La fin des civilisations
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Changement climatique inévitable
De plus en plus de scientifiques estiment qu'il est désormais trop tard pour compter sur la réduction de la production des gaz à effets de serre pour éviter une hausse de 4°C minimum des températures moyennes d'ici 2050-2090. La réduction des émissions, pour être efficace, devrait être, tous facteurs confondus, de 75% par an vers 2015. Or, malgré les mesures à grand peine entreprises aujourd'hui, la courbe restera croissante d'environ 4% par an. Malheureusement, une hausse de 4° des températures détruirait les civilisations telles que nous les connaissons.

Comprendre simplement  Up Page
Projets de secours
Priorité: lobbies politico-industriels
Pour les scientifiques, qui s'évertuent à nous alerter, James Hansen, Paul Crutzen, Peter Cox, sans oublier James Lovelock, il existe deux champs de solutions aussi hasardeuses les unes que les autres. Les premières consisteront à envisager sérieusement les méga-projets dits de géo-ingénierie visant à diminuer l'ensoleillement de la Terre et accélérer les processus d'absorption des gaz à effet de serre. Ces projets étaient considérés jusqu'ici comme des tentatives émanant de divers lobbies politico-industriels pour ne pas réduire la consommation de pétrole ou pour faire financer des programmes technologiques plus faciles à vendre dorénavant que les grands programmes d'armement des décennies précédentes.
 
Priorité: l'Humanité
D'autres types de solutions devraient être conduites, y compris en parallèle des premières car la géo-ingénierie ne serait certainement pas efficace à 100%. Il s'agira de préparer dès maintenant la survie des humains sur une Terre dont les régions habitables et productives actuelles seront détruites par le réchauffement. Les problèmes à résoudre seront immenses. Il faudra d'abord abandonner les zones les plus peuplées et les plus fertiles, qui auront été soit inondées soit désertifiées. On les évacuera au profit de zones encore inhospitalières aujourd'hui, mais qui deviendraient vivables, aux pôles et dans les régions de toundra qui s'étendent au nord des continents américain et eurasiatique. Dire que ces régions seraient vivables est excessif. Elles permettront tout juste la survie. Les milliards d'humains concernés seront obligés de s'entasser dans des mégapoles verticales destinées à libérer le maximum de terres cultivables et d'aires industrielles consacrées à la production d'énergies renouvelables. L'alimentation sera principalement végétale ou artificielle. La vie sauvage sous ses formes actuelles disparaîtra totalement, sur terre et dans les mers. Ne survivront que les parasites et bactéries.

Domaines de présence  Up Page
Monde présent

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Automates intelligents
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir