Irlande
Informations générales
'Leaving Certificate': résultats en baisse dans les sciences
L'Irlande manque encore d'énergie
Géographie
Histoire
20 000 français vivent en Irlande
Irish coffee
Références
Agriculture
Energies
Matières premières
by Pepe ©
Accueil Arborescence Page précédente



Informations générales  Up Page
Aperçu
Population: 4 494 400 habitants.
Superficie: 70 270 km2.
Point culminant: 1 041 m (Carrauntuohill).
Capitale: Dublin.


Institution  Up Page
'Leaving Certificate': résultats en baisse dans les sciences
Les résultats du Leaving Certificate (équivalent du baccalauréat) montre que 5000 étudiants ont échoué aux examens de mathématiques en 2004. 5800 ont obtenu des résultats insuffisants pour espérer etre acceptés dans la plupart des universités irlandaises. Le taux d'échec est de 20% en biologie et un taux d'échec relativement grand est observé en physique et en chimie.
Ces mauvais chiffres ne sont pas de bon augure pour l'avenir. Le gouvernement agit fortement pour faire de l'Irlande un pôle de savoir-faire technologique et d'innovation; de plus en plus d'étudiants devront donc être dirigés vers les sciences de facon à occuper les emplois qui vont se créer dans la prochaine décade.
Pour l'organisation professionnelle IBEC (Irish Business and Employers Confederation) il y a un risque reel. Pour son Directeur, les résultats du Leaving Certificate traduisent un recul. Pour lui des questions se posent à propos de l'approche du gouvernement en matière d'éducation, alors que la politique en direction des entreprises a eu un effet positif. Il pense que la science et les mathématiques en particulier sont vus par les étudiants comme nerdy (peu attrayants) et trop difficiles et que l'importance donnée aux résultats d'examens est trop grande par rapport aux projets ou travaux de laboratoire.

Economie  Up Page
L'Irlande manque encore d'énergie
La part des énergies renouvelables est encore faible mais elle augmente de manière significative. La recherche académique s'intéresse ainsi beaucoup à l'énergie de l'océan qui représente une ressource potentielle très importante et qui a déjà donné lieu à des créations d'entreprises innovantes.
Contrairement au Royaume-Uni voisin, l'Irlande ne possède pas de champs pétrolifères. Ses productions de charbon et de gaz sont négligeables. Seule la tourbe (fossilisation des végétaux qui prend quelques milliers d'années) constitue une réelle source d'énergie tirée du sol irlandais. Pour sa consommation énergétique, l'Irlande dépend donc à près de 90% de ses importations.
L'hydroélectricité qui représentait toute la production irlandaise en énergie renouvelable dans les années 1990 est, depuis 2000, suppléée par l'électricité d'origine éolienne. L'opinion publique est toujours globalement opposée à l'atome même si certains milieux, notamment parmi les scientifiques, souhaitent relancer le débat sur ce type d'énergie dans le contexte du réchauffement climatique. Reste, cependant, que compte tenu de la petite taille et de l'isolement géographique de l'Irlande, l'utilisation de centrales nucléaires poserait de sérieux problèmes technologiques et de gestion des infrastructures.

L'énergie éolienne prend de plus en plus d'importance dans le mix énergétique irlandais avec l'ouverture, ces dernières années, de nombreuses fermes éoliennes sur les côtes irlandaises.

La plupart de l'électricité éolienne est actuellement produite sur terre mais le Gouvernement souhaiterait à l'avenir développer les fermes au large.
Peu de recherche académique sur ce domaine en revanche. Ce qui n'est pas le cas pour l'énergie de l'océan.

De nombreux projets sont en effet menés par le Marine Institute, qui a publié en 2005 une stratégie qui vise d'ici 2020 à la création de près de 2.000 emplois dans ce secteur et l'installation d'une capacité de production de 200 MW.

Sur la route
Les émissions de carbone par unité de PNB sont assez élevées: 0,31 kg de CO2/1.000 dollars; à titre d'exemple ces émissions ne sont que de 0,23 en France (en parité de pouvoir d'achat). En 2005, 16,8% de la consommation irlandaise en énergie avait lieu sous forme d'électricité. Le secteur des transports consomme en effet près de 40% de l'énergie contre 30% en France et dans le reste de l'Europe. Plusieurs facteurs permettent d'expliquer cette différence. Tout d'abord, les transports en communs sont très peu développés dans le pays, alors qu'on y constate justement une densité d'habitation peu importante. Enfin, le transport de marchandises se fait presque exclusivement par la route.

Géographie  Up Page
Sujet


Histoire  Up Page
Sujet


Culture  Up Page
20 000 français vivent en Irlande
Pour les besoins de son enquête l'ambassade s'est intéressée aux catégories socioprofessionnelles des "cadres et professions intellectuelles" soit 3.000 personnes et parmi celles-ci, les personnes effectivement impliquées dans le domaine des sciences et des technologies ou dans le monde académique. Les résultats montrent que cette population est jeune (moins de trente ans) et récemment arrivée en Irlande (depuis moins de trois ans). Ce résultat confirme évidemment la tendance générale.

Les Français ayant répondu à l'enquête ont des diplômes très élevés: 68% ont au moins un "bac +5" (mastère, ingénieur ou doctorat). Interrogés sur les disciplines suivies dans leur cursus, les deux domaines qui ressortent de façon majoritaire sont les sciences et technologies de l'information et de la communication (STIC) et les sciences de la vie (SDV). Ce résultat n'est pas une surprise dans la mesure où l'Irlande a basé son développement économique de ces dernières années sur ces deux champs d'activité. C'est dans ces deux domaines, certainement, que les opportunités sont les plus grandes.

