Grande Pyramide de Khéops (Egypte)
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Tradition kopte
D'après la tradition kopte, la Pyramide fut contruite "avant le Déluge", à la suite d'une vision annonçant le Déluge comme devant survenir trois cent ans plus tard.
C'est en gré exclusivement qu'a été construite la Grande Pyramide. Le revêtement était en calcaire dur, provenant des carrières de Masara et de Tura, sur la rive droite du Nil.
 
Calife Al-Mamoun
C'est en 820 après J.-C., si l'on en croit les récits des conteurs arabes, dont tous ne sont pas également vériques, qu'eu lieu la première exploration de la Grande Pyramide.

Comprendre simplement  Up Page
Construction (in)achevée
On sait que le sommet de la Pyramide de Khéops n'est pas constitué par une pointe, mais par une plate-forme de six mètres sur six; celle-ci présentait un autel d'offrande. C'est d'ailleurs intentionnellement que la construction n'a pas été achevée.

Domaines de présence  Up Page
Investigateurs
Les principaux investigateurs de la Grande Pyramide de Khéops furent William Pétrie, Ernest Wallis Budge, Smith, Gaston Muspero, le colonel Garnier, Charles Lagrange, Marsham Adams, Oppolzer, Bauschinger et Newcomb.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Chronologie
Chronologie hébraïque
C'est en lisant l'ouvrage de James Moncrieff sur la Grande Pyramide, vers 1910, que D. Davidson et le docteur Aldersmith identifièrent la chronologie géométrique de la Grande Pyramide avec la chronologie hébraïque.
Les deux savants poursuivirent en commun leur travail jusqu'à la guerre 1914-1918 dont la fin coïncida avec le décès du docteur Aldersmith.
 
Dimensions temporelles
Le docteur Lepsius pensait que les dimensions des Pyramides étaient proportionnelles à la durée des règnes des Pharaons. Mais c'est Diderot, l'encyclopédiste, qui approcha le plus près de la solution apparente en disant que les pyramides étaient destinées à transmettre certaines connaissances et des données historiques.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Enigme du grand sphinx Georges Barbarin
Marcogee
Pyramides et tours de Babel Guy Rachet
Secret de la grande pyramide Georges Barbarin
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Dimensions
Delta du Nil
La Grande Pyramide est posée exactement à la base du delta du Nil. Elle est orientée avec une précision géométrique, tandis que ses soeurs ne le sont qu'approximativement. L'une de ses faces, celle de l'entrée, est exactement au Nord. Les lignes de ses diagonales, prolongées, encadrent le Delta de part et d'autres et le méridien de la Pyramide divise ce Delta en deux secteurs égaux.
 
Témoignages d'auteurs arabes
Mohammed ibn Abd-al-Hokm
D'après cet auteur, les pyramides avaient été élevées par Sheddad ben Ad avant le Déluge; car si elles avaient été construites après cet événement, il serait certainement resté quelques documents les concernant.
 
Ibrahim ibn Wasyff Shah
Ibrahim ibn Wasyff Shah raconte que les pyramides furent construites par Surid, un roi d'avant le Déluge, qu'elles étaient défendues par trois gardiens et qu'elles communiquaient avec le Nil par un canal. Des récits d'événements historiques ainsi que des traités astronomiques et médicaux étaient gravés sur les murs.
La première était particulièrement consacrée à l'histoire et à l'astronomie; la deuxième à la science médicale: elle contenait des talismans, de la pâte de verre et d'autres trésors remplissant trente chambres de granit; les prêtres étaient inhumés dans des sarcophages de granit dans la troisième, et leurs annales se trouvaient déposées près d'eux.
Les pierres dont les pyramides étaient composées étaient liées entre elles par des barres de fer passant en leur centre, et par du plomb fondu, et avaient été travaillées à partir du haut.
 
Abou Yasid al-Balkhi
Selon cet auteur arabe, une inscription avait été trouvée sur une pierre de la pyramide orientale; cette inscription précisait qu'à l'époque de la construction des deux pyramides, la constellation de l'Aigle se trouvait alors en conjonction avec celle des Gémeaux, 72 000 années solaires avant l'Hégire.
Selon la traduction que M. Jomard fit de cet auteur, le Lion se trouvait en conjonction avec le Cancer. Il remarque que cette relation est très obscure et ajoute que les traditions rapportant que les pyramides étaient des bâtiments antédiluviens ne font que montrer leur grande antiquité, et que rien de sûr n'est connu les concernant, car elles furent attribuées à Venephes, le quatrième roi de la Ire dynastie ainsi qu'à Sensuphis, le deuxième roi de la quatrième race memphite.
 
Abou Mohammed al-Hassan
Abou Mohammed al-Hassan ben Ahmed ben Yakub al-Hamadani affirme lui aussi que les pyramides dataient d'avant le Déluge et qu'elles avaient résisté à la force des eaux.
 
