Hopewell
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Le temple des Indiens
Des milliers de tumulus zoomorphes recouvrent la partie Est des Etats-Unis, du Mississippi à l'Atlantique. Erigés par les peuplades amérindiennes qui occupaient es territoires à l'époque, voilà plus de 2 500 ans, ces tumulus font l'objet d'études et de fouilles qui éclairent leur histoire.

Comprendre simplement  Up Page
Ancêtres des Indiens, eux-mêmes des Vikings
Les archéologues américains ont donné le nom de "mounds" (tertres ou tumulus) à des hauteurs artificielles de formes généralement pyramidales tronquées ou arrondies, qui recouvrent toute en partie du territoire situés à l'est du Mississippi. Les plus curieux de ces monuments, dont la plupart sont des tertres funéraires ou des bases pyramidales de temples élevés sous l'influence des civilisations mexicaines, sont ceux qui représentent des animaux et qui ont été appelés mounds-effigies par Cyrus Thomas, un entomologiste converti à l'archéologie, qui consacra en 1894 un travail scientifique aux "Moundsbuilders" (constructeurs de mounds).
Dans cet ouvrage publié dans le cadre du Bureau of American Ethnology fondé en 1879, Thomas démontre que les constructeurs des mounds sont bien les ancêtres des Indiens qui occupaient ces régions lors de l'arrivée des Européens et non une mystérieuse race disparue. Dès 1787, en effet, à la suite d'un voyage dans l'Ohio, Benjamin S. Barton publiait un ouvrage d'histoire naturelle dans lequel il déclarait que les mounds qu'il avait étudiés avaient été construits par les Danois, c'est-à-dire les Viking, qui ensuite émigrèrent vers le Mexique où ils ne seraient autres que les Toltèques, d'où il ressort que ces derniers, l'un des grands peuples guerriers du Mexique, précédant les Aztèques, ne seraient autres que des Scandinaves.

Domaines de présence  Up Page
Vulgarisation, de 7 à 77 ans
Pendant  tout le cours du XIXe siècle, nombreux ont été les défenseurs d'une race disparue à qui seraient dus les mounds. Il est maintenant bien établi que ces monuments ont été élevés par des groupes d'Indiens appartenant au grand ensemble dit "de la Forêt" (Woodland), dont les tribus historiques, Blackfoot, Crow, Dakota sont les derniers représentants au XIXe siècle. Deux des grands périodes de cette culture sont celle de Hopewell qui débute vers 300 av. J.-C. et à laquelle appartiennent les mounds-effigies, et celle du Mississippi (Mississippian) dont les débuts s'inscrivent entre 500 et 1 000 de notre ère, et qui est caractérisée par les tertres cultuels (temple-mound).
Le premier travail, de caractère descriptif, consacré aux mounds, est dû à un  journaliste et voyageur archéologue de l'Ohio, Ephraïm George Squier, et à un physicien, Edwin Hamilton Davis. Avec méthode et sérieux, ils ont catalogués un nombre considérable de tertres dont certains ont été depuis détruits, dans leur ouvrage sur les Anciens Monuments de la vallée du Mississippi, publié en 1848.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Merveilles du monde précolombien Guy Rachet
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir