Machine de Prioré
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Economies d'Antoine Prioré
Née dans la longue inaction des prisons allemandes, l'idée d'Antoine Prioré était d'utiliser des ondes électromagnétiques pour permettre une conservation de longue durée des fruits et légumes. Avec cette frénésie et cette persévérance qui animent souvent les inventeurs, Antoine Prioré multiplie donc les expériences, modifie ses montages, les complique, dépense ses économies, celle de sa famille, celles de ces amis pour se procurer d'occasion, aux surplus américains, des lampes, des générateurs, du matériel électronique de toute espèce. La réputation de cet homme hors du commun s'étend dans le cercle bordelais, on lui suggère d'utiliser son étrange appareil pour des expériences biologiques, et pourquoi pas à propos de ce grand mystère biologique que nous taraude et nous menace ... le cancer ?

Comprendre simplement  Up Page
Disparition totale de la tumeur cancérigène ...
En 1960, M. J. Biraden, professeur à la faculté de Médecine de Bordeaux, et son assitant le Dr G. Delmon, entrent en contact avec Antoine Prioré par l'intermédiaire des services de la mairie.  Ils soumettent des rats greffés avec la tumeur cancéreuse T8 à l'action du rayonnement électromagnétique de l'appareil. La croissance du T8 est considérablement ralentie sans être toutefois complètement inhibée. Ces travaux ne feront l'objet d'un article qu'en février 1966 dans la revue de pathologie comparée. En 1964, les milieux scientifiques parisiens s'intéressent à l'appareil de Prioré.
Et c'est l'Affaire de l'Académie des sciences du 21 décembre 1964. A cette date paraît une première note de l'Académie des sciences. Elle est intitulée "Action des champs électroimagnétiques sur les greffes de la tumeur T8 chez le rat". Elle est signée de MM. Robert Rivière, professeur agrégé d'histologie et chercheur à l'Institut de recherche sur le cancer de Villejuif, Antoine Prioré, F. Berlureau, M. Fournier, un médecin de Blaye et M. Guérin, chercheur réputé du même Institut de Villejuif, et cette note estr présentée par R. Courrier, secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences.

Domaines de présence  Up Page
Exploit biologique
Lorsque l'on greffe à un lot de rats de souche Wistar, sous la peau du dos, un fragment d'une tumeur cancéreuse utérine, dite tumeur utérine T8 de Guérin, tumeur entretenue par passages successifs chez les animaux de laboratoire, on déclenche chez ces animaux, dans presque 100% des cas, le développement d'un cancer "généralisé" qui tue l'animal en trois à cinq semaines.
Or, si l'on expose les animaux ayant reçu la greffe cancéreuse au "rayonnement" de l'appareil Prioré, pendant des périodes allant jusqu'à 90 minutes par jour, on observe une régression puis une disparition de la tumeur chez tous les animaux !
Ce même résultat est aussi obtenu, à condition cette fois d'utiliser le maximum de puissance de l'appareil, si l'on attend le quatorzième jour après la greffe cancéreuse pour commencer le traitement. Enfin chez ces animaux guéris, 'aucune récidive ne se manifeste dans les mois qui suivent'.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Même exploit avec la tumeur lymphosarcome lymphoblastique
Une seconde note paraît le 15 février 1965. Elle est signée des mêmes auteurs et présentée également par le professeur Robert Courrier. Il s'agit cette fois de l'effet des champs électromagnétiques sur un autre type de tumeur cancéreuse: le lymphosarcome lymphoblastique du rat.
Les résultats sont aussi spectaculaires que ceux des travaux précédents. Voici ce que dit le compte rendu de l'Académie des sciences: Des rats greffés avec le lymphosarcome lymphoblastique 347, soumis à l'action des champs électromagnétiques à différents temps d'évolution du processus cancéreux, montrent, lorsque le traitement est conduit à des doses appropriées, une régression complète des tumeurs et des métastases ganglionnaires généralisées qui les accompagnent. De même, le syndrome leucémique qui s'installe très précocement après la greffe, est lui aussi totalement enrayé, et les animaux présentent rapidement un état général satisfaisant, qui persiste après l'arrêt du traitement.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Science & Vie avril 1971 n643
Science & Vie avril 1984 n799
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir
Il y a une enceinte de verre dans laquelle est réalisé un vide où se constitue un plasma, il y a un émetteur d'ondes électromagnétiques à 9,4 GHz, et puis une antenne hautes fréquences, et puis ... une anode en graphite, et puis ... une bobine qui crée un champ électromagnétique de 1kGs et une cathode chaude.
A la sortie de l'appareil, on mesure une onde électromagétique pulsée de 9,4 GHz, et modulée par une onde haute fréquence de 17 MHz.