L'acquisition d'une expérience à l'international et dans une moindre mesure l'absence d'emploi en France et les raisons familiales sont les principaux facteurs de motivation. Avant de venir en Irlande, les personnes étaient par ordre d'importance numérique: salariés, étudiants ou à la recherche d'un emploi. Une analyse plus fine des motivations de l'émigration en Irlande peut être faite en fonction de la situation antérieure.

De façon logique, il apparaît notamment que c'est pour les personnes à la recherche d'un emploi que la motivation première est justement l'absence de travail.

Cette préoccupation apparaît aussi de façon non négligeable chez les personnes en fin de doctorat qui, à l'issue de leur thèse, semblent éprouver des difficultés pour se faire embaucher en France. Les conditions matérielles du travail en Irlande (notamment le salaire) et les raisons familiales ne semblent une motivation que pour les personnes qui étaient déjà en situation professionnelle ou quasi professionnelle en France (salarié ou doctorant). Il est à noter que la poursuite des études en Irlande apparaît comme une motivation importante. Enfin, l'acquisition d'une expérience à l'international est une des raisons importantes à l'installation en Irlande, pour toutes les personnes, quelle que soit leur situation.

Arômes et Saveurs  Up Page
Irish coffee
Le Irish coffee a été inventé pendant le Seconde Guerre mondiale, à l'aéroport de Shannon, en Irlande. Pour réchauffer les voyageurs qui venaient des Etats-Unis en hydravion, le barman versait du Whiskey dans les tasses.

Thé
Les Irlandais sont les plus grands buveurs de thé au monde. En 2000, ils en consommaient plus de 3kg par personne. Les indiens, les plus gros producteurs, sont les moins "accros", avec seulement 0,7 gramme par habitant.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
BE Irlande
ChallengeS
Energies dans le monde Ouvrage numérique
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).
AGRICULTURE Up Page 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020
Blé
(millions de tonnes)
0,867 0,803
(2008)
Bois
(millions de mètres cube)
2,646 2,648
(2008)
Cacao
(millions de tonnes)
Café
(millions de tonnes)
Canne à sucre
(millions de tonnes)
Coton
(millions de tonnes)
Maïs
(millions de tonnes)
Millet
(millions de tonnes)
Oranges
(millions de tonnes)
Orge
(millions de tonnes)
0,963 1,024
(2008)
Pomme de terre
(millions de tonnes)
0,519 0,409
(2008)
Riz
(millions de tonnes)
Thé
(millions de tonnes)
Vin
(millions de tonnes)
Bovins
(millions de têtes)
6,992 6,983
(2008)
Ovins
(millions de têtes)
4,807 6,392
(2008)
Porcins
(millions de têtes)
1,785 1,688
(2008)
Production halieutique
(millions de tonnes)
0,381 0,352
(2008)
ENERGIES Up Page 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020
Production totale d'énergie
(millions de tonnes équivalent pétrole)
1,544 1,635
(2008)
Consommation totale d'énergie
(millions de tonnes équivalent pétrole)
14,687 14,372
(2008)
Consommation d'énergie par habitant
(tonnes équivalent pétrole)
3,735 3,456
(2008)
Production d'électricité
(milliards de kWh)
24,843 25,626
(2008)
_ dont énergie biomasse (résidus forestiers & déchets agricoles) (MWh) 1,6 %
436 GWh
(2012)
_ dont énergie éolienne (vent, courant aérien) (MWh) 14,5 %
1,7 GW
4 GWh
(2012)
_ dont énergie de déchets non renouvelables (industriels & municipaux) (MWh) 0,2%
46 GWh
(2012)
_ dont énergie fossile (combustible naturel: charbon, pétrole, gaz naturel...) (MWh) 80,1%
22,2 TWh
(2012)
_ dont énergie géothermique (chaleur du sous-sol) (MWh)
_ dont énergie hydraulique (barrage, pompage-turbinage) (MWh) 3,67% 2,46%
(2008)
3,7%
1 TWh
(2012)
_ dont énergie marine (marée, vague, courant, hydrothermale) (MWh)
_ dont énergie nucléaire (fission ou fusion de l'atome d'uranium) (MWh)
_ dont énergie solaire (centrales photovoltaïques et centrales solaires thermiques) (MWh) 0,002%
1 GWh
(2012)
Consommation d'électricité par habitant
(milliers de kWh)
6,036 6,234
(2008)
6,084
(2012)
Consommation totale d'électricité
(milliards de kWh)
23,732 25,926
(2008)
MATIERES PREMIERES Up Page 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020
Argent
(tonnes)
8,5 4,1
(2008)
Bauxite
(millions de tonnes)
Charbon
(million de tonnes)
Charbon & lignite
(million de tonnes)
Cuivre
(millions de tonnes)
Diamant
(milliers de carats)
Etain
(tonnes)
Fer
(millions de tonne)
Gaz naturel
(millions de mètres cube)
0,848
(2006)
0,570
(2007)
Lignite
(millions de tonnes)
Nickel
(millions de tonnes)
Or
(tonnes)
Pétrole
(millions de tonnes)
Phosphates
(millions de tonnes)
Plomb
(millions de tonnes)
0,050 0,062
(2008)
Potasse
(millions de tonnes)
Uranium
(tonnes)
Zinc
(millions de tonnes)
0,419 0,426
(2008)
Réserves de gaz
(milliards de mètres cube)
20
(2006)
20
(2008)
Réserves de pétrole
(millions de tonnes)