Materpiscis attenboroughi
Population
Description
Activités
Présence
Particularités
Tendance
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

Population  Up Page
Qui est-elle, famille, genre
Embryon fossile
Le plus vieil embryon de vertébré du monde a été découvert en juin 2008 par des paléontologues du Museum Australia de Melbourne, de l'Université nationale australienne, de l'Université Monash et de l'Université d'Australie occidentale. Sa mère, un poisson placoderme ptyctodonte, c'est-à-dire un poisson à mâchoires possédant un squelette externe constitué d'épaisses plaques osseuses, est âgée d'environ 380 millions d'années (Dévonien). Les poissons placodermes, maintenant disparus, constituaient le groupe de vertébrés dominant pendant le Paléozoïque moyen.
Le fossile a été trouvé dans les formations Gogo du Dévonien supérieur (Frasnien inférieur), dans la région des Kimberley en Australie Occidentale. Il définit un nouveau genre et une nouvelle espèce de poisson cuirassé ptyctodonte et a été baptisé Materpiscis attenboroughi.
 
Espèce vivipare
L'étude à l'aide d'un tomographe à rayons X haute résolution du nouveau spécimen qui est remarquablement bien conservé dans ses trois dimensions a permis de réaliser une reconstitution tridimensionnelle. La mère porte un embryon intra-utérin connecté par son cordon ombilical minéralisé. Une masse située près du cordon ombilical a ete interprétée comme étant son sac vitellin. Ce poisson ancien serait donc vivipare.
Cette étude indique que la biologie reproductive des placodermes est très évoluée et comparable à celle de certains sélaciens modernes comme les requins et les raies. La fécondation interne et la viviparité chez les vertébrés remonteraient donc au Dévonien supérieur.

Description  Up Page
Comment elle est, physiologie, phylogénie
Premier poisson vivipare
Tous les poissons ne pondent pas d'œufs: chez quelques espèces de raies et de requins, les femelles donnent naissance à de jeunes formés. Des paléontologues viennent de découvrir que de tels poissons vivipares existaient déjà il y a 380 millions d'années. Ils ont exhumé, dans l'ouest de l'Australie, un poisson fossile contenant les restes d'un embryon relié à sa mère par un cordon ombilical calcifié. Baptisé Materpiscis attenboroughi, l'animal appartient à un groupe de vertébrés, les placodermes, qui dominaient les mers du Dévonien il y a 350 à 420 millions d'années. Cette découverte repousse de 200 millions d'années la première trace connue de reproduction vivipare, jusque-là repérée chez un reptile marin.

Activités  Up Page
Ce qu'elle fait, démarches

Présence  Up Page
Où la voit-on, environnement

Les références  Up Page
Réseau Pepe
BE Australie
Recherche septembre 2008 n422
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Particularités  Up Page
Ce qui la distingue des autres

Tendance  Up Page
Pourquoi elle le fait