Dynamique newtonienne modifiée
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore …
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Des physiciens allemands remettent en cause la gravité de Newton
Remise en question de la matière noire
La matière noire est aujourd'hui définie comme la matière invisible constituant un quart de l'Univers et qui préserverait les galaxies de l'autodestruction. Depuis quelques temps, le nombre de physiciens qui doutent de son existence augmente. Des chercheurs allemands ont à présent publié des articles remettant en cause l'existence de la matière noire et entrant en contradiction avec la loi de gravitation de Newton, l'une des bases de la physique actuelle, sur laquelle se base la cosmologie standard. "Il se pourrait que Newton se soit trompé", explique le Prof. Dr. Pavel Kroupa de l'Institut d'astronomie d'Argeland (AIfA) à l'Université de Bonn. "Il est vrai que sa théorie décrit les effets quotidiens de la gravité sur Terre que nous pouvons voir et mesurer. Mais nous ne connaissons peut-être même pas la physique réelle qui se cache derrière la gravitation".

Comprendre simplement  Up Page
Répartition non uniforme des galaxies satellites
Dans différents articles parus dans "Astrophysical journal" et "Monthly notices" de la Royal Astronomical Society, l'équipe de chercheurs entourant le Prof. Kroupa, en coopération avec l'équipe du Prof. Dr. Gerhard Hansler, Directeur de l'Institut astronomique de l'Université de Vienne et celle du Dr. Helmut Jerjen, de l'Université nationale australienne, a analysé les galaxies satellites de la Voie Lactée. Il s'agit de galaxies naines ne contenant que quelques centaines d'étoiles. "Nos observations statistiques montrent que la répartition des galaxies satellites est totalement incohérente avec la prédiction de la cosmologie standard", explique le Dr. Jerjen. En effet, la cosmologie standard prévoirait une répartition uniforme des galaxies satellites autour de la Voie Lactée, or les 30 galaxies connues se trouvent plus ou moins dans une même région.

Domaines de présence  Up Page
Ménique newtonienne et matière noire
On suppose que les galaxies satellites sont apparues dans une phase précoce de l'Univers à partir de restes de collision. Deux d'entre elles sont entrées en collision et ont formé le domaine central sphérique de la Voie Lactée. Une telle collision a induit la formation des bras de galaxies car la force d'attraction de la première galaxie sur la deuxième était plus forte d'un côté que de l'autre: elles se sont alors séparées. De petites galaxies satellites se sont formées dans ces bras. D'après la théorie standard, elles ne peuvent pas contenir de matière noire. Cependant, "les étoiles des galaxies satellites examinées se déplacent beaucoup plus vite que ce que prévoient les calculs", explique le Dr. Manuel Metz de l'AIfA, ce qui s'interprèterait du point de vue classique par la seule présence de matière noire. Une contradiction, à moins que l'on admette que les bases de la physique aient été mal comprises jusqu'à aujourd'hui.

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Ménique non newtonienne et pas de matière noire
"Nous vivons probablement dans un Univers non-newtonien", déclare le Prof. Kroupa. "Si cette supposition est vraie, nos observations peuvent s'expliquer sans matière noire". Le Prof. Kroupa et ses collègues partent du principe que dans les domaines galactiques caractérisés par de faibles accélérations, il existe une "dynamique newtonienne modifiée" (MOND), une alternative au concept de matière noire. Les chercheurs sont loin d'être unanimes ; selon le Dr. Simon White, Directeur de l'Institut Max-Planck d'Astrophysique à Garching: "Jusqu'à présent, il n'existe aucune modification de la loi de gravitation qui peut expliquer l'ensemble de la palette d'observations dans l'Univers. Peut-être sommes-nous tous sur la mauvaise voie, mais les alternatives ne sont pas très séduisantes". Les doutes existent aussi au sein même de l'AifA. Le Dr. Thomas Reiprich, Directeur d'un groupe de recherche chargé de l'observation de la matière noire dans les amas de galaxies, rappelle les observations relatives à l'amas du boulet faites ces dernières années. Cet amas, résultat de la collision de deux amas de galaxies, représente aujourd'hui l'un des meilleurs indices d'existence de matière noire. Dans cet amas, la répartition du gaz n'est pas, conformément aux prédictions, concentrée autour d'une masse plus importance, un phénomène qui s'explique par le fait que "la plus grande partie de la masse se trouve sous forme de particules invisibles c'est-à-dire de matière noire", continue le Dr. Reiprich.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
BE Allemagne 20 mai 2009 n°437
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore …  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir