Expérience de Philadelphie
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
L'invisibilité optique
Le tout a commencé à Chicago dans les années 30 avec la participation de trois personnes, le docteur John Hutchinson (père), qui était le doyen de l'Université de Chicago, le docteur Kurtenaur, un professeur de physique autrichien à l'emploi de l'université, et Nikola Tesla. Ils ont voulu étudier le concept de l'invisibilité.
 
Les avions, tout particulièrement, peuvent être camouflés. Le camouflage est un terme juste, puisque la technologie antidétection ne veut pas dire invisible aux cinq sens. L'invisibilité est obtenue lorsque de puissants champs électromagnétiques courbent l'espace autour d'un objet. La lumière contourne ainsi l'objet, et ce dernier n'est plus visible.

Comprendre simplement  Up Page
Soutiens de renom
Ces trois scientifiques se sont donc réunis pour effectuer des recherches à l'université de Chicago aux environs de 1931 ou 1932. En 1933, la Institute for Advanced Studies fut fondée à Princeton, et le projet fut déménagé dans ces locaux en 1934. A l'institut se trouvait une personne du nom de John Erich Von Neumann, professeur de chimie natif de Budapest, en Hongrie. Il obtint son diplôme en chimie en 1925 et son doctorat en mathématiques en 1926. Il enseigna pendant 4 ans en Europe et ensuite émigra aux États-Unis pour y enseigner au deuxième cycle universitaire pendant 3 ans, après quoi il fut invité à se joindre à l'Institut.
Parmi les autres participants se trouvait Albert Einstein qui avait quitté l'Allemagne en 1930. Il enseigna trois ans au California Institute of Technology et visita la Institute for Advanced Studies après y avoir été convié. Au fil des années, plusieurs autres effectuèrent des visites, et en 1936, le projet avait pris de l'ampleur, surtout avec Tesla au poste de directeur. Tesla s'était lié d'amitié avec le président Franklin Roosevelt, ayant fait sa connaissance en 1917 alors que Franklin Roosevelt était secrétaire de la Marine. Sur l'invitation du secrétaire Roosevelt, Tesla s'était rallié à l'effort de guerre et accepta de diriger un projet de recherches sur l'invisibilité.

Domaines de présence  Up Page
Test à blanc
En 1936, suivant des études approfondies, ils décidèrent de mettre le projet à exécution. Ils ont partiellement réussi à produire ce qu'ils voulaient. La Marine était satisfaite des résultats et injecta d'autres fonds dans la recherche. Jusqu'en 1939, des scientifiques allemands avaient réussi à émigrer aux États-Unis. Vint ensuite la guerre. En 1940, suite à des recherches fondées sur la démarche de Tesla, les dirigeants du projet se sentirent prêts à faire un essai complet depuis la Brooklyn Navy Yard. Ils avaient un petit navire et un navire instable de chaque côté, l'un procurant la puissance, l'autre la force motrice pour les bobines. Les deux navires d'appoint étaient reliés au navire principal au moyen de câbles, lesquels pouvaient facilement être coupés en cas de difficulté. Le tout a cependant très bien fonctionné et le projet fut considéré un grand succès.
Ce qu'il faut souligner concernant les tests de 1940, c'est qu'il n'y avait personne à bord du navire. Ce fut strictement un essai à blanc.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Guerre imminente
"D'autres se sont joints au projet, entre autres Thomas T. Brown, un expert en électrogravité. Il avait pour tâche de résoudre le problème des mines magnétiques allemandes qui déstabilisaient le réseau de transport de la Marine américaine. Ses efforts menèrent à la création d'un projet parallèle consacré à la destruction des mines par l'utilisation de câbles de démagnétisation à distance. La Marine était intéressée à ce que plusieurs personnes observent les essais. C'est ici que j'ai fait mon entrée. Je rédigeais des rapports techniques."
Valdamar Valerian

Les références  Up Page
Réseau Pepe
On nous cache tout
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir