petites, bien éclairées mais pas trop. Et de s'en imprégner au point d'en posséder tous les recoins de façon indélibile. Ce sont les lieux. Ensuite, à chacun de ces lieux devront être assignées les images des objets dont on souhaite se souvenir. Mais attention, ces images doivent être frappantes.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Science & Avenir octobre 2000 n644
Science & Avenir novembre 2006 n717
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
L'empan mnésique
L'auteur de l' Ad Herennium montre par ailleurs une surprenante connaissance de la psychologie humaine. Il sait que la vue est le plus developpé des sens. Qu'en conséquence ce sont les images qui se gravent le mieux dans la mémoire. Il remarque aussi qu'il est difficile de retenir les mots. La mémoire "imagée" est donc préférable à celle des mots. Elle est le plus efficace des instruments de la mnémonique.
Curieusement, il conseille de disposer tous les cinq lieux un objet ou une personne connue en guise de repère. Ce chiffre est-il dû au hasard ? Se rapporte-t-il au nombre des doigts de la main ou dépend-il plutôt de ce que les psychologues appellent "l'empan mnésique" ?