Datation âge de l'univers
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Méthode par l'expansion de l'Univers
En 1929, le célèbre astronome américain Edwin Hubble, découvrit que toutes les galaxies semblaient s'éloigner de la nôtre, avec une vitesse de fuite proportionnelle à leur distance. Très vite, grâce à la toute nouvelle théorie d'Albert Einstein, la relativité générale, les chercheurs ont compris que la récession (la fuite) apparente des galaxies reflétait une dilatation de l'espace-temps.
La constante de Hubble, donne le taux d'expansion. Elle repose sur la connaissance de deux paramètres:
_la vitesse des galaxies Sachant que les longueurs d'onde de la lumière émise par un astre en mouvement son décalées d'une valeur précisément corrélée à sa vitesse (effet Doppler-Fizeau), il suffit d'analyser son rayonnement à l'aide d'un spectrographe. Si l'astre s'éloigne, le décalage spectral s'effectue vers le rouge.
_la distance des galaxies On compare l'éclat direct des géantes rouges (les supernovae), situées dans notre environnement, et l'éclat d'étoiles identiques, situées dans d'autres galaxies. Il est à préciser, qu'il faut tenir compte d'une variation (décroissance) de cette fameuse "constante" au fil du temps. Par cette méthode, l'Univers aurait entre 14 et 15 milliards d'années, à un milliard d'années près.

Comprendre simplement  Up Page
Méthode par les plus vieilles étoiles
Grâce à Arthur Eddington et Hans Bethe, on sait que le fonctionnement des étoiles repose sur la fusion thermonucléaire et on a établi que l'âge des étoiles est fonction de leur masse: plus elle est grande, plus la température et la pression centrales sont importantes, plus le débit d'énergie est important et plus leur espérance de vie est courte.
Ainsi le Soleil vivra 12 milliards d'années, tandis qu'une étoile quinze fois plus massive ne survivra gère plus de 2 millions d'années. Une étoile dis fois moins massive que le Soleil brillera 50 milliards d'années…Age de notre Univers par cette méthode: 13,5 milliards d'années.

Domaines de présence  Up Page
Méthode par l'âge des amas d'étoile
Il s'agit de mesurer l'âge des astres en étudiant la désintégration de ses isotopes radioactifs. Certains atomes sont instables; ils émettent continûment un rayonnement, dit radioactif, et se transforment lentement en éléments stables.
En comparant l'abondance de ces éléments radioactifs avec des atomes stables _à la durée de vie quasi-infinie_ il est possible de déterminer quand ils ont été créé, et, partant, de dater les corps, roches, planètes ou étoiles, qui les abritent.
L'unité de temps, en cosmochronologie, c'est la "demi-vie", c'est-à-dire le temps nécessaire à la moitié d'une masse quelconque d'isotope radioactif pour se transformer en atomes stables. Les astronomes s'intéressent particulièrement à l'uranium 238, dont la demi-vie est de 4,47 milliards d'années.
Une équipe européenne dirigée par les astronomes Roger Cayrel, François et Monique Spite, utilisant le télescope géant VLT, a ainsi longuement analysé l'abondance de l'uranium 238 dans le gaz de CS 31082-001, une étoile géante rouge un peu moins massive que le Soleil, située à plus de 6 000 années-lumière de la Terre. Résultat: 14 milliards d'années !

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Méthode par anisotropie
Depuis octobre 2001, l'observatoire spatial américain MAP (Microwave Anisotropy Probe) scanne méthodiquement la voûte céleste, enregistrant le "rayonnement fossile" émis par l'Univers alors que celui-ci n'était encore qu'un fluide brûlant, quelques 300 000ans après le big-bang.
La distribution, la taille et l'intensité de ces fluctuations sont la "marque de fabrique" du big-bang: les cosmologistes espèrent en tirer les valeurs précises des paramètres cosmologiques, dont l'inévitable constante de Hubble.

Les références  Up Page
Réseau Pepe
Science & Vie
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les trois pôles d'intérêts) c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Ce que vous avez toujours voulu savoir