Ibn Offeir
Ibn Offeir rapporte la tradition selon laquelle Sheddad Ben Ad avait construit les pyramides. Dans le Manahiy al Fikr d'Ialal Uldin Mohammed ben Ibrahim Alwatwati al-Warrak, la même tradition est rapportée, mais les noms ont le signe des pluriels hébreux: Sheddak (Sheddad) Ben Adim, Ben Nerdeshir, Ben Cophtim, Ben Mizraim; or Sheddad est considéré comme égyptien.
 
D'autres traditions
Dans les Prairies d'or, Masoudi, après avoir décrit la grande taille des pyramides, dit qu'elles étaient recouvertes d'inscriptions inconnues et incompréhensibles, parlant de peuples et de nations dont les noms et l'existence ont depuis longtemps été oubliés.
Il mentionne aussi que la hauteur à la verticale de la Grande Pyramide était d'environ 400 coudées, et que sa largeur était la même; il répète la tradition bien connue selon laquelle on y avait inscrit les arts et les sciences, divers secrets en connaissances. L'auteur dit que les pyramides étaient construites de pierre équarriesde divers tailles.
 
Pyramides et Déluge
Dans une tombe du monastère d'Abou Hormeis, on trouva un corps drapé dans un tissu, qui portait sur la poitrine un papyrus inscrit avec d'anciens caractères coptes, lesquels ne purent être déchiffrés jusqu'à ce qu'un moine du monastère d'Al Kalmun dans le Fayoum l'explique comme suit: "Dans la première année du règne du roi Dioclétien, un récit fut tiré d'un livre qui avait été copié dans la première année du roi Philippe _ concernant une inscription d'une grande antiquité écrite sur une tablette d'or, laquelle tablette fut traduite par deux frères, Ilwa et Yercha, à la requête de Philippe qui leur avait demandé comment il se faisait qu'ils pouvaient comprendre une inscription inintelligible pour les hommes de science de sa capitale.
Ils répondirent qu'ils étaient les descendants d'un des anciens habitants d'Egypte qui avait été sauvé avec Noé dans son arche et qui, après le Déluge, se rendit en Egypte avec les fils de Cham; il mourut dans ce pays et légua à ses descendants (de qui les deux frères les reçurent) les livres des anciens Egyptiens qui avaient été écrits 1785 années avant le règne de Philippe, 946 années avant l'arrivée des fils de Cham en Egypte, et qui contenaient l'histoire de 2372 années et que c'était d'après ces livres que les tablettes avaient été écrites."

 
Un auteur français fait remarquer qu'il est possible que, au cours des deux cents vingt-cinq années de l'Hégire, une version arabe d'une traduction grecque d'un ancien manuscrit ait été trouvée qui pouvait avoir été en rapport avec des observations célestes et la construction des pyramides.
Les deux plus grandes pyramides pouvaient, d'après leur position relative, avoir été appelées "de l'est" et "de l'ouest" et la troisième appelée "peinte" d'après la couleur sombre de son granit.
Il remarque que le fondateur de la Grande Pyramide est appelé Surid, fils de Shaluk; celui de la deuxième, Herdjib; et celui de la troisième, Kemses, fils ou neveu de Surid: relation qui concorde avec celles des historiens grecs.
Il observe que les entrées qui ont été découvertes se trouvent sur les côtés nord et à environ 12 mètres au-dessus des bases des pyramides; mais qu'à l'époque du calife Al-Mamoun, alors que l'accumulation des débris devait être de moindre épaisseur, les passages souterrains mentionnés par les historiens arabes devaient avoir été plus apparents; et il pense que leurs rapports sont, tout au moins à un certain degré, fondé sur des faits.
 
Il semblerait que l'an 511 de l'Hégire corresponde à l'an 1121 de l'ère chrétienne.
 
Conjonctions astronomiques
Cœur du Lion
Le Déluge doit arriver lorsque le coeur du Lion entrera dans sa première minute dans la tête du Cancer, au déclin de l'étoile. Les autres indications disaient que le Soleil et la Lune entreraient dans  la première minute de la tête du Bélier et de Saturne, à un degré et vingt-huit minutes du Bélier; et Jupiter, à vingt-neuf degrés et vingt-huit minutes des Poissons; et Hermès, c'est-à-dire Mercure, dans la vingt-septième minute des Poissons, la Lune montante étant à cinq degrés et trois minutes du Lion.
H. Vyse
 
L'humanoïde
Selon un article paru dans le magazine égyptien "Rose El-Yussuf" relayé par "Le Monde De L'Inconnu" dans le numéro 283 d'avril 2000, l'égyptologue français Louis Caparat aurait découvert, en 1988, dans une salle secrète de la Grande Pyramide, un humanoïde à l'intérieur d'un caisson d'apparence cristalline.
L'humanoïde semblait en état d'hibernation ou de mort apparente.
Un papyrus trouvé à proximité raconterait sa rencontre avec le pharaon Khufu qu'il aurait convaincu de construire la grande pyramide pour lui servir de tombeau après lui avoir annoncé l'arrivée future d'autres aliens de son espèce.
De plus Caparat aurait contacté son collègue biologiste espagnol Francisco de Braga qui aurait été refoulé par les autorités égyptiennes.