L'enseignement
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
La connaissance
Paradigmes et valeurs
Nous catégorisons les savoirs en savoir-être (ou attitudes ou comportements), savoir-faire (ou démarches, méthodes) et savoirs au sens strict (les concepts organisateurs).
Nous pouvons ajouter encore des savoir-vivre et des savoirs sur le savoir (métacognition, réflexion sur).

Comprendre simplement  Up Page
Les fondamentaux, les essentiels
Message aux parents
De nos jours, la société industrielle a besoin d'individus créatifs, capables de situer et d'évaluer une information, de travailler en réseau, de capter et d'intégrer des idées nouvelles. Ce sont quelques unes des nouvelles exigences de notre monde.
Nous entrons dans une société de la connaissance où seuls ceux qui ont la possibilité de la déchiffrer, d'en appréhender la complexité, de comprendre les mécanismes et les évolutions en cours sont en mesure de pouvoir agir sur elle.
Plus essentiels que le français et les mathématiques, apparaissent les sciences humaines, les arts, l'exercice de la mobilité du corps autant que celle de l'esprit, l'éthique, la rhétorique, mais surtout une interdisciplinarité qui offrirait des regards croisés et des points de vue multiples.
L'enfant devra également apprendre à modéliser, à prendre en compte l'aléatoire ou l'incertitude ou encore à maîtriser les paradoxes.
 
Message aux enseignants
On attend de l'école qu'elle soit non seulement un lieu d'instruction, mais encore un lieu d'éducation. Devant la démission de la famille, on demande à l'école d'être un lieu de formation de la personnalité. Percevoir, puis prendre en compte ce qu'est l'élève, n'est pas en contradiction avec la transmission d'un patrimoine culturel, de même qu'il n'y a pas d'opposition entre mémoire et imagination.
L'imagination se nourrit de la mémoire, et s'enraciner dans un héritage très fort donne de l'assurance pour affronter l'avenir. Inversement, ceux qui ont peur de la nouveauté ont une identité flottante et une culture fragile.
 
Message au Ministre
Dans toute organisation complexe, le "manager" ne peut plus diriger tout, tout seul, sans écouter ceux qui sont sur le terrain. Ce que vous pouvez faire au mieux, et avec vous votre hiérarchie intermédiaire _ voilà où il faut "dégraisser" _ , c'est écouter, encourager et accompagner les évolutions à la base.
Pourquoi ne vous appuierez-vous pas plus sur vos troupes ? Les enseignants, ce sont eux les vrais professionnels de l'école, ce sont eux qui sont en contact avec la réalité. Ils sont de bonne volonté, prêts à se dépasser; ils demandent seulement à être reconnus.
L'école a besoin surtout de lieux de confrontation où l'on soulève les problèmes et où l'on invente de nouvelles approches, en interne au sein des établissements, mais aussi aux plans académiques et national.
Les innovations en cours ne sont pas recensées, elles ne sont pas évaluées, pas mutualisées; nombre d'enseignants partent à la retraite, sans que leur savoir-faire ne fût engrangé. L'école n'a pas d'histoire, on réinvente perpétuellement la roue. La démocratisation suppose plus d'échanges entre les types d'établissements pour que cette diversité soit source de plus de réussite et d'efficacité. Les établissements professionnels sont d'ailleurs souvent des laboratoires d'innovations: pourquoi ne les valorisez-vous pas plus ?
 
Message aux élèves
La connaissance permet de mieux s'interroger sur ce que nous sommes. Par exemple, faut-il être un docile consommateur pour exister ?
Ne peut-on pas être au monde d'une autre manière ? Apprendre procure une marge de liberté qui autorise ou éclaire un choix, libérant l'individu de certains de ses déterminismes. Elle peut paradoxalement conduire jusqu'au refus d'apprendre. Dans tous les cas, elle crée du sens et donne une saveur à l'existence. Apprendre peut devenir une passion ou une aventure.
Sans aucun doute, vous accepteriez mieux l'école, si elle prenait en compte vos questions et vos préoccupations, si elle vous laissait une marge de choix ou d'autonomie. Vous prendriez plus de plaisir, vous feriez plus d'efforts si elle accordait plus de responsabilités ou si vous pouviez vous y sentir vivre un peu plus.
Vous ressentez intuitivement que les savoirs enseignés ne sont plus suffisants ou adéquats; ils vous paraissent souvent "à côté de la plaque", décalés, voire inutiles. Mais comment prévoir les savoirs dont vous aurez besoin en 2020-2050 ? Difficile de faire des prévisions à long terme, car les savoirs évoluent  très vite.
Il vous faut prendre conscience que la complexité et l'incertitude font désormais partie intégrante de la vie. Vous avez de grandes ressources en vous, vous pouvez vous responsabiliser et vous réapproprier les controverses. Mais pas tout seuls ... L'école peut vous seconder, elle peut vous éclairer pour affronter les problèmes de votre époque et pour envisager des réponses actuelles. Ne soyez pas pessimiste, l'école peut bouger ! Mais pas sans vous !

Domaines de présence  Up Page
Monde présent

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Une autre école pour nos enfants André Giordan
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir