Mars
Historique
Mont Olympe
Mont Hecates Tholus
Mystères martiens
Les références
Un oiseau dans le ciel martien
by Pepe ©
 
Accueil Arborescence Page précédente


La petite histoire Up Page
Historique
Rouge, comme la pomme biblique, Mars est de tous les astres celui qui a le plus intrigué l'humanité. Chaldéens et Assyriens l'avaient déjà remarqué et 25 siècles avant notre ère, le deuxième jour de la semaine, le mardi, portait le nom de la fameuse planète. On a retrouvé dans les ruines de Ninive des tablettes remontant à 1 700 avant J.-C. et relatant, en caratères cunéiformes, des observations concernant cette planète.

Si l'année dure, sur Mars, 687 jours, la durée du jour, elle-même, est sensiblement voisine du jour terrestre: 24h 37' 23".

Echouée dans le désert marocain il y a quelques années ou des milliers, des météorites ont été trouvées par des nomades en 2012 près de Bir Anzarane. Sur 42 000 météorites répertoriées, environ 150 viendraient de la Lune et 69 de Mars (certaines en plusieurs morceaux).

En analysant l'âge moyen fondé sur des mesures de désintégration radioactive du rubidium en strontium, et du samarium en néodyme, la météorite NWA 7034 affiche 2,1 milliards d'années d'ancienneté.
Résultat publié en février 2013 par Carl Agee, de l'université du Nouveau-Mexique, aux Etats-Unis.

Comprendre simplement Up Page
Mont Olympe
Des images prises le 21 janvier 2004, révélé à une altitude de 273km, montre le Mont Olympe. Il a une hauteur de 27 km et une largeur de 600 km. De plus, il présente une caldeira, un effondrement de 3km de profondeur !

Domaines de présence Up Page
Mont Hecates Tholus
A 150° Est et 31.7° Nord, nous pouvons observer le volcan de Hecates Tholus, situé à 5300 m d'altitude pour un diamètre maximum de 10km et une profondeur de 600m (au centre de l'image). Les formations de trois plateaux est appelé Elysium.

Son interprétation dans l'avenir Up Page
Mystères martiens
Taches colorés
Barnard en 1894: "Je vis sur Iapygia-Viridis, un pays montagneux contemplé d'une hauteur considérable." Antoniadi écrit, en 1909: "Je fus frappé de la vue panoramique de ces paysages martiens, relevée de toute la magie des détails, où la coloration des massifs boisés et d'herbe fraîche, constellée de points blancs minuscules, produisaient une impression inoubliable. Ils étaient verts le 11 octobre, mais, le 8 novembre, il n'y avait plus que du brun lilas !"
L'astronome Schiaparelli note, en 1881: "La surface de Libya offrait l'aspect d'un tissu poilu et donnait l'impression d'être pleine de pores minuscules. Plus tard, elle me sembla avoir une contexture floconneuse."

Neiges polaires
Les régions du Trivium Charontis (Elysium) et celle d'Acidalium présentent des faits troublants, lorsqu'on compare les photographies qui ont été prises aux cours des années 1940.
Au cours des années 1943, 1946, 1948 et 1950, alors que deux petites taches descendaient du Styx, reliées par deux traînées noirâtres identiques et parralèle, en 1948 elles disparaissent complètement.
De même que l'aspect changeant d'Acidalium, où entre 1946 et 1950, la calotte polaire s'étendait largement, la bordure était claire, les neiges ont fondu et maintenant les taches sont devenues plus sombres, certaines ont changé de forme. Les plus petits détails ont 100 km de diamètre.

Les références Up Page
Réseau Pepe
@rt Flash
La Recherche juin 2014 n°488
Science & Vie avril 1950 n°391
Science & Vie mars 1955 n°450
Science & Vie juillet 1965 n°575

Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.

Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore Up Page
Un oiseau dans le ciel martien
Le robot américain Spirit, à la surface de la planète Mars (10 mars 2004 ?), a observé un curieux phénomène. L'image ci-contre, une mosaïque de photos prises par le robot, montre une strie dans le ciel martien.
Selon les scientifiques, il pourrait s'agir d'un météore, voire de l'une des sondes hors service orbitant encore autour de Mars.

Un océan sur Mars
En comparant des analyses du robot Opportunity et de la sonde Mars Global Surveyor, les scientifiques ont conclu qu’ Il a dû exister un océan autour de Meridiani Planum, si les informations recueillies sur ce site par Opportunity suggérant la présence d’eau se confirment, estime l’auteur de l’étude, le Pr Brian M. Hynek, de l’Université du Colorado à Boulder.

Nuage sur Mars
Le 1er février 1950, les astronomes d'Osaka annoncent avoir observé, sur la planète Mars, un gigantesque nuage couvrant 1 500 km². On pense qu'il serait dû à une éruption volcanique ou à la chute d'un gros météorite.