Magie
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Découvertes avant-gardistes pour l'époque
Sir David Brewster a trouvé dans une tombe, en Iran, des lentilles optiques meilleures que celles de son époque.
Il n'existe que trois explications de la magie, et trois seulement. Pour la première, il s'agirait d'opérations aléatoires et hasardeuses ayant conduit à des découvertes. La deuxième, suggère que l'état de transe, les magiciens obtenaient facilement ce que les savants arrachent péniblement à la nature. La troisième, quoique plus rationnelle mais plus difficilement acceptable, suppose qu'une ou plusieurs civilisations disparues ayant atteint un niveau technique supérieur au nôtre et dont quelques traces subsistent encore, à travers les rituels et les recettes.
 
La première prétention scientifique de la magie fut de guérir les malades.
 
Parce qu'il s'est de tous temps senti menacé par des puissances invisibles, l'homme inventa des rites magiques pour les séduire ou pour les éloigner.
 
L'usage de la magie
Le philtre
Le philtre, purement matériel, agit à la manière d'un médicament ou d'un aphrodisiaque, dans un cas déterminé, en vue d'un acte résolument concerté.
 
Le roi en tant que magicien
Essence divine
D'une manière générale, il est indubitable que, dans la société primitive, les rois ont été conçus comme d'origine divine, et, qui plus est, d'essence divine, investis de pouvoirs surnaturels, considérés et traités, en un mot, comme des dieux incarnés. Ce n'est donc pas par pure métaphore que, dans cette société primitive, la divinité abrite le roi sous son aile protectrice.
Parmi ces dieux incarnés il convient de distinguer deux types. Pour ceux du premier, l'essence divine est regardée comme résidant dans l'être humain, que ce soit dès la naissance ou plus tard; pour ceux du second, elle consiste dans la possession de pouvoirs magiques d'un très haut degré. Il s'ensuit que l'un peut être appelé l'homme-dieu inspiré, et l'autre l'homme-dieu magicien.
 
Croyance en la magie
Pour autant que nous pouvons théoriquement tirer une ligne de démarcation entre les deux types, il semble probable que le type magique soit antérieur au type inspiré. Pourtant, s'il est vrai que, dans l'évolution de la société, la magie ait ouvert la route à la religion, il suit comme probable qu'en certains cas; les magiciens se sont insensiblement transformés en rois avant que chez les peuples à l'esprit rudimentaire air germé l'idée d'envisager leurs chefs comme l'incarnation de grands esprits ou de divinités.
S'imaginer que le premier roi airt été simplement l'homme le plus fort et le plus vaillant de sa tribu, c'est émettre une de ces théories commodes sue le philosophe en pantoufles fabrique les pieds sur les chenets, sans se donner la peine de consulter les faits.

Comprendre simplement  Up Page
Magie sympathique
Magie homéopathique et contagieuse
Il arrive que dans la pratique, souvent ces deux espèces de Magie se combinent ou, pour parler plus exactement, que la Magie homéopathique se suffit à elle-même, tandis que la Magie contagieuse comporte fréquemment une application de la Magie homéopathique.
Toutes deux présupposent que les choses agissent à distance l'une sur l'autre par une sympathie secrète dont l'impulsion se transmet de l'une à l'autre au moyen de ce que nous pouvons concevoir comme un éther invisible, semblable, si l'on peut dire, à celui que postule la science moderne pour une explication précisément similaire, à savoir comment les choses peuvent s'affecter réciproquement à travers un espace qui apparaît comme vide.
 
Sophisme de la magie sympathique
Le système de la Magie sympathique ne comprend pas seulement des principes positifs, mais aussi un très grand nombre de préceptes négatifs, c'est-à-dire de prohibitions; il énonce non seulement ce qu'il convient de faire, mais aussi ce dont il faut s'abstenir. Les principes positifs sont des charmes; les préceptes négatifs des tabous.
En résumé, ces préceptes négatifs, auxquels nous donnons le nom de tabous, sont aussi futiles et aussi vains que les préceptes positifs que nous appelons sorcellerie; ce sont les faces opposées, les deux pôles d'une même erreur grossière et désastreuse, un sophisme appartenant à la catégorie des sophismes d'association des idées. De ce sophisme la sorcellerie est le pôle positif et le tabou le pôle négatif.
 
Coutumes et traditions
La magie homéopathique et plus généralement la magie sympathique est de grande utilité pour se procurer des vivres en abondance. Pêcheurs et chasseurs y ont recours, soit qu'ils désirent une profusion de gibier de pêche, soit qu'ils cherchent à attirer à leur perte les bêtes sauvages. Le fermier aussi y a recours, pour assurer le bon rendement de son champ et de son verger.
Dans une démarche similaire, l'offrande apporte la conviction d'aider à un destin meilleur ou à une guérison plus rapide.
 
Superstitions et rituels
L'application la plus familière de l'idée que tout semblable appelle le semblable se trouve  sans doute dans les tentatives faites universellement et dans tous les temps de blesser ou de détruire un ennemi en blessant ou en détruisant son effigie, cela dans la croyance que la souffrance de cette effigie commandera la souffrance de l'individu et la destruction de l'une la mort de l'autre.

Domaines de présence  Up Page
Monde présent

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Histoire des magies Kurt Seligmann Encyclopédie Planète
Origines magiques de la royauté James Georges Frazer
Sabbat et sortilèges Roland Villeneuve
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir