Grotte La Marche (Vienne, France)
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Origine, raisons, hasard
La grotte de La Marche se situe à Lussac-les-Châteaux, à une quarantaine de kilomètres de Poitiers. Vers 1914, un certain H. Lavergne y recueillit quelques outils de silex, mais ce fut bien plus tard, en 1937, que Léon Péricard redécouvrit le site. Il associa Stéphane Lwoff à des fouilles qui durèrent cinq années; L. Pradel y fit une brève intervention vers 1960, et, de 1988 à 1993, l’étude de la stratigraphie du site et le tamisage total des sédiments a été réalisé par Jean Airvaux.

Comprendre simplement  Up Page
Visage scarifié
Parmi les plaquettes de pierre gravées de la grotte La Marche à Lussac-les-Châteaux (Vienne, France), peu sont directement lisibles comme la plaquette montrant une tête d’homme au nez en trompette et au visage "scarifié".

Domaines de présence  Up Page
Femme et nouveau-né
Un ensemble de traits semble figurer, avec quelques incertitudes, le cordon ombilical : il s'attache au corps juste au-dessus des genoux de l'enfant ; il pourrait être partiel, replié ou rompu ; des traits de gravure semblent le prolonger, mais la lecture en est difficile.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Incisive gravée d'un cheval de sexe féminin
A La Marche, comme au Roc aux Sorciers, à Angles, le Magdalénien moyen a livré de nombreuses incisives de chevaux gravées sur la face linguale, plus précisément à la conjonction médiane de la face occlusale et de la face linguale. La gravure forme un triangle ou un quadrilatère rempli de traits croisés d'une extrême finesse. Cette figure, associée à la morphologie naturelle de la dent, symbolise sans aucun doute le sexe féminin. Ces dents ne sont jamais perforées, et ne sont probablement pas à considérer comme des éléments de parure.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Arts et Préhistoire Jean-Pierre Mohen
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Réseau Guy Martin
Cette grotte se situe presque au sommet des falaises calcaires au lieu-dit La Marche, sur la commune de Lussac-les-Châteaux. Elle constitue un réseau supérieur à la grotte de La Marche. Le réseau karstique se développe selon un plan horizontal. Il comporte une salle principale dont les parois sont ornées. L’unique niveau préhistorique est attribué au Magdalénien moyen du Poitou et est daté à 14240 B.P, date très voisine de celles de La Marche et du Roc aux Sorciers.
Etat gravide
Un ensemble figuratif est composé de trois représentations de vulves et une de nouveau-né. Une première vulve se trouve en haut à gauche. Une seconde se trouve exactement au-dessous de la précédente. Dans cette réalisation, la gravure ne fait que souligner la morphologie naturelle de la paroi. La figuration n'est pas limitée au sexe seul; elle s'étend aussi à l'abdomen qui se trouve dans une région très convexe évoquant la grossesse. Des traits de gravure verticaux peuvent figurer une ligne de pigmentation abdominale témoin de l’état de gravidité. La troisième vulve se trouve en bas à droite. le relief naturel est globalement moins accusé, un peu en creux. La forme de cette vulve n'est pas triangulaire, mais trapézoïdale. Sur la surface qui correspond à la région abdominale associée à cette dernière vulve, se trouve une petite représentation d'humain traité corps entier. Dans cette réalisation, la morphologie du support est à nouveau déterminante. Dans l'ensemble, le corps est traité en position fœtale. Les jambes sont ployées. Un arc de cercle définit de façon continue la ligne arrière de la cuisse, de la fesse et du dos. La taille semble fine. La tête est vue de face. Cette représentation est bien celle d’un nouveau-né.
Cet ensemble se rapporte indiscutablement à la succession des états physiologiques relatifs au processus de grossesse : le premier stade correspond à l’état de non gravidité, le second à la grossesse, et le troisième, qui comprend la troisième vulve et le nouveau-né, à la naissance. Cette "fresque" est, dans son esprit, identique à celle du Roc aux Sorciers à Angles.