Israël
Informations générales
Institution
Plus petit ordinateur du monde
Géographie
Histoire
Une "usine à rosée"
Aromes & Saveurs
Références
Agriculture
Energies
Matières premières
Population par ville
by Pepe ©
Accueil Arborescence Page précédente



Informations générales  Up Page
Aperçu
Population: 7 437 500 habitants.
Superficie: 21 060 km2.
Point culminant: 1 208 m (Mont Méron).
Capitale: Tel-Aviv (siège du gouvernement),
Jerusalem est la capitale revendiquée.


Institution  Up Page
Sujet


Economie  Up Page
Plus petit ordinateur du monde
Pour la première fois, deux israëliens figurent dans le classement TR100 établi par la Technology Review, le magazine de l'innovation de l'Institut Technologique du Massachusetts (MIT). Choisi par les rédacteurs du magazine et par un comité de juges, le TR100 regroupe 100 individus de moins de 35 ans dont le travail innovant dans le domaine des technologies produit un impact profond sur le monde d'aujourd'hui.
Parmi eux, deux jeunes innovateurs israëliens: Ya'acov BENENSON, 29 ans, doctorant à l'Institut Weizmann sous la direction du Pr Ehud SHAPIRO, et le Dr Kinneret KEREN, en post-doctorat à l'Université Stanford, Californie.
Le Pr SHAPIRO et son équipe ont mis au point un nano-ordinateur à base d'ADN, tellement petit qu'un tube à essai pourrait en contenir mille milliards et effectuer un milliard d'opérations à la seconde avec une fiabilité de 99,8%, pour une consommation de moins de 10-10 watts.
Le produit développé par SHAPIRO et BENENSON a d'ailleurs été répertorié dans l'édition 2004 du livre Guinness des records comme "plus petit ordinateur du monde".
Le Dr. KEREN, 32 ans, qui a effectué sa thèse de doctorat au Technion de Haifa au côté des professeurs Erez BARON et Uri SIVAN, a mis au point le premier transistor moléculaire à base d'ADN.

L'Eau pour la Vie au Moyen-Orient
La deuxième conférence israëlo-palestinienne sur l'Eau pour la Vie au Moyen-Orient a reuni en octobre 2004, à Antalya (Turquie), les principaux experts de l'eau. Les membres de cette conférence ont discuté des moyens de fournir, pour aujourd'hui et pour demain, un approvisionnement suffisant en eau douce aux habitants de la région. Cette question est d'autant plus importante que les ressources en eau douce sont actuellement en baisse.
Ce dernier point a été souligné par les dernières statistiques délivrées par "The Water Commissioners' Office" (WCO): le déficit d'eau en Israël a atteint près d'un milliard et demi de mètres cube. Bien que les précipitations, favorables au remplissage du lac de Tiberiade, aient été abondantes dans le Nord l'hiver dernier, les pluies pour les régions centrales et sud du pays ont été inférieures à la moyenne.
Cette conférence internationale fait suite à celle tenue en Suisse en décembre 1992, dont l'objectif était de résoudre le problème de l'augmentation de la demande en eau malgré la baisse des ressources naturelles.

Association des Académies des Sciences en Asie
Le professeur Ruth ARNON, une scientifique reconnue de l'Institut Weizmann des Sciences et vice-présidente de l'Académie des Sciences d'Israël vient d'être élue présidente de l'Association des Académies des Sciences en Asie (AASA).
Les représentants principaux de vingt académies nationales des sciences du continent, parmi lesquelles la Chine, la Russie, l'Iran, le Kazakhstan, la Corée, le Vietnam et la Mongolie, étaient présents lors de cette cinquième assemblée générale à Dalian (Chine). Cette organisation a pour vocation d'être à l'origine d'initiatives et de projets communs dans les pays d'Asie qui traitent de la recherche et du développement en science et en technologie.

Les nanociences
Le séminaire israëlo-suédois "AquaNano" portant sur l'eau et les nanosciences, qui s'est déroulé à l'Académie des Sciences et des Lettres de Jérusalem (octobre 2004), a rassemblé des technologues de l'eau et des experts en nanotechnologie.
Les experts des deux pays ont étudié la possibilité de réunir les deux domaines d'étude pour améliorer le dessalement, la purification, le suivi et la récupération des eaux usées.
Les nanotechnologies exploitent les propriétés de très petites structures (comprises entre 1 et 100 nanomètres). Selon les experts, faire appel aux nanotechnologies pour trouver une solution au dessalement et à la purification de l'eau représente un défi d'avenir.

Canal de la paix
Israel, la Jordanie et l'autorité palestinienne sont en train de réaliser une étude sur la faisabilité d'un canal qui relierait la mer Rouge à la mer Morte. Surnommé le "canal de la paix", ce canal aurait pour principal objectif de remonter le niveau de la mer Morte qui baisse dangereusement en raison des pompages excessifs de l'eau du Jourdain (la rivière qui alimente la mer Morte).
Les autres objectifs sont l'exploitation de l'énergie hydraulique (il y a un dénivelé de 400 mètres entre les deux mers), et l'apport d'eau dans cette région désertique (l'eau de la mer Morte étant inexploitable car trop salée).
Cette étude, d'un coût de 20 millions de dollars (16 millions d'euros) et d'une durée de quatre ans, va examiner cinq sujets: l'impact du pompage sur le Golfe d'Eilat, l'impact environnemental du canal sur le Wadi Arava, la région désertique entre les deux mers, la possibilité de désalinisation de l'eau acheminée dans cette région (notamment pour subvenir aux besoins en eau des Palestiniens et des Jordaniens), et l'impact sur la qualité de l'eau de la mer Morte. L'étude évaluera aussi la possibilité de construire un parc aquatique.
Le coût total du projet de construction est estimé à trois milliards de shekels (550 millions d'euros). Ce canal serait construit du côté jordanien et financé par la banque mondiale et quelques pays donateurs.
Les organisations de défense de l'environnement s'opposent au projet, prétendant notamment que la composition de l'eau de la mer Rouge est incompatible avec celle de l'eau de la mer Morte.

Géographie  Up Page
Sujet


Histoire  Up Page
Sujet


Culture  Up Page
Une "usine à rosée" en plein désert
Des chercheurs de l'université Pascal Paoli de Corse et le CNRS ont obtenu des résultats très encourageants sur la collecte de la condensation de vapeurs d'eau atmosphérique. Ainsi, à l'initiative de la France, l'organisation mondiale pour l'utilisation de la rosée développe des projets communs avec l'Inde et Israel. Certains plastiques (dits radiatifs) permettent de condenser jusqu'à 0,6 litres d'eau pure par m².
Une "usine à rosée" est en phase de test dans le désert du Néguev en Israël dans le dessein de recueillir plusieurs mètres cubes d'eau par nuit. Ce système couplé à des capteurs photovoltaïques permettrait de produire eau et électricité en plein désert. Pour les pays en voie de développement, ou l'amplitude thermique est importante, cela pourrait même se révéler être une révolution !

Arômes et Saveurs  Up Page
Sujet


Les références  Up Page
Réseau Pepe
BE Israël
ChallengeS
Energies dans le monde Ouvrage numérique
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).
AGRICULTURE Up Page 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020
Blé
(millions de tonnes)
0,177 0,201
(2008)
Bois
(millions de mètres cube)
0,027 0,027
(2008)
Cacao
(millions de tonnes)
Café
(millions de tonnes)
Canne à sucre
(millions de tonnes)
Coton
(millions de tonnes)
0,048 0,047
(2008)
Maïs
(millions de tonnes)
0,065 0,06
(2008)
Millet
(millions de tonnes)
Oranges
(millions de tonnes)
0,166 0,188
(2008)
Orge
(millions de tonnes)
0,013 0,012
(2008)
Pomme de terre
(millions de tonnes)
0,417 0,594
(2008)
Riz
(millions de tonnes)
Thé
(millions de tonnes)
Vin
(millions de tonnes)
0,006
(2006)
0,007
(2008)
Bovins
(millions de têtes)
0,355 0,357
(2008)
Ovins
(millions de têtes)
0,39 0,435
(2008)
Porcins
(millions de têtes)
0,195 0,205
(2008)
Production halieutique
(millions de tonnes)
0,027 0,027
(2008)
ENERGIES Up Page 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020
Production totale d'énergie
(millions de tonnes équivalent pétrole)
0,722 2,123
(2008)
Consommation totale d'énergie
(millions de tonnes équivalent pétrole)
19,305 20,465
(2008)
Consommation d'énergie par habitant
(tonnes équivalent pétrole)
2,938 2,953
(2008)
Production d'électricité
(milliards de kWh)
45,500 48,572
(2008)
_ dont énergie biomasse (résidus forestiers & déchets agricoles) (MWh) 0,1%
40 GWh
(2012)
_ dont énergie éolienne (vent, courant aérien) (MWh) 0,01%
7 GWh
(2012)
_ dont énergie de déchets non renouvelables (industriels & municipaux) (MWh)
_ dont énergie fossile (combustible naturel: charbon, pétrole, gaz naturel...) (MWh) 99,6%
60,4 TWh
(2012)
_ dont énergie géothermique (chaleur du sous-sol) (MWh)
_ dont énergie hydraulique (barrage, pompage-turbinage) (MWh) 0,05% 0,06%
(2008)
0,05%
28 GWh
(2012)
_ dont énergie marine (marée, vague, courant, hydrothermale) (MWh)
_ dont énergie nucléaire (fission ou fusion de l'atome d'uranium) (MWh)
_ dont énergie solaire (centrales photovoltaïques et centrales solaires thermiques) (MWh) 0,3%
195 GWh
270 MW
(2012)
Consommation d'électricité par habitant
(milliers de kWh)
6,503 6,568
(2008)
7,634
(2012)
Consommation totale d'électricité
(milliards de kWh)
42,723 45,516
(2008)
MATIERES PREMIERES Up Page 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020
Argent
(tonnes)
Bauxite
(millions de tonnes)
Charbon
(million de tonnes)
Charbon & lignite
(million de tonnes)
Cuivre
(millions de tonnes)
Diamant
(milliers de carats)
Etain
(tonnes)
Fer
(millions de tonne)
Gaz naturel
(millions de mètres cube)
1,192
(2006)
1,656
(2007)
Lignite
(millions de tonnes)
Nickel
(millions de tonnes)
Or
(tonnes)
Pétrole
(millions de tonnes)
Phosphates
(millions de tonnes)
3,708 2,949
(2008)
Plomb
(millions de tonnes)
0,027
(2006)
0,027
(2007)
Potasse
(millions de tonnes)
1,960 2,190
(2008)
Uranium
(tonnes)
Zinc
(millions de tonnes)
Réserves de gaz
(milliards de mètres cube)
Réserves de pétrole
(millions de tonnes)
POPULATION Up Page 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020
Jérusalem
(1re ville la plus peuplée)
662 600 829 863
(2013)
Tel Aviv-Jaffa
(2ème ville la plus peuplée)
348 900 418 590
(2013)
Haiuml;fa
(3ème ville la plus peuplée)
255 910 273 177
(2013)
Rishon LeZion
(4ème ville la plus peuplée)
165 299 237 639
(2013)
Petah Tikva
(5ème ville la plus peuplée)
151 300 219 303
(2013)
Ashdod
(6ème ville la plus peuplée)
129 800 216 511
(2013)
Beer-Sheva
(7ème ville la plus peuplée)
152 800 199 334
(2013)
Netanya
(8ème ville la plus peuplée)
146 100 196 978
(2013)
Holon
(9ème ville la plus peuplée)
164 500 186 399
(2013)
Bnei Brak
(10ème ville la plus peuplée)
130 700 172 485
(2013)
Ramat Gan
(11ème ville la plus peuplée)
128 700 149 594
(2013)
Bat Yam
(12ème ville la plus peuplée)
138 500 128 871
(2013)
Rehovot
(13ème ville la plus peuplée)
85 200 124 988
(2013)
Ashkelon
(14ème ville la plus peuplée)
83 100 123 478
(2013)
Bet Shemesh
(15ème ville la plus peuplée)
24 179 94 069
(2013)
Kfar Saba
(16ème ville la plus peuplée)
72 960 91 664
(2013)
Herzliya
(17ème ville la plus peuplée)
82 900 89 813
(2013)
Modiin-Maccabim-Reout
(18ème ville la plus peuplée)
85 426
(2013)
Hadera
(19ème ville la plus peuplée)
61 600 85 397
(2013)
Nazareth
(20ème ville la plus peuplée)
51 946 74 363
(2013)