Encelade, lune de Saturne
De la vie sur Encelade
Cassini survole Encelade de près !
Geysers de glace
Recouvert de glace
Les références
Corps le plus réfléchissant
by Pepe ©
 
Accueil Arborescence Page précédente


La petite histoire Up Page
De la vie sur Encelade
Selon une annonce faite le 11 mars 2015 dans la revue "Nature Ongoing hydrothermal activities within Enceladus" des chercheurs américains ont découvert qu'Encelade, une lune de Saturne, posséderait une activité hydrothermale, ce qui ouvre la possibilité que la vie puisse y exister.

Le même jour, des chercheurs principalement français ont publié dans les Geophysical Research Letters des observations pouvant laisser penser qu'existe du méthane dans les geysers d'Encelade. Le méthane est généralement considéré comme pouvant provenir d'une activité biologique.

Comprendre simplement Up Page
Cassini survole Encelade de près ! 17/07/2005
Le 14 juillet 2005, la sonde américaine Cassini, en orbite autour de la planète Saturne, a survolé Encelade, l'un des satellites de cette planète. Cassini est passée très près d'Encelade : à 175 km à peine de sa surface !

Ce survol a révélé un paysage ne présentant presque aucun cratère d'impact, près du pôle sud d'Encelade. Cet élément est l'un des indices suggérant que le terrain y serait plus récent qu'ailleurs sur le satellite...
Encelade aurait connu de multiples épisodes d'activité géologique. Les régions australes du satellite ont probablement connu l'activité la plus récente...
Certaines images montrent des blocs de glace de 10 à 100 mètres de diamètre, dans une région australe où on relève un manque inhabituel de cette matière gelée à grains très fins qui semble couvrir le reste d'Encelade...


Données techniques

Encelade en chiffres
Masse
1,08x1020kilogrammes.
Diamètre
504 kilomètres.
Densité
1,61 gramme par centimètre cube.
Distance moyenne de Saturne
238 037 kilomètres.
Excentricité
0,004 7
Inclinaison
Par rapport au plan équatorial de Saturne: 0,02 degré.

Domaines de présence Up Page
Geysers de glace
La sonde américaine Cassini aurait détecté en avril 2006 la présence d'eau liquide sur Encelade. Cette découverte a surpris les scientifiques dont plusieurs évoquent la possibilité de la présence d'organismes vivants sur ce petit astre glacé. Des images à très haute précision pris à la même date par la sonde paraissent en effet indiquer des éruptions de jets de glace et des panaches géants de vapeur d'eau rappelant des geysers.
Ces jets d'eau et de vapeur pourraient provenir de poches situées près de la surface de la lune et dont la température est au-dessus de zéro degré.
Jusqu'à maintenant, les scientifiques savaient que les activités volcaniques existaient sur Io, la lune de Jupiter, la Terre et peut-être Triton, la lune de Neptune. Encelade vient de s'ajouter à cette liste: "La découverte de Cassini change tout, en faisant d'Encelade, le dernier membre de ce club exclusif et l'un des endroits les plus intéressants du système solaire pour rechercher l'existence de la vie", a expliqué le scientifique John Spencer. Des propos tempérés par David Morrison, chercheur à la Nasa, qui estime cette découverte "intéressante" mais qu'il fallait être prudent et ne pas tirer des conclusions précipitées sur l'éventuelle présence d'organismes sur Encelade.

L'essentiel
Au pôle Sud de la lune saturnienne Encelade, des jets de neige poudreuse et de vapeur d'eau,  chargés de composés organiques, jaillissent des entailles chaudes qui lacèrent la surface.
Cette activité anormale pour une lune aussi petite pourrait être due à un échauffement interne par les forces de marée et à la présence d'une mer souterraine.
Si Encelade est dotée d'eau liquide, elle rejoint Mars et Europe, lune de Jupiter, sur la liste des lieux du Système solaire où des traces de vie extraterrestre sont à rechercher.
Selon l'analyse des images fournies par la sonde Cassini, les 101 geysers du pôle sud d'Encelade, lune glacée de Saturne, correspondent à des "points chauds" larges de 10 mètres seulement. Cela suggère qu'ils auraient une origine profonde _ en l'occurence un océan sous la glace.

Son interprétation dans l'avenir Up Page
Recouvert de glace
Une équipe de chercheurs qui avait mesuré l'albedo de certaines lunes de Saturne s'est apercu que celui-ci était beaucoup plus élevé que lors de mesures précédentes, malgré l'inactivité géologique des satellites. Quatre lunes étaient particulièrement concernées, Mimas, Tethys, Dione et Rhéa, se trouvant toutes au sein de l'anneau E de Saturne qui est beaucoup plus brillant à proximité d'Encelade, un autre de ses satellites. Des observations passées menées sur ce corps céleste avaient démontré que ce dernier possédait des geysers de glace, capable d'éjecter de la matière qui allait ensuite approvisionner l'anneau E.
Une nouvelle théorie suggère donc qu'une partie de cette poussière de glace expulsée par Encelade serait captée par l'attraction des quatre lunes de l'anneau E et irait finir sa course sur leurs surfaces, augmentant ainsi fortement la réflectivité de celles-ci.

Les références Up Page
Réseau Pepe
Astrocosmos
Automates Intelligents n°125 - avril 2015
BE Etats-Unis
Guinness World Records Hachette
Montpellier plus
Pour la Science février 2009 n°376
La Recherche n°492 - octobre 2014
Science & Avenir juillet 2004 n°689

Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.

Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore Up Page
Corps le plus réfléchissant
Enceladus, une petite lune de Saturne, réfléchit environ 90% de la lumière du soleil qui la touche; sa surface est plus réfléchissante que la neige fraîche.

Encelade
Hémisphère sud


Hémisphère nord