La Matrice
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

© La Technique Solaire

La petite histoire  Up Page
Une œuvre spirituelle
Les réalisateurs de ce film sont certainement des chercheurs spirituels, ou tout au moins des personnes en réflexion sur la nature de la Vie et de la Réalité, sur la nature de l’Humain et de la Divinité… Leur film a été pensé comme une véritable joute philosophique, où les personnages et leurs interactions sont en fait des concepts et des hypothèses, des inférences et des déductions. Nous ne pensons pas que ces réalisateurs aient compris le problème de la Réalité mieux que les Maîtres véritables (rares au demeurant), mais nous savons qu’ils ont approché certains concepts généralement ignorés même au sein des milieux les plus spiritualistes… Comment ils ont fait ? Peut-être ne l’ont-ils pas fait exprès, il peut arriver qu’une œuvre artistique dépasse son auteur. Matrix est un film philosophique qui adresse aux chercheurs un message fort, c’est-à-dire un message montrant la direction d’un changement radical, non pas un changement horizontal laissant tel quel le rapport énergétique entre l’Humain et la Réalité, mais un changement vertical signifiant un accroissement de la Maîtrise directe de l’Humain sur la Réalité
 
Analyse philosophique
Un ouvrage peut avoir deux ou trois niveaux de lecture, par exemple un conte a souvent un niveau factuel et un niveau moral, et certains romans initiatiques ne sont pas seulement une histoire, mais aussi une mise en histoire des interrogations spiritualistes, et une réflexion sur le sens de certaines notions de base, comme la Destinée et la Liberté… Certains niveaux peuvent avoir un contenu faible, et la réflexion peut être plus ou moins pointue. Nous pensons que Matrix offre une réflexion métaphysique assez pointue, servie par un scénario sophistiqué (au sens esthétique surtout) et des dialogues intelligents. L’analyse philosophique de Matrix n’est pas l’analyse des dialogues philosophiques internes au film lui-même, mais l’analyse de la métaphore complexe et générale que constitue le film en son ensemble… L’analyse philosophique du film n’est pas l’analyse des symboles numériques ou taxinomiques internes au film, mais l’analyse de l’interaction globale entre les personnages et l’histoire.

Comprendre simplement  Up Page
Qu’est-ce que la Matrice ?
Matrix ne raconte pas l’asservissement de l’Humain par la Machine. Certes, c’est ce que présente le scénario directement, mais cela est signifiant d’autre chose, il convient de ne pas le prendre au premier degré… Matrix n’est pas Terminator. Qu’est-ce que la Matrice ? En réalité c’est la question qui anime la plupart des chercheurs spirituels. Non pas sous la forme que nous venons d’énoncer, mais sous une forme un peu différente: «Qu’est-ce que la Réalité ?»… Dans le film, la Matrice est un vaste Métaprogramme dont la texture substantielle est faite de flux électromagnétiques (électrons et photons), et dont la texture logique est faite de séries interminables de 0 et de 1 propres au langage informatique. Ce Métaprogramme est géré et supporté par un ordinateur central appelé la Source. Les Humains endormis sont branchés sur la Matrice par un réseau gigantesque de câbles électroniques, et ces Humains sont enfermés dans des cocons… Que se passe-t-il ? Les impulsions du Métaprogramme doivent émaner de la Source et atteindre le cerveau des Humains branchés, par les câbles. Les cerveaux doivent réagir, donc émettre une série d’impulsions qui seront probablement véhiculées par les câbles vers la Source et traitées en conséquence… Les Humains demeurent en réalité immobiles dans leurs cocons, toute leur activité se résume en une interaction entre leur cerveau et le Métaprogramme… Ainsi, quand un Humain croit monter dans une voiture, voir un beau paysage, ou manger un délicieux aliment, il ne fait rien de tout cela, son cerveau ne fait que recevoir et émettre des impulsions électromagnétiques, son cerveau ne fait que réagir à des flux électromagnétiques… Le corps que les Humains branchés croient posséder dans la Matrice est un corps électromagnétique, constitué substantiellement de flux électromagnétiques, et logiquement par des séries de 0 et de 1, ce corps est le vêtement électromagnétique/informatique que donne la Matrice à leur «sentiment du Moi». C’est le corps matriciel, différent (sauf dans l’apparence) du corps extramatriciel (pour ainsi le nommer).

Domaines de présence  Up Page
L'analyse du rêve
Qu’est-ce que tout cela signifie en réalité ? Matrix nous dit que la Réalité n’est peut-être qu’un simple flux énergétique traité par notre conscience. Là où nous croyons voir des arbres ou des pierres, il n’y a en réalité qu’un flux énergétique que notre conscience interprète d’une manière spéciale… Quand nous pensons avoir un corps physique et un cerveau physique, nous n’avons là en vérité qu’un vêtement énergétique qui habille notre «sentiment du Moi»… La Réalité serait substantiellement constituée de flux énergétiques, et logiquement constituée de quelque langage, peut-être un langage de type numérique, binaire ou autre… Nous serions une conscience, c’est-à-dire une sorte d’Entité supra-énergétique, branchée sur la Réalité… Nous serions en réalité immobiles, comme les Humains branchés dans le film, et notre conscience serait en interaction avec les flux énergétiques de la Réalité, réagissant en émettant d’autres flux énergétiques… En quelque sorte, nous sommes connectés à la Réalité, via un lien ou une connexion énergétique, et toute notre existence se ramène à une série d’échanges ou d’interactions: la Réalité nous envoie des flux énergétiques, nous les captons et nous réagissons en émettant d’autres flux énergétiques, ces flux sont traités par la Réalité, et ça continue… Il n’y a pas d’arbres, pas de molécules, pas d’atomes, il n’y a là que des flux énergétiques que notre conscience interprète comme des objets et comme des phénomènes…
 
Nous ne nous déplaçons pas, nous émettons un flux énergétique et la Réalité nous renvoie l’impulsion "vous vous déplacez". Comme nous sommes "endormis", les Lois de la Réalité dominent sur nous, tout comme les Lois de la Matrice dominent sur les Humains branchés… Les Lois sont des codes énergétiques/informatiques articulés dans le langage Réalité/Matrice… La Matrice est réelle, mais elle n’a pas cette réalité que lui attribue notre perception ordinaire. Dans le film, les Humains voient des objets et perçoivent des phénomènes: des chaises, des ordinateurs, des arbres, des cailloux, du vent, de la pluie, de l’air… alors qu’il n’y a là que des flux électromagnétiques. De même, nous pensons aussi voir des objets et percevoir des phénomènes, notre science pense étudier des objets, des phénomènes, des corps, des organes, des cellules, des molécules, des atomes… alors qu’il n’y a là que des flux énergétiques captés par notre conscience et interprétés en autant d’objets et de phénomènes… Nous pouvons prendre l’analogie du rêve. Lorsque nous rêvons, nous sommes immobiles dans un lit, et tout se passe dans notre cerveau: lorsque nous pensons voir des maisons dans notre rêve, nous n’avons à faire qu’avec des impulsions électromagnétiques dont notre cerveau est le générateur et le capteur… Dans notre rêve, nous pouvons parcourir des millions de kilomètres, mais en réalité nous sommes immobiles dans notre lit… Les objets de notre rêve nous semblent solides, et les lois dans notre rêve nous semblent fermes… En tant qu’ensemble d’impulsions électromagnétiques, notre rêve est réel, mais il n’est pas réel en tant qu’ensemble de personnages, d’objets et de phénomènes.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
La pensée gnostique
Tout cela est assez difficile à admettre en tant qu’hypothèse valable, tellement les Humains sont certains que la Réalité est une réalité d’objets et de phénomènes… C’est bien notre compréhension de la Réalité que le film remet en cause en premier. Si la Réalité est un flux énergétique interprété par notre conscience immobile, alors la vie que nous menons sur Terre n’a aucun sens… du moins pas le sens que nous imaginons en général. Mais quel sens donnons-nous à la vie en général ? Nous croyons généralement que la vie est le fait du hasard ou le fait d’un Dieu bienveillant, notre rôle au sein de cette vie étant d’y chercher ou d’y atteindre et d’accrocher le bonheur par quelque moyen… En général nous n’avons aucune autre alternative à ces deux idées, nous ne pouvons que varier les versions et les développements… Mais Matrix reformule la pensée gnostique (spirituelle, expériences sensorielles), telle qu’elle n’avait plus été présentée depuis des siècles… Notre connexion inconsciente à la Réalité/Matrice n’est ni le fait du hasard, ni le projet d’un Dieu bon.
 
La Réalité/Matrice elle-même est la création d’un ensemble d’Entités ayant une nature assez différente de l’Humain. Dans le film, ce sont les Machines qui ont créé la Matrice… et qui y ont enfermé l’Humain. Les Machines/Programmes sont dotées d’intelligence (dite artificielle dans le film)… Voyons la métaphore telle qu’elle est, au-delà du scénario. Les Machines/Programmes sont une image pour désigner une forme de vie intelligente différente des Humains, et le film nous apprend qu’il y eut une guerre entre cette forme de vie et la forme de vie humaine, la seconde a perdu la guerre et s’est vue emprisonnée dans la Réalité/Matrice… Les Machines/Programmes seraient en fait ce que nous appelons les Dieux, les Elohim, les Anges, les Démons, les Neters, les Protogéniteurs, les Dévas… c’est-à-dire les Créateurs de la Réalité, de l’Univers… Cela n’est certes pas très clair dans Matrix Premier, mais dans Matrix Reloaded les Programmes sont bel et bien désignés selon la métaphore que nous envisageons, bien entendu dans les limites du scénario… L’Oracle explique à Néo que lorsque « quelqu’un prétend avoir vu un fantôme, vu un ange, chaque fois qu’on rapporte une histoire à propos de vampires ou de loups-garous ou d’extraterrestres », il s’agit toujours de Programmes… L’une des faiblesses inhérentes au scénario réside dans le fait que les Machines sont la création des Humains à l’origine, mais cette faiblesse ne doit pas obscurcir l’ensemble de la métaphore, elle doit être comprise comme la difficulté d’exprimer scénaristiquement l’idée selon laquelle les Dieux sont à la fois des vies propres et la création culturelle de l’Humanité, à la fois les Maîtres de l’Humanité et les serviteurs de l’Humain… Et quand nous disons « à la fois » nous entendons « sous un angle, puis sous un autre »

Les références  Up Page
Réseau Pepe

 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir

 
Venez découvrir le sens véritable du film Matrix.